Indicateurs

Publié par Christiane Perruchot, le 08 mars 2012

JOURNÉE DE LA FEMME. Parler des femmes avec des chiffres, je vous l'accorde, n'est pas très romantique.

En cette journée du 8 mars, la publication de statistiques de l'Insee de Bourgogne et de Franche-Comté, est opportune à un tour d'horizon des (in)égalités femmes-hommes.

- Supériorité : En Bourgogne, pour 100 hommes, on compte 107 femmes. Mais la tendance s'inverse. Il naît plus de garçons que de filles : 106 garçons pour 100 filles (chiffres 2008).

- Infériorité : en Bourgogne, il y a davantage de femmes sur le marché du travail. Mais l'écart se resserre : 7,4 points en 2008, 13,8 points 10 ans plus tôt.

Les écarts de salaire demeurent élevés (salaire net horaire moyen en € pour un temps complet) : 10,4 € pour les femmes, 12,9 € pour les hommes, et ils se creusent chez les cadres : 22,5 € hommes, 17,9 € femmes.

- Progrès : En 1999, 34,2% des cadres bourguignons étaient des femmes ; en 2008, elles sont 37,8 %.

- Inégalité : En Franche-Comté, 119 métiers sont à plus de 90% exercés par des hommes : exploitants agricoles, artisans, conducteurs routiers, ouvriers du bâtiment, chefs d’entreprises, ingénieurs.

Les femmes ont aussi leurs secteurs réservés, mais dans un champ plus restreint. Leur part dépasse 90% dans seulement 27 métiers : petite enfance, santé, commerce et tâches administratives ou d’accueil.

Particularités locales : la part des ouvrières non qualifiées de montage, contrôle en mécanique et travail des métaux est 8 fois plus élevée dans le Doubs qu'au niveau national.

Dans le Jura, les ouvrières non qualifiées sont 6 fois plus nombreuses qu'au plan national, dans la chimie, la pharmacie et la plasturgie.

- Et l'égalité ? Relire à ce sujet l'interview d'Isabelle Duraffourg, consultante Apec, publié le 20 janvier 2012 sur Traces Ecrites News : De bonnes pratiques à pérenniser

Cliquez sur l'image pour lire le tableau des 15 métiers où les femmes sont les plus nombreuses en Franche-Comté.

En savoir plus : Insee Franche-Comté Infoweb n°84, Hommes, Femmes : à chacun son métier, consultable en ligne : www.insee.fr/fc rubrique publications et, Femmes et hommes, regards sur la parité 2008, www.insee.fr/bourgogne



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Franche-Comté, Bourgogne, Emploi - Formation, Insee, égalité professionnelle

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de Champagne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Champagne vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites News

1 réponse(s) à "Indicateurs"

  1. FRAN "dit :

    Comme j'aimerais m'appeler St. HESSEL et pouvoir écrire "INDIGNEZ VOUS" !!!!! Qui a bien pu créer "cette journée de la FEMME" ????? A quelle extrémité en est-on réduit pour "honorer" LES FEMMES le 8 mars ; seulement le 8 Mars? Mais, je pense que nous n'avons pas besoin de cette "commémoration" D'ailleurs, faut-il encore des commémorations qui ne signifient plus rien ou si peu ? LES FEMMES sont libres, indépendantes, autonomes, responsables, etc .... En tout cas, elles devraient l'être. Si ce n'est pas encore le casn alors, boycottez cette journée. Tous les jours d'une année, nous sommes présentes, alors, pourquoi ce jour "réducteur" ? Pourquoi, pour continuer dans le stupide, ne pas nous associer avec les chats, les cactus ; que sais-je d'autre ? Monsieur HESSEL, croyez bien que vous avez conquis mon esprit ; que je vais tenter de mettre en pratique vos si belles idées. "

Commentez !


Combien font "10 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire