Traces Ecrites News, le club
  • CEN Group
  • Louis Latour
  • Mulot et Petitjean
  • Moutarderie Edmond Fallot

L’Atelier Sarrasin souhaite réintroduire la culture de la plante de sarrasin en Côte-d’Or

Publié par Traces Ecrites News, le 18 mai 2017

AGROALIMENTAIRE/CÔTE-D’OR. Fabricant de biscuits à base de farine de sarrasin à Montbard (Côte-d’Or), L’Atelier Sarrasin lance un financement participatif pour réintroduire la culture de cette plante dans la région.
La collecte de 8.000 € servira aussi à acquérir une machine à décortiquer la graine de sarrasin, voire investir dans un second four pour augmenter leur production.
Le point sur le secteur de la biscuiterie, bien ancré en Bourgogne-Franche-Comté, dont le pain d’épices de Dijon est le porte drapeau, avec notre partenaire

logoteranima

 

sarrasin
La campagne de financement participatif de L'Atelier Sarrasin dure jusqu'au 13 juin 2017. © Atelier Sarrasin.

 

Co-fondateur avec Benoît Wartel de l’Atelier Sarrasin à Montbard (Côte-d’Or), Nicolas Crabot a choisi de ne produire que du bio. Rien de plus évident quand on sait que la fabrique utilise comme principal ingrédient, la farine de sarrasin, une plante vertueuse sur le plan environnemental, qui pousse sans intrant et qui ne contient naturellement pas de gluten. Donc 100% bio.

 

La grande majorité du sarrasin consommé en France étant importé, les deux entrepreneurs poussent la logique plus loin avec le projet de réintroduire la culture du sarrasin, à proximité de leur atelier. Les premiers essais ont eu lieu avec quatre agriculteurs de Côte-d'Or.

 

Pour se donner les moyens, L’Atelier Sarrasin lance une campagne de financement participatif sur le site KissKissBankBank.


Ils souhaitent récolter 8.000 € qui serviront à démarrer les cultures, réaliser les tests en laboratoire et acquérir une machine à décortiquer les graines.

 

Ecoutez l’interview en vidéo, par Antonin Tabard, de Nicolas Crabot, cogérant de L’Atelier Sarrasin en liquant sur l'image.

 

directeursarrasin

 

 

Banniere-Fondation-TracesEcrites

 

Comptant parmi les biscuits les plus consommés en France (10% de la production de la biscuiterie), la madeleine, dont la célébre de Commercy, en Lorraine, entretient aussi son succès en Côte-d’Or avec la biscuiterie Mistral à Semur-en-Auxois.
Reprise il y a un an par Benoît Chauvel, la PME trace de nouveaux axes de développement.

 

Ecouter l’interview de Benoît Chauvel par Antonin Tabard, en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

mistralpatron

 La petite histoire de la biscuiterie en Bourgogne-Franche-Comté

 

Si la Bourgogne est connue pour ses pains d’épices et sa célèbre fabrique Mulot et Petitjean, et la Franche-Comté plus orientée vers les biscuits pour l’apéritif avec le Suisse Cornu à Fontain (Doubs), on produit aussi toute autre forme de biscuits et gâteaux en Bourgogne Franche-Comté : des entreprises artisanales et aussi de grands groupes industriels, avec notamment Grobost à Saint-Péreuse (Nièvre), propriété depuis 2010 de la biscuiterie Saint-Michel. En savoir plus ici.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Côte-d'Or, agroalimentaire, Mulot et Petitjean, biscuiterie, financement participatif, Bourgogne Franche-Comté, Biscuiterie Mistral, L'Atelier Sarrasin

Découvrez également les articles associés :

Le fromager Delin investit plus de 4 millions d’euros dans ses sites de fabrication pour accompagner une croissance à deux chiffresLe fromager Delin investit plus de 4 millions d’euros dans ses sites de fabrication pour accompagner une croissance à deux chiffres
Salon Made in Jura : savoir-vivre et savoir-faire s’exposent jusqu’au dimanche 21 octobre à DoleSalon Made in Jura : savoir-vivre et savoir-faire s’exposent jusqu’au dimanche 21 octobre à Dole
La société jurassienne Roch Constructeur Bois pousse l’économie circulaire jusqu’à s’offrir une forêtLa société jurassienne Roch Constructeur Bois pousse l’économie circulaire jusqu’à s’offrir une forêt
A Metz, Menway poursuit sa croissance externe avec les chasseurs de tête Mindfield Search et  NIM EuropeA Metz, Menway poursuit sa croissance externe avec les chasseurs de tête Mindfield Search et NIM Europe

1 réponse(s) à "L’Atelier Sarrasin souhaite réintroduire la culture de la plante de sarrasin en Côte-d’Or"

  1. Bounon Alaindit :

    Bonjour, bravo pour cette richesse d'informations.

Commentez !


Combien font "3 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire