Traces Ecrites News, le club
  • Gabriel Boudier
  • Batifranc
  • Tonnellerie Rousseau
  • Les Canalous

Foire de Dijon : le plus gros chiffre d’affaires d’une PME jamais généré en treize jours

Publié par Didier Hugue, le 30 octobre 2015

ÉVÉNEMENT. Les foires et plus spécialement celles du Grand Est : Metz, Colmar, Strasbourg, Besançon ou encore Chalons-en-Champagne, attirent toujours des dizaines, voire des centaines de milliers de visiteurs.

N’en déplaisent aux très nombreux exposants, souvent prompts à déplorer des affaires en berne, ces événements populaires sont de formidables machines à cash.

Et à Dijon tout spécialement, dont 85ième édition de la foire internationale et gastronomique (10 grand chefs officieront cette année) est inaugurée, aujourd’hui 30 octobre, par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture. Étude de quelques chiffres clés.

 

hallfoiredijon
©Philippe Maupetit.

 

• Dijon Congrexpo, association organisatrice, gère le palais des congrès et le parc des expositions.

 

Elle est titulaire d’une délégation de service public (DSP) qui court jusqu’à la fin 2017. Cette « PME » de 27 salariés réalisera cette année avec le salon Florissimo une dizaine de millions d’€ de chiffre d’affaires.

 

Elle acquitte à la ville de Dijon, propriétaire de l’équipement, une redevance supérieure à 250 000 € et ne touche aucune subvention de fonctionnement.

 

 banquepopulaire

 

• La foire de Dijon est organisée depuis 85 ans.

 

La foire internationale et gastronomique a lieu traditionnellement à l’automne du 30 octobre au 11 novembre et génère à elle seule pour Dijon Congrexpo 2,8 millions d’€ de chiffre d’affaires, avec une fréquentation en 2014 de 175 326 visiteurs et la location de stands à 580 exposants.

 

Il s’agit du premier événement commercial de Bourgogne qui se classe nationalement à la sixième place des foires et draine un public de toute la Bourgogne et d’une grande partie de la Franche-Comté. Un chiffre ne trompe pas : la foire engendre 35 millions d’€ d’activité, sans compter les dépenses réaliser hors de ses murs : hôtellerie, achats divers, transports urbains...

 

• La manifestation se distingue par deux ratios qui en font l’une des plus attirantes de sa profession.

 

En témoigne un taux de fidélité des exposants supérieur à 90%. Chaque exposant a un potentiel de 300 visiteurs susceptibles de commander ses produits.

 

demonstrationculinaire_1
hallfoiredijon ©Philippe Maupetit.

 

Le nombre de visiteurs par m2 commerciaux frise les 15 personnes, soit une concentration digne d’un métro parisien aux heures de pointe.

 

• L’équipe technique, dirigée par Hervé Postel...

 

... prépare la manifestation durant trois semaines en amont (6000 heures travaillées). Il fait appel à 25 entreprises locales pour l’épauler.

 

Ce sont ainsi 27 000 m2 de moquette qui sont déployés, tout comme 1800 mètres linéaires de tissu et 550 branchements électriques installés pour les 12 500 m2 de stands réservés.

 

PVF

 

• Renseignements pratiques.

 

Plein tarif 6,20 €, mais si vous réservez en ligne : 5 € et pour les jeunes 3 €. Un pack est proposé à 16 € avec une entrée à la foire et une autre au salon Vinidivio qui permettra de déguster 81 vins chiliens (verre offert).

 

Même si 2 500 places de parking sont à disposition dans un rayon de 900 mètres autour de la foire, les transports en commun sont conseillés et notamment le tramway qui s’arrête devant le parc des expositions.

 

• Une foire, c’est déjà faire la fête.

 

Cinq nocturnes auront lieu jusqu’à 22 heures (23h pour le hall gastronomique), les 31 octobre, 3, 6, 7 et 10 novembre. Faire la foire, c’est aussi boire un peu et parfois beaucoup.

 

Fabrice Gillotte

 

Les soirs de nocturnes, de 23h à minuit, Dijon Congrexpo prend en charge, les courses pour reconduire les visiteurs qui le souhaitent à leur domicile, à condition que ce soit situé dans l’agglomération.

 

Bonne foire !



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Dijon, Bourgogne, Dijon Congrexpo, Foire internationale et gastronomique, Foire de Dijon

Découvrez également les articles associés :

Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier   Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier
Le plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienneLe plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienne
Depuis l’Alsace, le groupe familial de construction Rector-Lesage déploie ses bétons d’Est en OuestDepuis l’Alsace, le groupe familial de construction Rector-Lesage déploie ses bétons d’Est en Ouest
A Metz, France Boissons inaugure un entrepôt de 2,3 millions d’euros pour optimiser ses livraisons et améliorer les conditions de travail A Metz, France Boissons inaugure un entrepôt de 2,3 millions d’euros pour optimiser ses livraisons et améliorer les conditions de travail

Commentez !


Combien font "6 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire