Traces Ecrites News, le club
  • Anthalys
  • EDC
  • Brassserie de Vézelay
  • Utinam

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par La Rédaction, le 05 avril 2018

ECO)BREF. Metabolic Explorer mobilise 37 millions d’€ pour un projet industriel sur la plateforme chimique de Carling en Moselle. Ecosun installe sa première centrale solaire mobile en Afrique. Chiffre d'affaires annuel record pour le Comtois Delfingen. Ixsellia booste les ventes automobiles. Les trois SATT de l’Est font cause commune pour sortir les innovations des laboratoires publics. Cédric Mignon rejoint le directoire de la Caisse d’Epargne de Bourgogne-Franche-Comté.

- Metabolic Explorer mobilise 37 millions d’€ pour un projet industriel sur la plateforme chimique de Carling en Moselle.

 

metexbreve
Les procédés de fermentation de Metabolic Explorer synthétisent des composés chimiques à partir de matières premières renouvelables. © Metex/Jérôme Palle.

 

50 emplois pourraient voir le jour sur la plateforme chimique de Carling Saint-Avold (Moselle). Le clermontois Metabolic Explorer (Metex) y mobilise 37 millions d’€ pour construire son premier site de production, une usine dédiée à la synthèse de propanediol (PDO) et d’acide butyrique (AB).

Ce spécialiste des procédés de fermentation industriels à partir de matières premières renouvelables, a annoncé en début d’année, la signature d’une lettre d’intention avec ce partenaire. Les deux associés s’engageraient respectivement à hauteur de 17,3 et 19,6 millions d’€ dans le projet.
Metex souhaiterait faire du propanediol non OGM fabriqué en Moselle son cheval de Troie sur le marché des conservateurs en cosmétique. Concernant l’acide butyrique, la société identifie d’importantes opportunités de croissance sur le marché des additifs pour la nutrition animale.
« Nous attendons désormais l’engagement financier des collectivités et organismes publics sollicités pour pouvoir lancer les travaux », indique Benjamin Gonzalez, PDG de Metex. Les deux partenaires comptent sur la validation au 30 juin 2018 des soutiens publics et privés pour un total 15 millions d’€ nécessaires au financement des bâtiments, des utilités et des études.

Leur projet bénéficie de la convention de développement économique et sociale signée en 2014 entre l’Etat, la Région et Total Petrochemicals France suite à l’arrêt de la cokerie de Carling. Cotée sur Euronext Paris, Metex emploie 70 personnes pour un chiffre d’affaires de 4,03 millions d’€ en 2017. P.B.

 

sipoagenda


- Ecosun installe sa première centrale solaire mobile en Afrique.

 

ecosunsenegal
L'entreprise alsacienne vise le marché des sites isolés, notamment en Afrique. © Ecosun.

 

Ecosun concrétise un beau contrat pour ses centrales solaires mobiles avec une installation courant mars à l’hôtel Souimanga Lodge à Fimela, à une heure du nouvel aéroport de Dakar, au Sénégal. Elle est dimensionnée pour produire 180 kwh par jour.

La PME de Hombourg (Haut-Rhin) a lancé l’an dernier ces kits de panneaux solaires sur roue baptisés Mobil-Watt®. Implantables et transportables partout, à bord de remorques ou de containers, avec les branchements, onduleurs, batteries et le poste de commande, ils se présentent comme une alternative aux génératrices au fuel dans les zones isolées.
« Cette solution révolutionnaire a fait le buzz au Sénégal où environ 70% du pays n’est pas couvert par le réseau électrique et a suscité l’intérêt comme une traînée de poudre jusqu’au cabinet présidentiel lequel a demandé un rendez-vous de toute urgence », se félicite Frédéric Rohmer, le dirigeant.
Ecosun (chiffre d’affaires 10 millions d’€ en 2017) vient par ailleurs d’être retenu comme acteur de référence au sein de la nouvelle Alliance Solaire Internationale (ISA) décidée lors de la COP 21, nouvellement créée et présidée par Ségolène Royal, dont le but est de promouvoir l’énergie solaire au niveau mondial. C.P.

 

frtpbfc


- Progression annuelle à deux chiffres pour l’équipementier Delfingen.

 

delfingentete
© Delfingen.


Le groupe franc-comtois d’Anteuil (Doubs), spécialisé dans les protections de câblages électriques et tubes techniques, engrange d’excellents résultats 2017. Le chiffre d'affaires de 204 millions d’€ progresse de 16 %, soit + 5,5 % à périmètre et taux de change constants. Les ventes de la division automobile, qui représentent 79 % du chiffre d'affaires total, progressent de 2,7 %.

Les performances sont toutefois pénalisées par la gestion de la décroissance dans l'activité d'assemblage de pièces mécaniques (- 22 %).

L’activité de sa division marchés de spécialités progresse de 124,1% principalement liés à l'impact de l'acquisition du groupe Drossbach NA (21,7 millions d’€ de chiffre d'affaires) et de la croissance de l'activité de textiles techniques hors automobile (+18,5).

Au final, Delfingen Industry affiche un résultat opérationnel courant de 14,6 millions, soit 7,2 % des ventes (8,1 % en 2016) Le résultat opérationnel est de 14,6 millions, en progression de 16,4%.

Quant au résultat net de 9,4 millions, il s'envole de 36 %. L’entreprise internationale de 2.000 salariés voit ses fonds propres atteindre 62,5 millions, contre 58,9 sur l’exercice précédent. D.H.

 

LCR


- Le Dijonnais Ixsellia booste les ventes automobiles.

 

ixsellia
L'équipe d'Ixsellia. © Traces Ecrites.


L’entreprise d’appui à la vente, aujourd’hui intégralement tournée vers l’automobile, participe vivement à la reprise économique. Pourquoi ? Ce secteur d’activité est un peu le baromètre de l’économie française. A preuve : il s'est vendu 2,11 millions de voitures neuves en France en 2017 (+4,7% de progression annuelle), le niveau le plus élevé depuis 2000.

Ixsellia y apporte sa pierre en formant les vendeurs des concessions de 21 marques. Installée à Dijon, elle emploie six personnes et fait appel à quinze formateurs. « Notre chiffre d’affaires de 1,5 million d’€ a été multiplié par six en quatre ans », se félicite Mathieu Massillon. Jean-Paul, son fondateur de père et Damien Janson, l’un des formateurs maison précisent que tout réside dans l’approche client, l’empathie, l’écoute pour détecter les besoins, le ressenti, la simplicité du langage.

Alors finis ces vendeurs qui discutent à la porte en fumant, tandis que les prospects tournent en rond autour des voitures de démonstration ? Terminés ceux qui vous regardent des pieds à la tête en se disant que vous n’achèterez jamais la toute dernière berline suréquipée, vu comment vous êtes habillé ce samedi matin ?

Closes aussi les explications débitées sur un ton monocorde sans pouvoir placer la moindre remarque. Pas si sûr, mais avec Ixsellia il y aurait du mieux avec un taux de transformation de 54% pour pas moins de 5.827 rendez-vous pris à l’occasion de vente dites « secrètes », soit plus ou moins privées, et 1.456 vendeurs formés et coachés.

Présente avec une filiale en Belgique pour tout le Benelux et prochainement une au Maroc, Ixsellia compte l’être demain au Royaume-Uni, en Italie et en Suisse. D.H.

 

 

pvfinpi

 

- Les trois SATT de l’Est font cause commune pour sortir les innovations des laboratoires publics.


A la suite de la constitution de la Région Grand Est, les trois SATT (Société d’Accélération du Transfert de Technologies) implantées sur le territoire, la SATT Grand Est, Conectus Alsace et la SATT Nord (qui travaille sur la Champagne-Ardenne) s’accordent pour mutualiser et coordonner leurs actions. Chacun jouera le rôle de catalyseur des porteurs de projets issus des laboratoires de la recherche publique.
« Au-delà d’un rapprochement territorial, ce partenariat traduit la volonté des SATT régionales de simplifier l’accès à l’innovation pour les industriels du territoire », souligne Nicolas Carboni, président de la SATT Conectus Alsace. En croisant leurs compétences, « les trois structures se donnent les moyens de collaborer plus efficacement, en particulier dans le transfert des technologies », affirme Catherine Guillemin, présidente de la SATT Grand Est. Première action commune, un appel à projet est lancé pour faire émerger des technologies issues de laboratoires publics susceptibles de répondre aux besoins des entreprises régionales sur la thématique de l’industrie du futur.
Lors de la signature de ce partenariat le 26 mars à Strasbourg, le conseil régional Grand Est a réitéré son soutien indéfectible pour financer des projets de recherche innovants, mobilisant des entreprises et des laboratoires régionaux. C.P.


 

cdjura

 

- Cédric Mignon rejoint le directoire de la Caisse d’Epargne de Bourgogne-Franche-Comté.

 

 

cedricmignon

 

Cédric Mignon prend la responsabilité du pôle banque de détail et ses 1.300 collaborateurs de la Caisse d’Epargne de Bourgogne-Franche-Comté. Vaste tâche car ce dernier comprend : le réseau d’agences réparti en 8 groupes commerciaux ; le marché des particuliers, des associations ; les marchés spécialisés : professionnels, agriculture, viticulture, gestion privée et tout le marketing, avec notamment le développement de la banque numérique. Il remplace Thierry Lagnon qui rejoint la Caisse d’Epargne de Lorraine-Champagne Ardenne en qualité de membre du directoire au même poste.

Âgé de 48 ans, titulaire d’une maîtrise des sciences de gestion, d’un DESS banque et finance obtenus à l’Université Paris IX Dauphine, diplômé de l’ITB (management bancaire) et de l’ESSEC, Cédric Mignon est un enfant de la banque. Il débute sa carrière à la Banque Populaire de Champagne, puis intègre en 1999 la Caisse d’Epargne de Picardie. En 2008, il est nommé directeur des affaires générales et institutionnelles à la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes.

Il rejoint ensuite le groupe BPCE en 2010 en qualité de directeur de la Banque du développement régional et directeur Communication image et sponsoring au sein du pôle banque commerciale et assurance jusqu’en 2013. Juste avant cette nomination, il était au comité exécutif du groupe BPCE, chargé du développement commercial de la marque Caisse d’Epargne sur l’ensemble des marchés. D.H.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Dijon, automobile, énergie, Doubs, Haut-Rhin, Grand Est, Chimie, Moselle, Delfingen Industry, Conectus Alsace, énergie solaire, Bourgogne Franche-Comté, SATT Grand Est , Ecosun Expert, Carling Saint-Avold, METabolic Explorer , Cédric Mignon, Ixsellia, Metex, SATT Nord, banque de détail

Découvrez également les articles associés :

Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites NewsBrèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites News
Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "1 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire