Traces Ecrites News, le club
  • Roch Constructeur Bois
  • Atelier PANEL
  • Brassserie de Vézelay
  • Anthalys

FAM Automobiles monte sa puissance électrique

Publié par Didier Hugue, le 01 février 2011

Automobile. 2011 sera sans nul doute l’année de FAM Automobiles, société fondée en 1986 et implantée à Étupes dans le Pays de Montbéliard (Doubs).

La raison principale tient au succès grandissant de la F-City, voiture entièrement électrique conçue pour de la mobilité urbaine en autopartage ou pour les besoins de collectivités publiques et les grands comptes privés, comme véhicule de service.

Pour l’avoir testé, la F-City, version standard ou pick-up, n’est pas un gadget à bobos en mal d’épater la galerie, mais une réelle solution alternative et écologique aux modes actuels de transport urbain.

Grâce à des batteries performantes et parfaitement intégrées, elle offre une autonomie jusqu’à 120 km.

La communauté de l’agglomération du Pays de Montbéliard, présidée par Pierre Moscovici - premier et fort soutien de l’entreprise -, les villes d’Antibes, de Rueil-Malmaison et de Montargis en possèdent déjà plusieurs exemplaires.

Pas moins de 250 à 300 unités sortiront cette année des ateliers du constructeur (24 millions d’euros de chiffre d’affaires, 120 personnes), à l’attention notamment de Norauto Distribution qui les vendra ou les louera.

Des deux roues également électriques

FAM Automobiles travaille actuellement avec la société alsacienne SEW Usocome sur un programme de recherche, aidé par le pôle de compétitivité Véhicule du Futur, visant à équiper la F-City d’un système de recharge par induction, c’est-à-dire sans contact, mais aussi de la doter à terme d’une pile à combustible.

«Nous voulons par ailleurs réaliser un petit camion électrique de 3,5 tonnes», explique Pascal Bernard, le directeur général.

Tous ces développements en R&D et en capacité productive nécessiteront 3,6 millions d’euros d’investissement  jusqu’en 2013, s’ajoutant aux 6,8 millions déjà dépensés.

Pour compléter son offre FAM fabrique aussi un millier de vélos à assistance électrique par an et teste avec des résultats très probants un scooter 125 GT électrique pour lequel Peugeot Motocycles, qui sort en avril une version en 50, n’a pas souhaité fournir le cadre.

La création de produits propres, au double sens du terme, ne résume toutefois pas l’activité complète de l’entreprise.

FAM prépare pour le compte de grands constructeurs (Peugeot, Citroën, Fiat et Nissan) des véhicules spéciaux et tout chemin.

«Nous imaginons également des prototypes et des concept-cars de salons», précise le dirigeant.

Quant à la filiale Tork Engineering, basée à Amilly (Loiret), elle crée ou transforme avec succès des véhicules pour la série ou la compétition.

Lire aussi :

www.tracesecritesnews.fr/2010/09/28/le-pole-vehicule-du-futur-a-fond-dans-la-voiture-electrique/ www.tracesecritesnews.fr/2010/06/11/les-voitures-electriques-prennent-de-la-vitesse/

Crédit photo: Traces Écrites



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Franche-Comté, FAM Automobiles, Doubs, pôle véhicule du futur, véhicule électrique, Pays de Montbéliard, F-City

Découvrez également les articles associés :

Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier   Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier
Le plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienneLe plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienne
Depuis l’Alsace, le groupe familial de construction Rector-Lesage déploie ses bétons d’Est en OuestDepuis l’Alsace, le groupe familial de construction Rector-Lesage déploie ses bétons d’Est en Ouest
A Metz, France Boissons inaugure un entrepôt de 2,3 millions d’euros pour optimiser ses livraisons et améliorer les conditions de travail A Metz, France Boissons inaugure un entrepôt de 2,3 millions d’euros pour optimiser ses livraisons et améliorer les conditions de travail

Commentez !


Combien font "1 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire