Haute-Saône : Sahgev réinjecte près de 3,5 millions d’euros dans son outil industriel

Publié par Didier Hugue, le 23 septembre 2014
Crise ou pas crise, les programmes d'investissement se succèdent chez Saghev.
Crise ou pas crise, les programmes d'investissement se succèdent chez Sahgev.

MÉCANIQUE. Le fabricant haut-saônois de vérins hydrauliques pour le machinisme agricole, le secteur des engins de travaux publics et la manutention conduit un nouveau programme d’investissement.

Sahgev compte doper ses capacités de plus de 10% pour satisfaire une clientèle internationale, principalement de grands comptes : CLAAS, John Deere, Pinguely Haulotte…

L’entreprise qui réalise 20% de son activité outre-Rhin va aussi monter une filiale de commercialisation sur place.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Décidemment, la Haute-Saône est une terre d’industrie (*). La Société d’Application Hydraulique de Gevigney (Sahgev) en témoigne.

Après avoir réalisé un programme d’investissement de 3 millions d’€ clos en 2011, le spécialiste des vérins hydrauliques pour le monde des machinistes agricoles, des fabricants d’engins de travaux publics et de manutention, en conduit un nouveau.

Engagé l’an dernier, il s’élève à près de 3,5 millions d’€ et prévoit extensions de locaux comme acquisition de nouveaux équipements.

« Nous agrandissons déjà de 500 m2 notre site de 13 000 m2 couverts pour étoffer la zone logistique, créer un parking et améliorer l’ergonomie générale », explique Pierre-Antoine Quivogne, le vice-président.

Courant 2015, l’entreprise (26,1 millions d’€ de chiffre d’affaires, 170 salariés et jusqu’à 200 avec les intérimaires) procèdera à une nouvelle extension de 1000 m2 pour renforcer son parc de machines en bancs d’usinage, tours à commande numériques et robots de soudage.

L'entreprise franc-comtoise fournit une clientèle de grands groupes internationaux.
L'entreprise franc-comtoise fournit une clientèle de grands groupes internationaux.

45% de l’activité à l’export

Ces développements favoriseront une augmentation des capacités estimée à plus de 10% et auront aussi un impact positif sur l’emploi, avec le recrutement de cinq personnes : régleurs sur machines et soudeurs…

« Crise ou pas crise, nous investissons tous les ans de 4 à 10% de notre chiffre d’affaires pour générer une meilleure productivité et encore accroître la qualité de nos composants complexes », justifie le dirigeant.

La clientèle, composée pour partie de grands comptes : CLAAS, John Deere, Pinguely Haulotte… l’exige.

Car Sahgev est l’un de leurs fournisseurs attitrés et livre dans le monde entier.

Pas moins de 45% des vérins sont directement commercialisés à l’export. « Mais cela monte à 90% car la plupart sont réexpédiés dans leurs usines aux quatre coins de la planète », précise Pierre-Antoine Quivogne.

Le marché allemand, qui représente 20% de l’activité globale, bénéficiera même à terme de sa propre filiale de commercialisation.

Non loin de là, sur la commune toute proche de Mercey, Sograydis (5 millions d’€ de chiffre d’affaires, 30 salariés), société sœur, investit également.

Une enveloppe de 340 000 € va compléter le parc de machines en tours d’usinage robotisés à chargement et déchargement automatique.

Sahgev va se doter d'une filiale de commercialisation en Allemagne l'un de ses principaux marchés à l'export.
Sahgev va se doter d'une filiale de commercialisation en Allemagne l'un de ses principaux marchés à l'export.

« Cette autre de nos sociétés travaille beaucoup pour Sahgev, mais développe aussi son propre portefeuille de clients », indique l’industriel.

(*) Sahgev sera présente aux côtés de très nombreuses autres entreprises locales au premier salon industriel qu’organise à Vesoul, la CCI de haute-Saône, les 8 et 9 octobre au parc des expositions. Pour en savoir plus : www.salon-industrie70.com/

 Photos fournies par l'entreprise Sahgev.  



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Franche-Comté, Haute-Saône, Investissement, Sahgev, mécanique, Pierre-Antoine Quivogne, vérin hydraulique

Découvrez également les articles associés :

Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€
La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves
François Labet, le bien né et bien éduqué vigneron du Château de la Tour au sein du domaine du Clos de VougeotFrançois Labet, le bien né et bien éduqué vigneron du Château de la Tour au sein du domaine du Clos de Vougeot

Commentez !


Combien font "6 plus 7" ?

Envoyer votre commentaire