En Franche-Comté, les fermes sont aussi solaires

Publié par Traces Ecrites News, le 29 juin 2010

L'appel d'offres du ministère de l'écologie, de l'énergie et du développement durable portant sur la construction, d’ici à 2011, d’au moins une centrale solaire au sol dans chaque région française, pour une puissance cumulée maximale de 300 MW, a été entendu en Franche-Comté.

Plusieurs projets sont en lice.

- A Geneuille, au nord de Besançon, à proximité du chantier de la ligne LGV Rhin-Rhône, la communauté de communes du Val de la Dame Blanche porte un projet de centrale photovoltaïque d'une capacité de 5 à 10 mégawatts crête. Elle produirait l'équivalent de la consommation électrique de 5000 foyers. Réseau Ferré de France a donné son accord pour la cession pendant  30 ans d'une dizaine d'hectares de terrains. EDF-Energies Nouvelles a montré son intérêt pour le projet.

- Dans le Jura, la cimenterie Holcim à Rochefort-sur-Nenon met à disposition d'EDF-Energies Nouvelles, pendant 22 ans, 50 ha de ses réserves foncières. Le projet puissance de 17 mégawatts crête. La commune de Rochefort-sur-Nenon ajoute une surface attenante de 20 ha. «Nous valorisons une partie de nos réserves foncières destinées à une exploitation future qui seront ainsi entretenues et sécurisées», expose Julien Villet, porteur du projet chez le fabricant de ciment.

- Egalement dans le Jura, le syndicat de traitement des ordures ménagères (Sydom) a, quant à lui, signé une promesse de bail emphytéotique avec la société espagnole Elément Power. Le projet d'une capacité annuelle de production de 3 millions de kilowateurs, est localisé sur 8 ha au centre de stockage départemental de Courlaoux.

Ces dossiers sont tous en phase des études préalables aux autorisations administratives et devraient voir le jour, au mieux en 2012.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : Franche-Comté, Jura, Doubs, photovoltaïque

Découvrez également les articles associés :

Bienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectéeBienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectée
Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Au Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et SuisseAu Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et Suisse

Commentez !


Combien font "3 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire