Fumé du Jura fait la Foire de Dijon

Publié par Didier Hugue, le 31 octobre 2012

PRODUITS DU TERROIR. La 82ième foire gastronomique de Dijon, classée 6ème foire de France, ouvre ses portes ce mercredi 31 octobre et accueille l’Argentine.

Claudia Inès Quini, présidente de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV), venue l’inaugurer en tant que représentante de ce pays hôte d’honneur, viendra t-elle déguster quelques spécialités sur le stand de Fumé du Jura ?

On le lui souhaite, tellement les produits de cette entreprise, implantée à Moutaine, près de Pont d’Héry (Jura), méritent le détour.

Portrait d’une charcuterie artisanale qui sait faire parler le cochon.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Parmi les 580 exposants de cette 82ième édition de la foire de Dijon, notre premier coup de cœur va tout droit à l’entreprise Fumé du Jura qui expose dans le grand hall, allée H, stand 22.

Créée en 1973 par Noël Thaurin (65 ans), cette salaisonnerie, implantée à Moutaine, près de Pont d’Héry (Jura), est devenue une vraie histoire de famille. Son frère aîné Georges (68 ans) le rejoint deux ans plus tard et, aujourd’hui, son fils Stéphane assure la succession.

«J’étais employé comme boucher charcutier et puis, j’ai eu envie de devenir indépendant en me spécialisant. Quel meilleur choix que la charcuterie de terroir pour le Jura ?», explique Noël Thorin, avec cet accent du cru, un rien traînant.

Le dirigeant a fait le bon choix. Près de 40 ans plus tard, la société Fumé du Jura emploie 12 personnes et frise 1,45 million d’€ de chiffre d’affaires.

Des normes très exigeantes

Le succès s’explique par la qualité et l’originalité des produits maison, fumés ou non. Jugez-en : jambon de pays, saucisson sec au Vin Jaune, au Macvin et noisette, au Poulsard, terrine au Savagnin, petite saucisse forestière (champignons et Savagnin).

«Vous savez tout découle de la matière première et nous ne travaillons que du porc comtois élevé selon un cahier des charges très strict», indique le charcutier.

Pour atteindre une taille critique qui lui permet de livrer dans toute la Franche-Comté et de servir des grandes surfaces de proximité : Intermarché, Super U, Géant Casino, l’entreprise s’est dotée d’un outil performant.

L’investissement dépasse le million d’€ et répond aux normes européennes. «C’est difficile à suivre et je plains les jeunes confrontés à cette législation de plus en plus compliquée», regrette Noël Thaurin.

Lire aussi sur le sujet : Au bon vieux temps de la saucisse de Morteau

La foire de Dijon, version pratique

La foire internationale et gastronomique de Dijon se déroule jusqu’au dimanche 11 novembre de 10 h à 20 h, avec 5 nocturnes jusqu'à 22 h (23 h pour le hall de la gastronomie), les 2,3,6,9 et 10 novembre.

Plein tarif : 5,70 €. Tarif réduit : 4,20 € pour les comités d'entreprises, familles nombreuses, groupes de plus de 20 personnes, personnes de plus de 65 ans et pour les porteurs de la carte DIVIA nominative et avec photo. Tarif jeunes (de 13 à 25 ans) : 3,10 €. Tarif enfants (de 5 à 12 ans) : 0,30 €, gratuit pour les enfants jusqu'à 5 ans.

Entrées : avenue des Grands Ducs d'Occident et nouvelle entrée angle boulevard de Champagne et rue Léon Mauris, baptisée Poincaré.

Accès : en voiture, une fois arrivé sur Dijon, suivre Centre Clémenceau et le fléchage spécifique foire. En tramway (réseau Divia) : T1 (gare-Quétigny) : arrêts Auditorium et Poincaré. En bus (réseau Divia) : Liane 6 (Longvic - Toison d'Or) : arrêts Marne et Reims.

Parkings : Palais des Sports (570 places), Clemenceau (582 places), Boulodrome + rue Léon Mauris (270 places), Conservatoire (85 places), Malraux (270 places), Drapeau (360 places), Vaillant (60 places), Trémouille-Marché (445 places).

Pour en savoir plus : Foire de Dijon

Crédit photo : Dijon Congrexpo et Fumé du Jura.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Agenda

Mots-clés : Dijon, Franche-Comté, Jura, agroalimentaire, salaisons, Foire internationale et gastronomique, Argentine

Découvrez également les articles associés :

L'agenda de Bourgogne - Franche-Comté et du Grand Est par Traces Ecrites NewsL'agenda de Bourgogne - Franche-Comté et du Grand Est par Traces Ecrites News
Visionnez le diaporama du lancement de 60, le best of, le magazine de Traces Ecrites NewsVisionnez le diaporama du lancement de 60, le best of, le magazine de Traces Ecrites News
Le magazine de Traces Ecrites News, 60, le best of, édition 2018 est sorti : une année économique en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand EstLe magazine de Traces Ecrites News, 60, le best of, édition 2018 est sorti : une année économique en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est
Le Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté décrochent deux trophées argent et deux bronze à la finale des Femmes de l’ÉconomieLe Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté décrochent deux trophées argent et deux bronze à la finale des Femmes de l’Économie

Commentez !


Combien font "4 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire