Geneuille libère la voie

Publié par Christiane Perruchot, le 10 novembre 2011

TGV RHIN-RHÔNE. Inaugurée ce mercredi 9 novembre 2011, la base de maintenance de Geneuille, près de Besançon, accueillera jusqu'à 80 agents d'entretien de la voirie, de la caténaire et des équipements de signalisation de la ligne nouvelle Rhin-Rhône.

Xavier Gruz, directeur du projet LGV Rhin-Rhône Branche Est à Réseau Ferré de France (RFF) a remis officiellement l'équipement à Xavier Ouin, directeur de la production industrielle à la SNCF.

Cliquez sur la photo si vous souhaitez l'agrandir.

A moins d'un mois de sa mise en service, l'ensemble de la ligne à grande vitesse, qui relie les 140 km entre Villers-les-Pots (à l’est de Dijon) et Petit-Croix (au nord-est de Belfort) est désormais à la charge de la SNCF, le gestionnaire.

Situé à 10 kilomètres au nord de Besançon, et à 3 km à l’est de la nouvelle gare Besançon Franche-Comté TGV, la base de maintenance de Geneuille, près de Besançon, bénéficie d'une architecture originale et soignée (cliquer sur la photo pour l'agrandir).

Sa construction est l'œuvre de l'entreprise du Haut-Doubs De Giorgi et l'architecte alsacien DRLW Architectes à qui l’on doit l’Euroairport Bâle­Mulhouse. «RFF, le  maître d'ouvrage voulait  à la fois une architecture innovante et une intégration en douceur dans ce paysage de collines», expose Fabien Rey, architecte.

Pari réussi. Le bâtiment de 3000 m2 se déploie sur une longueur de 170 mètres sur deux niveaux. Quatre voies partent des hangars et ateliers, étendus sur 1000 m2, pour converger progressivement vers une seule, raccordée à la ligne de Devecey pour rejoindre la LGV.

Une avancée en rez-de-chaussée abrite une dizaine de logements, pour les agents en déplacement. Le soubassement en gabions évoque le ballast de la voie ferrée.

Hormis les ateliers, le bâtiment affiche les canons de haute performance énergétique avec une toiture végétalisée, une façade bioclimatique, des panneaux solaires, une pompe à chaleur et une ventilation double flux qui lui valent le label BBC-Effinergie

L'investissement s'élève à 5,3 millions d'€.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : Besançon, Franche-Comté, SNCF, TGV Rhin-Rhône, LGV Rhin-Rhône, Réseau Ferré de France

Découvrez également les articles associés :

Bienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectéeBienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectée
Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Au Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et SuisseAu Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et Suisse

Commentez !


Combien font "4 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire