Estelle Bidault dépoussière la com du vin

Publié par Didier Hugue, le 18 septembre 2012

VITICULTURE. La jeune femme qui partage la vie de Stéphane Bidault, le patron de l’entreprise beaunoise TEB, vole aussi très bien de ses propres ailes.

Son nouveau métier dans la communication rejoint sa passion pour le vin qu’elle partage dorénavant avec des groupements de vignerons indépendants. De Bourgogne, mais aussi d’ailleurs…

Explications à un moment qui tombent à pic : les vendanges d'un millésisme qui s'annonce toutefois, en raison des conditions climatiques passées, un rien délicat.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Après un début de vie professionnelle passé dans le marketing et la communication chez feu les laboratoires pharmaceutiques Fournier, pourquoi ne pas rester dans la même branche tout en changeant de secteur pour épouser sa passion ?

Estelle Bidault a suivi cette voie qui l’amène aujourd’hui à travailler dans le monde du vin aux côtés de professionnels.

«J’ai toujours aimé ce produit, mais également son environnement et les gens qui le font», souligne la jeune femme qui partage sa vie avec le patron de TEB, spécialisée à Corpeau (Côte-d’Or) dans les équipements de vidéosurveillance (relire l'article de Traces Ecrites News : TEB remballe ses cameras de Chine).

Toutefois, le métier ne s’improvise et Estelle Bidault a du retourner sur les bancs de l’école pour décrocher, en mars 2011, un mastère de commerce international des vins et spiritueux.

Un an et demi plus tard, le cabinet qui porte son nom commence à séduire les viticulteurs. De Bourgogne comme d’ailleurs.

Création d’une identité visuelle, montage d’événements, comme des journées portes ouvertes ou des dégustations, gestion d’un fichier clients et bien sûr, relations avec la presse, la palette de ses prestations se veut complète.

Pour les 3, 4 et 5 novembre prochain, Les Artisans Vignerons Bourgogne du Sud lui ont fait confiance pour organiser une dégustation au château d’Hurigny.

Une Bourgogne ouverte aux autres

Ceux fédérés sous l’appellation Les Tontons Trinqueurs lui renouvellent la leur.

Après le formidable succès de la dégustation du 21 mars dernier lors des Grands Jours de Bourgogne, Estelle Bidault rempile pour monter à Paris le 15 avril 2013 une dégustation (de 10 h à 18 h) sur un bateau à quai.

Mais au fait, qui sont ces Tontons Trinqueurs qui empruntent leur signature au film de Georges Lautner, dialogué par Michel Audiard : les Tontons Flingeurs ?

Une bande de copains vignerons originaires de toute la France et fédérée par Claude Muzard. Elle représente pas moins de 30 domaines, issus 10 régions viticoles, qui unissent leur force pour des prospections d’acheteurs en commun.

Les liens se sont tissés à l’occasion des nombreux salons spécialisés et autres réunions professionnelles.

Ils partagent la même ouverture d’esprit, le même amour du métier, loin de cet académisme chauvin, volontairement distant, parfois suffisant et carrément empesenti, qui fait pousser des cris d'orfraie lorsqu’un Chinois ose investir - certes un peu cher - dans quelques arpents de vignes burgondes.

Ils aiment la culture raisonnée, la fête et le partage autour d’un verre et d'une cuisine du terroir généreuse et sincère qui puise ses racines au cœur d'un authentique monde rural.

«Estelle nous apporte sa compétence et sa convivialité. Elle a tout de suite été acceptée, car elle partage nos valeurs», assure Claude Muzard.

Crédit photos : Estelle Bidault



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Vin, viticulture, communication, Les Tontons Trinqueurs, Estelle Bidault

Découvrez également les articles associés :

Avec sa technique d'encapsulation, Cookal apporte une touche d'innovation aux tables des fêtes de fin d'annéeAvec sa technique d'encapsulation, Cookal apporte une touche d'innovation aux tables des fêtes de fin d'année
Pourquoi le fabricant dijonnais de machines-outils Vernet-Behringer séduit une si large clientèle dans la région Grand EstPourquoi le fabricant dijonnais de machines-outils Vernet-Behringer séduit une si large clientèle dans la région Grand Est
Pluie de trophées dans les entreprises du Grand Est et de Bourgogne-Franche-ComtéPluie de trophées dans les entreprises du Grand Est et de Bourgogne-Franche-Comté
L'Alsacien Eismo ajoute la French Touch aux machines-outils des constructeurs, majoritairement étrangersL'Alsacien Eismo ajoute la French Touch aux machines-outils des constructeurs, majoritairement étrangers

1 réponse(s) à "Estelle Bidault dépoussière la com du vin"

  1. Antoine DEBOVEdit :

    Félicitation pour cet article. Je trouve toutefois dommage de commencer la présentation de cette jeune femme qui doit être extrêmement compétente, par sa situation maritale.

Commentez !


Combien font "4 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire