L'essentiel de l'actualité du Grand Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Traces Ecrites News, le 01 janvier 2016

ECO)BREF. Hermès confirme une 3ème implantation dans le Pays de Montbéliard. Des trophées export en Alsace. Le franc-comtois Guillin poursuit sa croisssance externe.  La bonne santé semestrielle de TFF Group. Le chinois Huayisheng Mould s'installe en Moselle. Fermeture de l’usine de literie Timbo dans l'Aube. Philippe Dandon, nouveau président des commissaires aux comptes de Dijon.

 

- Hermès confirme son 3ème atelier de maroquinerie en Franche-Comté.

 

hermes
Dans l'atelier historique d'Hermès, à Seloncourt (Doubs). ©Traces Ecrites.

 

Le maroquinier de luxe vient de signer avec Pays de Montbéliard Agglomératioin(PMA) et son aménageur la SeDd, un compromis de vente d'un terrain de 6 ha  sur le parc d’activités Technoland II pour y implanter une nouvelle manufacture de 5500 m2, opérationnelle en septembre 2017. 

Hermès avait annoncé ce 3ème atelier en janvier 2015, au démarrage des travaux d'implantation de celui d'Héricourt, toujours dans l'aire urbaine du Nord-Franche-Comté. Installé dans les anciennes filatures du Pâquis, il devrait être bientôt mis en service avec un objectif progressif de 250 emplois, principalement recruté dans les effectifs de l'école de formation Boudard et le lycée des Huisselets à Montbéliard.

Le groupe de luxe possède depuis 1996 un atelier à Seloncourt.

« A terme, ce sont ainsi plus de 800 personnes qui seront employées par Hermès dans le Nord Franche-Comté », indique l'agence de développement économique Nord Franche-Comté (ADNFC) sur son site Internet.

 

- L'Alsace dinstingue ses entreprises exportatrices.

 

tropheesexport
©Jean-François Badias.

 

La 19ème édition du Trophée régional Export s’est déroulée le 17 décembre à l’initiative de la CCI de Région Alsace, devant une assemblée de 550 dirigeants d’entreprises, à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin).

Elle récompense 8 entreprises alsaciennes.

 

- Arpa, fabricant de tables de cuisson multi-énergie à Niedermodern (Bas-Rhin), catégorie export.

La PME réalise 70 % de son chiffre d’affaires à l’international (50 % en Europe et 20 % au grand export). Pour parvenir à ce résultat, elle a déployé une démarche de développement des langues étrangères (8 au total) dans tous ses services, embauché cinq commerciaux dédiés à l’international, et adapté ses appareils aux habitudes locales.

 

- Monomatic, fabricant de dérouleurs et d’enrouleurs à Strasbourg, catégorie grand export.

Destiné à de multiples secteurs industriels comme l’emballage, l’aéronautique, l’éolien, l’automobile mais aussi le secteur du papier peint et les étiquettes auto-adhésives, ce savoir-faire très technique est exporté à travers le monde, de la Chine aux Etats-Unis, de l’Indonésie à la Russie en passant par le Moyen-Orient et l’Europe.

 

- Aquatique Show International à Strasbourg, catégorie rayonnement international.

Le concepteur de spectacles aquatiques (Le Puy du Fou,  DisneyLand Paris, Florissimo) réalise plus de 90% de son chiffre d'affaires à l’international : Chine, Pays du Golfe, Las Vegas. Elle est en pourparler avec les organisateurs de la prochaine Exposition Universelle à Dubaï en 2020.

 

novium 20150316_1

 

- Arsène Wenger, catégorie rayonnement international personnalités.

Indissociable du club d’Arsenal qu’il dirige depuis 1996, ce natif de Duttlenheim (Bas-Rhin) est en contrat avec le club londonien jusqu’en 2017.

 

- 2CRSI à Strasbourg, catégorie entreprise à fort potentiel.

Créée il y a dix ans par Alain Wilmouth, l’entreprise spécialisée dans la production de matériel informatique est passée de 2 à 42 salariés et a franchi le cap de l’international cette année en installant une filiale aux Etats-Unis.

 

- ATS Group à Mulhouse, catégorie Implantation à l’étranger.

Créée en 1993 à Mulhouse, la PME familiale développe des systèmes de convoyage pour l’automobile et pour l’agroalimentaire et s'est diversifiée dans la valorisation des déchets combustible. Son activité hors de France représente environ 80 % du chiffre d’affaires avec des filiales en Allemagne, en Inde, en Turquie, en Lettonie et en Russie.

 

Alcoa Architectural Products à Merxheim (Haut-Rhin), catégorie entreprise étrangère exportatrice.

La filiale alsacienne du groupe d’aluminium américain réalise près de 70 % de son chiffre d’affaires à l'export et 47 emplois sont directement liés à ces marchés. Elle a fourni des chantiers de grande envergure comme la torche olympique de Sotchi, le stade Aspire Dome à Doha ou encore l’IB Power, l’une des plus hautes tours de Malaisie.

 

- Confiserie Adam à Herrlisheim-Près-Colmar, catégorie coup de cœur du jury.

 

drageesadam
© Traces Ecrites.

 

Le fabricant de dragées a a tissé un réseau mondial de distributeurs, d’importateurs, de grossistes ou bien encore de détaillants dans 40 pays, en adaptant ses recettes aux marchés locaux.

 

FG

 

- Le franc-comtois Guillin rachète l’allemand Kreis.

 

Et de 21 pour le spécialiste de l’emballage alimentaire plastique. Après avoir intégré les trois sites industriels du britannique Sharpak en 2010, le groupe d’Ornans (Doubs) vient de s’offrir l’allemand Kreis.

Ses trois usines - dont deux en Pologne, aux portes du vaste marché d’Europe de l’est -, vont venir grossir les rangs des 18 autres sites industriels de Guillin (2000 salariés pour 497 millions d’€ de chiffres d’affaires 2014).

Comme à chaque fois, cette nouvelle acquisition permet à l’entreprise de se positionner sur de nouveaux marchés et de compléter sa gamme de produits. En l’occurrence, le groupe Kreis (chiffre d’affaires 2014 de 38,6 millions d’€ et 300 salariés), spécialisé dans les emballages plastique thermoformé fabrique également des couverts injectés pour les métiers de bouche et l’industrie agroalimentaire. « Des produits qu’on achetait auparavant en sous-traitance », explique Sophie Guillin-Frappier, directrice générale du groupe familial franc-comtois coté en bourse.

Après la France, l’Espagne, l’Italie, l’Angleterre, la Pologne et la Hollande, le groupe fondé par François Guillin revient en Allemagne, un marché majeur où il avait déjà tenté sa chance au début des années 90. 

 

- TFF Group aligne de plus en plus de tonneaux.

 

tffgroup

 

Le fabricant de tonneaux de Saint-Romain (Côte-d’Or) et numéro un mondial de son secteur publie des chiffres semestriels toujours très bons. L’entreprise présidée par Jérôme François affiche un chiffre d’affaires de 113,9 millions d’€, en hausse de 6,4% et un résultat net de 18,3 millions (+3,4%).

L’activité vin retrouve un bon dynamisme à 77,1 millions de vente, notamment en Europe. En revanche, les fûts à Whisky marque une pause (36,8 millions). L’espoir de forte croissance vient du Bourbon avec un objectif de 130 000 unités en 2016/2017, puis 400 000 en vitesse de croisière.

 

Ecole des vins

 

- Le chinois Huayisheng Mould France Technical Center bientôt opérationnel en Moselle.

 

Après onze mois de travaux, le sous-traitant automobile Huayisheng Mould France Technical Center achève le premier bâtiment de son implantation industrielle à Faulquemont (Moselle). Une délégation chinoise accompagnée d’élus mosellans a inauguré fin novembre des locaux encore vides.

L'investissement en immobilier de 2 millions d’€ va être complété par l’installation prochaine d’un parc de machines pour 4 millions d’€ et le recrutement de 25 personnes.

En Moselle, la société finalisera des moules d’injection fabriqués en Chine et destinés à concevoir des planches de bord, des consoles et des panneaux de portes. L’usine devrait également être dotée à terme d’un centre de maintenance pour la réparation des pièces d’usure des moules. Objectif : développer ses parts de marché en Europe.  

 

- Fermeture début 2016 de l’usine de literie Timbo dans l'Aube.

Le directeur général du groupe suédois Hilding Anders, propriétaire depuis 2007 du fabricant de sommiers de relaxation électriques d’entrée de gamme Timbo confirme la fermeture de l'usine de Lusigny-sur-Barse (Source : L'Est Eclair).

L'activité de l'unité de l'Aube sera transférée sur un autre site du groupe, à Saint-Gildas-des-Bois, en Loire-Atlantique. La fermeture définitive interviendra au cours du 1er trimestre 2016. La société emploie 31 salariés, dont une petite minorité a accepté un reclassement dans les autres usines d’Hilding Anders en France.

 

dandon- Philippe Dandon récidive chez les commissaires aux comptes.

 

Expert-comptable depuis 1987, devenu commissaire aux comptes un an plus tard, Philippe Dandon retrouve la présidence de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Dijon qu’il avait occupée de 2005 à 2008.

Il succède à Jean-Claude Pétament, contraint démissionner en cours de mandat pour raison de santé, et achèvera le mandat de son confrère jusqu’au 31 décembre 2016.

A la tête du cabinet Auditis, qui emploie 90 collaborateurs et réalise 8 millions d’€ de chiffre d’affaires, cet homme de 57 ans, diplômé de l’ESC Paris, s’engage à aider sa profession à passer la réforme européenne de l’audit et la rendre plus attractive auprès des jeunes tentés par ce métier indispensable à la probité d'une économie.

La Compagnie régionale des commissaires aux comptes de Dijon a un effectif de 189 commissaires aux comptes personnes physiques et de 100 personnes morales, réparties sur les 3 départements du ressort de la Cour d’appel de Dijon (Côte d’Or, Haute-Marne, Saône-et-Loire). Elle contrôlent près de 3 600 entités.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Dijon, Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Doubs, Tonnellerie, Champagne-Ardenne, Lorraine, Literie, Trophées Export, emballage, maroquinerie, CCI Alsace, Moselle, Hermès, Pays de Montbéliard Agglomération, Aube, TFF, Guillin, Huayisheng Mould, Timbo, commissaires aux comptes , Philippe Dandon

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L’année économique 2017 en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est vue par Traces Ecrites News. 3/3.L’année économique 2017 en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est vue par Traces Ecrites News. 3/3.

Commentez !


Combien font "4 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire