Frontière suisse : à Boncourt, plus d'emplois que d'habitants

Publié par Pierre-Yves Ratti, le 07 mai 2014
Photo : Pierre-Yves Ratti.
Photo : Pierre-Yves Ratti.

EMPLOI. Une commune qui compte plus d'emplois que d'habitants ? Combien de maires en rêvent…

C'est bientôt une réalité à Boncourt, petite ville suisse frontalière de 1270 habitants entre le Territoire de Belfort et le canton du Jura suisse.

Selon le maire André Goffinet, le taux de chômage côté français est plus que jamais un atout pour les industriels suisses au même titre que la gare TGV Belfort-Montbéliard.

Reste à connaître, précise l'élu, le quota d'emplois étrangers que l'Etat fédéral suisse va attribuer à cette région voisine de l'aire urbaine.

Cliquez sur la photo pour les agrandir.

Le groupe horloger Swatch compte déjà 340 salariés et annonce jusqu'à 800 emplois. « Ils sont dans l'esprit de construire quatre usines de 400 personnes chacune », affirme le maire de Boncourt.

Sonceboz, fabricant d'articles pour compteurs et de pièces de petite mécanique a déjà procédé à 140 recrutements et envisage d'autres, voire une extension de l'usine.

Une opportunité pour les frontaliers qui ne sont pas concernés par la clause de sauvegarde destinée à limiter l'immigration en Suisse.

Lire la suite sur le site de notre partenaire Webaireinfo en cliquant sur le logo.

logo webaireinfo2

       

Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : Territoire de Belfort, Franche-Comté, Emploi - Formation, Suisse, Swatch, Boncourt, emploi transfrontalier, Sonceboz

Découvrez également les articles associés :

Bienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectéeBienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectée
Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Au Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et SuisseAu Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et Suisse

Commentez !


Combien font "6 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire