Traces Ecrites News, le club
  • Domaines Albert Bichot
  • Mulot et Petitjean
  • Anthalys
  • Gabriel Boudier

Global Hygiène boucle le financement de 20 millions de sa future papeterie et restructure son capital comme sa dette senior pour franchir un nouveau cap

Publié par Didier Hugue, le 11 septembre 2018

HYGIÈNE/COTE-D’OR. Le fabricant bourguignon de produits à usage unique d’hygiène, d’essuyage et d’arts de la table modifie son actionnariat, change de partenaires bancaires et finance avec l’appui de Bpifrance les 20 millions d’€ de sa papeterie de Charavines, en Isère.

 

chavarinesaerien
Vue aérienne par drone de la papeterie de Charavines qui s'étend sur 8 hectares. © Global Hygiène.

 

Ouf ! Luc Brami, le président du groupe Global Hygiène, dont le siège social se situe à Auxonne (Côte-d’Or), peut commencer à respirer. Le financement de sa papeterie de Charavines, près de Grenoble (Isère), fondée en 1850 par les frères Montgolfier et ancien site d’ArjoWiggins, producteur de papiers technique et filiale du groupe Sequana, est assurée.

 

Bpifrance va financer le nouveau bâtiment à construire de 1.500 m2 pour y loger une machine à papier qui s’intègrera au process destiné à produire des bobines mères de ouate de cellulose. Coût de l’opération garantie par un nouveau pool bancaire interrégional : 20 millions d’€ en comptant toute l’ingénierie afférente.

 

banquepopmars

 

L’industrialisation intégrée de cette ressource pour l’un des principaux fabricants français de produits à usage unique d’hygiène, d’essuyage et d’arts de la table sur le segment de marché hors foyer : grossistes pour professionnels, entreprises du secteur de la propreté… semble plus que pertinent et, à terme, très bénéfique.

 

« Nous maximiserons ainsi la production sur les grandes séries, rationnaliseront par ailleurs nos approvisionnements en ne dépendant plus de personne et diminuerons nos coûts de transport », explique Luc Brami.

 

charavinesavantapres
Le bâtiment à démolir pour accueillir la machine à papier (petite photo) et le futur en image de synthèse. © Global Hygiène.

 

Rebaptisée La Papeterie de la Monglofière dans le cadre d’une société nouvelle, l’entreprise iséroise compte être opérationnelle 24/24 et 7/7 jours début 2020, avec une capacité annuelle de 32.000 tonnes et un effectif de 35 salariés.

 

Cette renaissance industrielle bénéficie du soutien à hauteur d’un million d’€ de l’État, au titre des aides à la réindustrialisation, d’une subvention de 500.000 € de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de près de 200.000 € du fonds de revitalisation d’ArjoWiggins.

 

drapsmedicaux
Production de rouleaux d'essyage sur le site d'Auxonne (Côte-d'Or). © Traces Ecrites.

 

« Je tiens aussi à signaler que j’ai acquis un site en très bon état, ArjoWiggins ayant investi pas moins de 7 millions d’€ avant de décider une délocalisation de sa production de papier graphique et de sécurité, du type titres-restaurant, à Stoneywood en Ecosse », précise le dirigeant.

 

Nouveaux actionnairex, nouveau pool bancaire

 

Lorsqu’il a repris l’entreprise à Michel Falconnet en 2011-2012, via un LBO (acquisition avec effet de levier), Luc Brami s’était entouré de partenaires financiers pour réaliser l’opération. Concomitamment en août dernier, il a rebattu les cartes de son actionnariat et de sa dette senior.

 

LCR 

 

Si le fonds Calliode demeure au côté du dirigeant, les autres partenaires 123Ventures et A Plus Finance sortent du capital. Michel Falconnet, lui-même repreneur en 1998 du fabricant alors uniquement implanté à Abergement-la-Ronce (Jura), et qui la ensuite doté des unités d’Auxonne et de Vern d’Anjou (Maine-et-Loire), quitte aussi définitivement la société.

 

Fait son entrée en parts sociales et obligations convertibles au sein de la holding de tête, baptisée Aquila, l’investisseur Tikehau Capital, via son fonds Novi 1 créé en juillet 2015 par la Caisse des Dépôts, la Fédération Française des Sociétés d’Assurances (FFSA) et 21 investisseurs institutionnels (19 assureurs et 3 fonds de retraite).

 

brami
Luc Brami, président du groupe Global Hygiène. © Traces Ecrites.

 

Spécialisé dans l’accompagnement des PME et ETI en croissance, avec deux axes forts : l’innovation et le développement international, ce fonds entre au capital de Global Hygiène et en acquiert des obligations convertibles. Le montant de l'opération demeure confidentiel.

 

De leur côté, les Crédits Agricoles Centre Est et Sud Rhône-Alpes, les Banques Populaires Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne Rhône-Alpes, la BNP, la Banque Palatine et Bpifrance, refinancent la dette sénior. Global Hygiène réalise 40 millions d'€ de chiffre d'affaires global et emploie 120 personnes.

 

Découvrez les atouts économiques de la Côte-d'Or en cliquant sur le logo :

 

invest



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Côte-d'Or, Global Hygiène, Luc Brami, produit à usage unique, produits d'hygiène, Bourgogne Franche-Comté, La Papeterie de la Monglofière, Tikehau Capital, Novi 1

Découvrez également les articles associés :

En Alsace, SES-Sterling investit 2 millions d’euros dans la logistique de son site Lauwplast En Alsace, SES-Sterling investit 2 millions d’euros dans la logistique de son site Lauwplast
Dans les Vosges, Le Jacquard Français fête ses 130 ans avec du beau lingeDans les Vosges, Le Jacquard Français fête ses 130 ans avec du beau linge
Le maroquinier SIS ouvrira début 2019 une manufacture de sous-traitance à VesoulLe maroquinier SIS ouvrira début 2019 une manufacture de sous-traitance à Vesoul
En croissance exponentielle, la Brasserie de Vézelay investit 1,5 million d’euros pour augmenter ses capacités de productionEn croissance exponentielle, la Brasserie de Vézelay investit 1,5 million d’euros pour augmenter ses capacités de production

Commentez !


Combien font "3 plus 9" ?

Envoyer votre commentaire