Traces Ecrites News, le club
  • Batifranc
  • Specific log
  • JTEKT
  • Packmat

Inoviem Scientific à Strasbourg affiche de grandes ambitions dans le domaine pharmaceutique et biotechnologique

Publié par Julie Giorgi, le 27 septembre 2017

BIOTECHNOLOGIES/STRASBOURG. La start-up de service en biotechnologies n’arrête pas de grandir.
Pour accompagner cette croissance, elle vient de réussir une levée de fonds de 750 000 €.

Et son installation dans des locaux cinq fois plus grands au Parc d’innovation d’Illkirch-Graffenstaden illustrent la confiance de son dirigeant, le docteur Pierre Eftekhari.

 

inoviemequipe
L’équipe de la biotech strasbourgeoise, dernièrement installée dans le Parc d’innovation d’Illkirch-Graffenstaden, au sud de Strasbourg.

 

Depuis 2016, Inoviem Scientific est en croissance exponentielle. D’abord composée de petites sociétés technologiques, la clientèle de l’entreprise s’est élargie aux grands laboratoires pharmaceutiques. Son métier est de sécuriser et d’accélérer le développement d’un médicament.

 

La technologie que la start-up a développé identifie les interactions molécule-cible à la fois dans un environnement normal (physiologique) ou anormal (pathologique) directement sur les tissus humains : cellules sanguines, foie, tumeurs… provenant de banques biologiques.

 

« Nous faisons le pont entre les phases des études précliniques et cliniques car nos méthodes d’analyse reflètent les interactions qui se produisent en phase clinique », explique le docteur Pierre Eftekhari, président fondateur de la société.

 

635x106pxl

 

Cette méthode permet d’examiner comment les substances actives d’un médicament se comportent dans un environnement physiologique et pathologique. 

 

Les technologies développées par l'équipe d’Inoviem Scientific peuvent être appliquées à tous les stades du développement d'un médicament, de la recherche jusqu'aux essais cliniques. « Mode d’action, efficacité, toxicité, identification de biomarqueurs... nous anticipons afin de mieux gérer les risques et diminuer le taux d’attrition pour la santé publique », ajoute le président.

 

Reconnue pour la qualité de ses services et son expertise scientifique, Inoviem Scientific a réussi à gagner la confiance de cinq noms de la  “Big pharma” qu'elle ne peut révéler. Trois autres grands groupes du secteur, également confidentiels, devraient également signer dans les prochains mois, assure Pierre Eftekhari.

 

L’entreprise qui possède des clients en Europe, aux Etats-Unis, en Israël et en Asie, souhaite désormais les fidéliser grâce à un accompagnement efficace. Cette année, elle prévoit d’atteindre un chiffre d’affaires d’un million d’€.

 

A un tournant de son développement

 

Schéma-technologie
Un résumé schématique du métier d'Inoviem Scientific.

 

La biotech strasbourgeoise est à un tournant de son développement, si bien qu’elle a dû opérer une levée de fonds pour pouvoir accompagner cette croissance. Elle vient de lever 750.000 € auprès de ses partenaires historiques Cap Innov’Est et Bpifrance, auprès de ses banques (BNP Paribas et Banque Populaire d’Alsace Lorraine Champagne) et de Strasbourg Eurométropole.

 

Ces fonds lui ont permis d’étoffer son offre de services et d’emménager dans des nouveaux locaux (cinq fois plus grands que les précédents) au parc d’innovation d’Illkirch-Graffenstaden, au sud de Strasbourg. « Aujourd’hui, nous disposons de 500 m2 pour 14 personnes. C’est un peu surdimensionné pour le moment mais ces nouveaux espaces sont nécessaires pour aller plus loin », souligne Pierre Eftekhari.

 

Le dirigeant ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son nouveau projet : créer une société spécialisée dans l’amélioration de médicaments (Drug Upgrade). Grâce aux technologies développées depuis sa création en 2011, Inoviem Scientific est capable d’identifier les protéines responsables des effets thérapeutiques et secondaires.

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond

 

L’ambition de Pierre Eftekhari porte sur de nouveaux médicaments avec un rapport bénéfice/risque plus élevé en réduisant, voire en supprimant, les effets indésirables.

 

Dans un premier temps, la biotech cible le traitement médicamenteux du lupus, une maladie chronique auto-immune. A terme, le docteur Eftekhari souhaite appliquer cette démarche à la plupart des médicaments présents sur le marché qui ne sont plus couverts par des brevets.

 

« Aujourd’hui, les laboratoires possèdent des technologies de pointe, mais qui devraient être utilisées autrement. La pharmacologie mérite un changement de paradigme. »

 

Un projet de taille, qui sera dépendant de plusieurs facteurs comme la recherche de fonds et de compétences. Le dirigeant se donne trois ans pour concrétiser ce projet. Il commencera à démarcher des investisseurs l’an prochain.

 

« Nous avons pour ambition d’apporter un nouveau regard sur la médecine et le développement des médicaments. Aujourd’hui, les laboratoires possèdent des technologies de pointe, mais qui devraient être utilisées autrement. La pharmacologie mérite un changement de paradigme », affirme Pierre Eftekhari.

 

Et selon lui, Strasbourg possède tous les atouts économiques et scientifiques pour l’implantation d’une société biopharmaceutique comme Actelion, basée à Bâle.

 

Qui est Pierre Eftekhari ?

 

inoviemdirigeant
Le docteur Pierre Eftekhari, président fondateur d’Inoviem Scientific.


Le docteur Pierre Eftekhari, 50 ans, est expert en physiologie clinique. Il a réalisé sa thèse en biologie à l’Université Louis Pasteur à Strasbourg.

Avant de créer Inoviem Scientific en 2011, il a cofondé deux entreprises spécialisées dans le développement de médicaments pour des sociétés pharmaceutiques.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Grand Est, industrie pharmaceutique, Strasbourg, Bas-Rhin, biotechnologies, crédit impôt recherche, Inoviem Scientific , Pierre Eftekhari, llkirch-Graffenstaden

Découvrez également les articles associés :

Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche
Ils innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesseIls innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesse
A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie
A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI

Commentez !


Combien font "3 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire