Ils inventent et gagnent des parts de marché : TEB et Suntec

Publié par Didier Hugue, le 18 janvier 2016

INNOVATION. Régulièrement, Traces Ecrites News présentera le fruit de la R&D des PME de l’Est.

Aujourd’hui, TEB, fabricant d’équipements de vidéoprotection à Beaune, et Suntec, industriel spécialisé dans les pompes pour chaudières à carburant à Dijon.

 

suntecteb
Stéphane Bidault, président de TEB, à gauche, et Dominique Emaille, président de Suntec.,

 

• TEB dope ses équipements de vidéoprotection d’intelligence artificielle.

 

Stéphane Bidault le reconnaît : le climat actuel lié aux attentats lui offre un terreau propice à son développement. « Encore faut-il répondre aux besoins exprimés avec des équipements dotés de capacités d’analyse, de traitement et de recoupement des données enregistrées », ponctue le président de TEB, concepteur, fabricant et intégrateur de systèmes de vidéoprotection, près de Beaune (Côte-d’Or).

 

comptagechaleurteb
Ecran de contrôle de mouvements et tablette de comptage.

 

Son entreprise de 90 personnes consacre pas moins de 10% d’un chiffre d’affaires de 17,5 millions d’€ à l’innovation. Et cela porte ses fruits. En France, outre la grande distribution et les collectivités locales, depuis un an et demi, il séduit le marché des PME/PMI. « Elles comprennent que leur outil industriel est devenu très stratégique comme avantage concurrentiel », assure le dirigeant. 

 

Utilisation marketing

 

À l’export, qui représente un quart de l’activité, les pays de l’Est - surtout la Russie - l’Allemagne et l’Espagne portent en ce moment les ventes. Mais les caméras et les enregistreurs, offrant des images d’une qualité irréprochable, ne suffisent plus. TEB les couple à des logiciels permettant une reconnaissance faciale, l’identification de risques potentiels, le comptage de personnes…

 

ecransteb
Des caméras installées dans les magasins peuvent analyser le comportement des acheteurs en rayons.

 

« Le tout en temps réel, grâce à un spectre de dialogue informatique très étudié », assure Stéphane Bidault. Son offre est devenue tellement pointue qu’elle peut même faire en marketing de l’analyse comportementale pour des marques, réseaux de boutiques et centres commerciaux.

 

Après le rachat des sociétés Vigilec et Grand, ce petit groupe pèse aujourd’hui 30 millions d’€ et emploie 180 personnes.

 

Pour nous alimenter en nouveaux produits, évidemment brevetés et récents, n’hésitez pas à contacter la rédaction. Il faudra toutefois que l’innovation revête une certaine importance par rapport à son secteur et à son marché.

 

exercice_illegal_boucle

 

• Suntec lance une pompe écologique pour chaudière à carburant.

 

Dominique Emaille, président du groupe Suntec (26 millions d’€ de chiffre d’affaires), implantée à Dijon (Côte-d’Or), se frotte les mains. La nouvelle version de la pompe modulante pour chaudière à carburant, qu’il vient tout juste de mettre sur le marché, lui offre un avantage concurrentiel non négligeable.

 

Ce produit adapté aux brûleurs fioul modulants et aux chaudières à condensation réduit de 20% la consommation d’énergie et les émissions de CO2. Selon l’industriel, il diminue jusqu’à 75% les émissions d’oxydes d’azote (Nox) et de monoxyde de carbone (CO).

 

Après deux années de développement, pareilles avancées technologiques, reviennent à l’équipe R&D de sept ingénieurs et techniciens pilotée par Jérôme Renard.

 

fabsuntec
Suntec étoffe ses équipements industriels à hauteur de 3,2 millions d'€ en trois ans.

 

« Nous avons considérablement amélioré en modulation la régularité d’apport du carburant au brûleur par un pilotage très fin selon les différents besoins de puissance », explique ce dernier. Ce qui évite la multiplication des cycles marche-arrêt, très énergivores.

 

Une forte croissance attendue

 

L’autre avancée tient à l’engrenage intégré dont la géométrie de la dentelure a été complètement revue. Plus petit et d’un même niveau de qualité, il fait gagner pas moins de 30% de consommation électrique au moteur de la pompe. Ce qui permet à certaines chaudières de progresser d’une classe énergétique.

 

banquepopulaire 

 

« Notre pompe ne cible pour l’instant que le grand marché européen, le plus évolué en termes de normes de consommation et de rejets, et tout spécialement l’Allemagne et les pays d’Europe du Nord », explique Dominique Emaille.

 

Sur un million de pompes commercialisées (65% de parts de marché mondial), Suntec espère vendre 45 000 unités de ce modèle la première année, mais à un prix cinq fois supérieur. Pour faire face à une croissance soutenue à deux chiffres, le fabricant vient par ailleurs de renforcer ses fonds propres et sa trésorerie à hauteur de 7 millions d’€.

 

engrenagessuntec
Un des types d'engrenages du fabricant de pompes pour chaudières à carburant.

 

Grâce à cette manne, il investit 3,2 millions d'€ dans des équipements complémentaires : nouveaux centres d’usinage et rectifieuses à commandes numériques. Il va aussi recruter une quinzaine de personnes en 2016, portant son effectif permanent à plus de 200 salariés, après en avoir déjà embaucher 26 ces derniers mois.

 

Photos fournies par les entreprises.

 

Pour mieux connaître le département de la Côte-d'Or et ses atouts, cliquez sur le logo invest



Roger Martin BTP
Article classé dans : Innovation

Mots-clés : Côte-d'Or, TEB, vidéoprotection, Suntec, Dominique Emaille, pompes à combustibles, Stéphane Bidault, Bourgogne Franche-Comté, innovation technologique

Découvrez également les articles associés :

ToasterLab, l’accélérateur du pôle de compétivité Vitagora courtise ses start-up dans le monde entierToasterLab, l’accélérateur du pôle de compétivité Vitagora courtise ses start-up dans le monde entier
A Nancy, Plant Advanced Technologies met au point la première molécule pharmaceutique issue de racines de plantesA Nancy, Plant Advanced Technologies met au point la première molécule pharmaceutique issue de racines de plantes
En levant un million d’euros, Vivoka prépare l’industrialisation de sa solution d’intelligence artificielle à reconnaissance vocaleEn levant un million d’euros, Vivoka prépare l’industrialisation de sa solution d’intelligence artificielle à reconnaissance vocale
Les serres connectées de l’alsacien Myfood bientôt en phase d’industrialisationLes serres connectées de l’alsacien Myfood bientôt en phase d’industrialisation

Commentez !


Combien font "3 plus 7" ?

Envoyer votre commentaire