L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par La Rédaction, le 12 septembre 2017

ECO)BREF. ArcelorMittal investit 67 millions d’€ à Florange. Hager entre au capital de la start-up Hakisa. Michelin va embaucher 120 salariés dans l’Aube. Manurhin veut sortir de l’impasse. La Maison du Comté à Poligny s’agrandit. Alizé®, de la Côte-d’Or à la Bourgogne-Franche-Comté. Village by CA à Besançon étoffe sa communauté de partenaires privés. Un  Nivernais à la présidence du Medef Bourgogne-Franche-Comté.

 

- ArcelorMittal investit 67 millions d’€ à Florange.

 

florange
© ArcelorMittal.

 

ArcelorMittal Atlantique Nord annonce un investissement de 67 millions d’€ sur son site de Florange. Cette enveloppe porte sur le remplacement de la ligne d’électro-zingage dédiée à la production d’acier pour l’automobile. D’une capacité de 400.000 tonnes par an, elle n’avait produit que 93.000 tonnes en 2016 pour un client unique, le groupe Daimler, indique la CFE-CGC.

Elle devrait être arrêtée d’ici la fin 2017 pour être remplacée à l’horizon 2019 par une ligne de galvanisation capable de produire des aciers de grande largeur (1,85m) au rythme de 600.000 tonnes par an.
Cette annonce faite le 27 juillet en comité d’entreprise extraordinaire, est intervenue trois semaines après l’ouverture d’une enquête préliminaire pour atteinte à l’environnement par le parquet de Thionville (Moselle). Cette enquête fait suite à la diffusion d’une vidéo sur You Tube tournée par l’ex intérimaire du sous-traitant Sanest (groupe Sita Suez-Environnement).

Cette vidéo montre des déversements d’acide utilisé pour décaper l’acier transformé dans le crassier de Marspich, un site de stockage de boues non dangereuses à Hayanche (Moselle). Des investigations sont en cours. P.B.

 

Cetim magny-cours

 

- Hager entre au capital de la start-up Hakisa.


hakisa

 

Le spécialiste du matériel électrique Hager entre à titre minoritaire au capital de la start-up alsacienne et lorraine Hakisa. Fondée en 2011, celle-ci développe des solutions technologiques pour l'aide au maintien à domicile des personnes âgées. Elle coopère déjà depuis quatre ans avec le groupe franco-allemand de 11.400 salariés (1,9 milliard d'€ de chiffre d'affaires).

Hager poursuit ainsi son positionnement sur l' « assistance à l'autonomie à domicile » (AAL). Pour Hakisa, basée à Strasbourg (Bas-Rhin) et Meisenthal (Moselle), la nouvelle étape consiste à intégrer des objets connectés dans sa palette de solutions. C.P.

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond

 

- Michelin va embaucher 120 salariés dans l’Aube.

 

pneusmichelin

 

Spécialisée dans la fabrication de pneus agricoles, l’usine Michelin à La Chapelle-Saint-Luc, dans la banlieue de Troyes, va recruter entre 100 et 120 personnes d’ici à fin 2018. Toutes seront embauchées en CDI. Une journée de présentation aura lieu le 10 octobre 2017 dans l’entreprise, et les candidats retenus seront formés en interne.
Sur ces 120 emplois, 100 correspondent à des créations de postes, le reste relevant du turn-over habituel. Le manufacturier aubois doit en effet faire face à une forte demande, que l’intérim ne suffit plus à résorber. Signe que la reprise économique est bien au rendez-vous, en particulier chez les fabricants de tracteurs, même si cette activité reste cyclique par nature.
Les emplois sont à pourvoir aussi bien en production qu’en maintenance. Michelin recherche en particulier des caristes, des confectionneurs, des cuiseurs et des vérificateurs. Avec cette vague d’embauches, le site aubois va retrouver son plus haut niveau d’effectif, soit environ 900 personnes. F.M.

 

Banniere-Fondation-TracesEcrites


- Manurhin veut sortir de l’impasse.


Manurhin, le fabricant de machines de munition à Mulhouse (Haut-Rhin) ne parvient pas à sortir de l'enlisement lié au conflit entre ses actionnaires. Selon le président du directoire Rémy Thannberger, les difficultés seraient levées par l'octroi d'un prêt par BpiFrance. La banque publique exige toutefois de connaître l'identité exacte des propriétaires des actionnaires. Or le premier d'entre eux, le slovaque Delta Defence (34 %) se refuse à les dévoiler depuis des lustres.
Derrière ce qui ressemble à une “bisbille” administrative se cache la question du contrôle du management de l'entreprise de 190 salariés. En attendant, celle-ci est bloquée dans des facturations, si bien qu'elle a connu une chute de moitié de son chiffre d'affaires l'an dernier, à 31 millions d’€, alors que le carnet de commandes est stable à un niveau trois fois supérieur.

Manurhin a été placée en processus de sauvegarde le 7 juin 2017 et a engagé des mesures de chômage partiel. M.N.

 

pub_TP_longue

 

- La Maison du Comté à Poligny s’agrandit.

 

maisoncomteamiot
© Architectures Amiot-Lombard.


La Maison du Comté à Poligny (Jura), espace muséographique dédié au plus renommé des fromages comtois dotés d’une appellation d’origine protégée (AOP) va déménager pour pouvoir s’agrandir. Cet été, le comité interprofessionnel de gestion du Comté (CIGC) a acté un projet de 3.000 m2, validé un budget prévisionnel de 6,4 millions d’€ (hors achat du terrain et honoraires) et choisit le cabinet d’architectes Amiot-Lombard de Besançon.
La nouvelle maison qui s’étendra sur 3.000 m2 - avec un espace muséographique de 1.500 m2 et des bureaux de la même surface pour le CIGC et l’Urfac (Union régionale des fromages d’appellation d’origine) - sera construite sur l’ancien stade Bonnotte à Poligny. Les professionnels espèrent accueillir 30.000 à 40.000 visiteurs/an contre 13.000 aujourd’hui.
En 2016 ont été fabriquées 63.243 tonnes de Comté et 54.390 ont été vendues : les ventes à nouveau à la hausse depuis la crise de 2009, marquées par une percée à l’export (9,5%). C.P.

 

Ecole des vins

 

- Le mécénat de compétences Alizé® se cherche un avenir régional.

 

alize
Brunot Pacot, gérant de MCME a fait appel à Alizé® pour développer une démarche commerciale pour un nouveau service de découpe au jet d'eau. © Traces Ecrites.

 

Dispositif de mécénat de compétences des PME industrielles ou de services à l’industrie au format original - une grande entreprise “chaperonne” une PME - , Alizé®, piloté par la CCI Côte-d’Or depuis 2004, renouvelle pour trois années (2017-2019) son partenariat avec les financeurs et se donne un objectif de 84 missions au rythme de 4 à 5 séances de travail chacune : Schneider Electric, les fonds sociaux européens et, au moins pour cette année, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.
Les chefs d’entreprises accompagnateurs sont bénévoles, mais l’action est animée et promue par les agents de la CCI qui prend en charge la moitié du budget annuel de 152.000 €.
Très appréciée des chefs d’entreprises grâce, comme témoignait Bruno Pacaud, gérant de MCME qui fabrique des machines spéciales à Corgoloin, au « regard extérieur d’un patron d’un autre secteur d’activités  », la formule a vocation à devenir régionale, sous la conduite de la CCIR Bourgogne-Franche-Comté. C.P.

 

banniere-635x102


- Village by CA à Besançon étoffe sa communauté de partenaires privés.


EDF rejoint la communauté de partenaires privés de l’incubateur de start-up Village by CA de Besançon, initié par le Crédit Agricole. Se sont déjà engagés auprès de la banque, Arden Métal et Camelin, Enedis, P3G Industrie, Imasonic, Delfingen, Mazars, BpiFrance, Siparex, SMCI, Abéo, Philips, IMI et la région Bourgogne-Franche-Comté.
Ces PME locales, grands comptes et institutions apportent des financements et des compétences humaines pour accompagner les start-ups. Une douzaine sont aujourd’hui hébergées provisoirement dans la Maison des sciences de l’homme et de l’environnement, au centre-ville. C.P.


medefnievre- Jean-Philippe Richard, nouveau président du Medef Bourgogne-Franche-Comté.


Le président du Medef de la Nièvre depuis 2013 et membre du comité exécutif du Medef national succède depuis le 6 septembre, à Jean-Paul Barbey à la présidence du Medef Bourgogne-Franche-Comté.

Le conseil d’administration renouvelé se compose comme suit : Patrice Futin, Medef Territoire du Doubs, vice-président ; Jean-Luc Piton, Medef Territoire Franc-Comtois, trésorier ; Pierre-Antoine Kern, Medef Côte-d’Or, secrétaire. 


Membres : Damien de Margon, UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) ; Vincent Martin, FRTP et FFB (travaux publics et bâtiment) et Bernard Guyot, CNPA (Conseil National des Professions de l’Automobile). C.P.

 

Toutes les photos sont fourniées par les entreprises, sauf mention contraire.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Mulhouse, Jura, Haut-Rhin, Grand Est, recrutement, Hager, Strasbourg, Manurhin, investissements, EDF, Moselle, Alizé®, ArcelorMittal, Aube, Hakisa, Michelin, Bourgogne Franche-Comté, Village by CA, Medef Bourgogne - Franche-Comté, Florange, Maison du Comté, mécénat de compétences

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "9 plus 9" ?

Envoyer votre commentaire