Gestamp au premier rang à Champagney

Publié par Traces Ecrites News, le 15 juin 2010

C’est l’histoire d’une réimplantation industrielle réussie. Gestamp SAS, filiale du groupe espagnol Gestamp Automocion, revit grâce à son nouveau site implanté à Champagney (Haute-Saône), inauguré le 16 juin 2010.

De fabricant de pièces de rechange pour l’automobile, activité héritée du rachat en 2005 des unités du groupe alsacien Schlienger, dont celle de Ronchamp, également en Haute-Saône, l’entreprise (20 millions d’euros de chiffre d’affaires attendu en 2010, 110 personnes) est devenue équipementier de premier rang, principalement pour PSA.

Sa spécialité : les pièces de structure en grandes séries (jusqu’à 20 000 unités), que ce soient des planches de bord, des supports moteurs, des portes, des pédaliers, des traverses de sièges ou encore des pare-chocs.

15% d’activité supplémentaire

Sa nouvelle usine lui offre le développement qu’elle attendait. Vaste de 13 500 m2, elle est constituée de deux ateliers principaux. Celui des presses, étendu sur 4 800 m2 et celui du ferrage, vaste de 7 500 m2.

«Nous avons renouvelé 60% de tous nos équipements, assuré à notre personnel un meilleur confort de travail et plus de sécurité», indique  Jean-Jacques Lambert, directeur général adjoint. L’investissement global atteint les 19 millions d’euros, dont 9 millions pour le matériel. Il a déjà permis d’intégrer une dizaine d’intérimaires et autant devrait bénéficier d’un CDI avant la fin de l’année.

Cette relocalisation départementale doit beaucoup à Action 70, l’agence de développement de Haute-Saône. Son intervention à toutes les phases de l’opération  a permis de trouver le terrain, de faciliter la construction et de trouver 1,235 million d’aides publiques, directes et indirectes.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Franche-Comté, automobile, Gestamp, Haute-Saône, Action 70, Champagney

Découvrez également les articles associés :

Le fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à ObernaiLe fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à Obernai
Leader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’exportLeader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’export
A l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceurA l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceur
A Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturaleA Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturale

Commentez !


Combien font "5 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire