Traces Ecrites News, le club
  • Atelier PANEL
  • Toyman
  • Acadir
  • Domaine Faiveley

Dynamène : une plate-forme d'essais inédite en projet à Belfort

Publié par Pierre-Yves Ratti, le 17 décembre 2014

ENERGIE. Fédérés par la Vallée de l’énergie, à Belfort, des industriels du secteur travaillent sur un projet de plate-forme d'essais multi-fluides présenté comme étant unique au monde.

Il devrait se concrétiser à travers la création de Dynamène, une société au capital de plus de 1 million d'€, avec une dizaine d'emplois à la clé.

 

ge
Dans les ateliers de General Electric, l'un des moteurs de la Vallée de l'énergie.

 

La société Dynamène, si elle voit le jour, comptera des actionnaires comme Alstom Power System, Clemessy, Busch, Technocryo, mais aussi la CCI de Belfort et la Vallée de l'énergie qui porte le projet. Son secrétaire général, David Ferrebeuf, se plait à décrire ce projet comme étant collaboratif, dans la mesure où il associe des PME-PMI du même secteur et sera à la disposition de toutes les entreprises. Le montant du capital initial est de 1,1 million d'€. Une augmentation de capital est envisagée mi-2015 pour le porter à 1 550 000 €.

 

L'objectif est de créer une société qui s’appuiera sur trois domaines de compétences : une plate-forme multi-fluides, une plate-forme de performance énergétique et une plate-forme formation.

 

Le secteur-phare sera néanmoins celui de la plate-forme multi-fluides : présentée comme étant unique au monde, à la fois par sa taille et ses fonctionnalités, elle offrira la particularité de proposer à diverses entreprises du secteur de l'énergie un banc d'essai et de mesures de divers produits : pompes filtres, échangeurs, vannes, instrumentation, robinetterie.

 

De l'ouvrier au doctorant

 

dynamnemaquette
La maquette du projet de plateformes qui s'installera au chœur du Techn'hom.

 

Ce type d'équipement existe déjà en France, mais pour effectuer des tests de conformité. A Belfort, Dynamène est destiné à effectuer des tests en phase de développement de nouveaux produits.

 

La plate-forme Performances énergétiques a pour vocation de vérifier la pertinence de nouvelles technologies en établissant leur bilan énergétique en conditions réelles.
 Enfin, la plate-forme de formation devrait proposer des formations professionnelles qualifiantes très axées sur la pratique, grâce aux bancs d'essais.

 

L'idée est à la fois de répondre aux besoins des industriels de la région dans ce domaine, de l'ouvrier au doctorant, mais aussi d'associer l'UTBM (Université de Technologie Belfort-Montbéliard) et les universités de Franche-Comté et de Bourgogne.

 

Bannière anthalys

 

Dynamen devrait se trouver au chœur du Techn'hom, près d'Alstom et de GE Energy, dans le bâtiment 321. Au-delà du capital, l'investissement de la société est estimé à quelque 4,5 millions d'€ pour sa partie industrielle entre 2015 et 2016. S'ajoute un investissement de 2 millions d'€ réalisé par Dynamène et la Sempat, société d'économie mixte gestionnaire du Techn'hom.

 

Le projet Dynamène a été labellisé en juillet dernier suite à l'appel à projets dans le cadre des Programmes d'Investissements d'Avenir. Une labellisation qui devrait lui permettre d'accéder à une subvention de plus de 1,5 million d'€. Le Feder (fonds européen de développement régional) apporte quant à lui une aide de 300 000 € pour les études d'avant-projet.

 

turbine11 emplois à la clef

Dynamène devrait engendrer l'embauche de onze personnes : un directeur général, un directeur commercial, un ingénieur et huit titulaires de bac pro.

L’Etat a donné aux porteurs du projet un délai supplémentaire pour la constitution des fonds privés. Ils espèrent que les travaux pourraient débuter au premier semestre 2015, pour une mise en service espérée fin 2016.

 

La Vallée de l'énergie joue un rôle d'incubateur dans ce projet, selon son secrétaire général, David Ferrebeuf. Cette structure associative qui fédère les différents acteurs de la filière énergie dans le Grand Est compte une cinquantaine d'adhérents et une quinzaine d'institutions ou d'organismes de formation. L'objectif est d'atteindre 82 adhérents fin 2015 et une centaine en 2016.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Territoire de Belfort, Franche-Comté, Belfort, énergie, Sempat, Vallée de l'énergie, Alstom Power System, Busch, Technocryo, CCI de Belfort, Dynamène

Découvrez également les articles associés :

Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche
Ils innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesseIls innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesse
A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie
A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI

Commentez !


Combien font "1 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire