Traces Ecrites News, le club
  • Groupe Seb
  • Salaisons Sabatier
  • Charlois
  • Tonnellerie Rousseau

Francéole investit 3 millions d’euros dans le vent

Publié par Didier Hugue, le 01 février 2013
Un savoir-faire unique en France développé par une équipe de 200 personnes.
Un savoir-faire unique en France développé par une équipe de 200 personnes.

ÉOLIEN. Jean-Pierre Gorgé, repreneur sur dépôt de bilan des fabricants de mâts éoliens bourguignons, Siag au Creusot (Saône-et-Loire) et Céole à Dijon (Côte-d’Or), via son holding Pélican Venture, mise sur une relance de cette énergie verte en France.

Il restructure aujourd’hui les deux sociétés sous la bannière Francéole, en améliorant l’outil industriel, en développant les capacités et en mutualisant les ressources.

Placée sous embargo (*) pour la presse jusqu’à aujourd’hui, cette stratégie est dévoilée ce matin à Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, sur le site du Creusot.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Rencontrer Jean-Pierre Gorgé, président de Pélican Venture (**) ne laisse pas indifférent. Ce polytechnicien, âgé de 70 ans, ne ménage pas sa peine pour relancer une filière industrielle entièrement dédiée à l’éolien terrestre.

«Si j’ai repris Siag et Céole, les seuls deux fabricants nationaux de mâts éoliens qui connaissaient des difficultés pour les regrouper sous l’entité Francéole, c’est que je crois dur comme fer à un renouveau ces prochaines années de ce marché, estimé à environ 155 millions d’€  d’ici à 2020», explique t-il.

Si l’incertitude sur le tarif bonifié de rachat par EDF perdure, en raison de procédures pendantes devant la cour de justice européenne, la suppression par les députés de la règle des cinq mâts minimum pour tout nouveau parc éolien, devrait redynamiser un secteur en berne (***).

Mais pas seulement. Actuellement les fabricants allemands fournissent un mât sur deux en France. «C’est dire si nous avons d’importantes marges de manœuvre et ce d’autant, qu’il va falloir renouveler les parcs les plus anciens à partir de 2015 », se félicite Jean-Pierre Gorgé.

Jean-Pierre Gorgé, président de Pélican Venture.
Jean-Pierre Gorgé, président de Pélican Venture.

L’appel du large

L’acquisition d’un double outil industriel doit donc permettre de mieux répondre à ces perspectives de croissance.

C’est pourquoi, 3 millions d’€ vont être progressivement injectés pour renforcer les parcs d'équipements des deux sites afin d’augmenter leur capacité de 30%.

Francéole (environ 30 millions d'€ de chiffre d'affaires, un peu moins de 200 personnes) pourra ainsi à court terme façonner jusqu’à 150 mâts par an, contre un peu plus d’une centaine aujourd’hui.

«J’entends également mutualiser les compétences humaines, améliorer la productivité et muscler la force commerciale», souligne le dirigeant qui a confié le destin de son nouveau bébé à l’ancien couple professionnel qui pilotait Siag : Sophie Haag et Stéphane Dejuane.

Jean-Pierre Gorgé montrera aujourd’hui à Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif tout l’intérêt de soutenir ce Made in France pour sauvegarder un savoir-faire unique.

D’autant qu’en patron visionnaire, il étudie aussi une diversification dans l’éolien offshore par croissance externe.

(*) En journalisme, un embargo de publication est une demande de la part d'une source qu'une information ou actualité fournie ne soit pas publiée avant une certaine date (et heure) ou avant que certaines conditions ne se soient produites (source Wikipédia).

Francéole veut augmenter de 30% sa capacité productive.
Francéole veut augmenter de 30% sa capacité productive.

(**) Holding de la famille Gorgé qui contrôle le groupe coté Gorgé, le fonds d’investissement Gorgé Investissement, Recif Technologie, une société spécialisée dans la robotique près de Toulouse, Francéole. Pelican Venture est également au capital d’une mine d’or en Guyane.

(***) 1256 mégawatts installés en 2010, 830 en 2011 et moins de 700 l’an dernier (source : Commissariat au développement durable).

Crédit photos : Arnaud Bouissou et Traces Écrites



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Dijon, Le Creusot, Bourgogne, éolien, Siag, Céole, énergie, Jean-Pierre Gorgé, francéole

Découvrez également les articles associés :

A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI
Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier   Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier
Le plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienneLe plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienne
Depuis l’Alsace, le groupe familial de construction Rector-Lesage déploie ses bétons d’Est en OuestDepuis l’Alsace, le groupe familial de construction Rector-Lesage déploie ses bétons d’Est en Ouest

Commentez !


Combien font "4 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire