En Franche-Comté, le bâtiment fait du B to B

Publié par Christiane Perruchot, le 21 juin 2012

EXPORT. Les Fenêtres franc-comtoises et la SAS Mantion sont deux des entreprises participantes aux premières rencontres internationales du bâtiment, le 26 juin à Besançon.

Avec 20 à 30% de ventes à l'international, le menuisier du Haut-Doubs et le fabricant bisontin d'accessoires de roulements pour les portes et les systèmes de manutention démontrent les capacités exportatrices des PME du bâtiment.

Avec une dizaine d'entreprises, CCI International Franche-Comté leur offre un auditoire sur des marchés francophones de proximité.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Des experts d'Ubifrance et de CCI International présenteront les opportunités d'affaires dans six pays, choisi pour leur culture francophone et leur proximité géographique : la Belgique, la Suisse, le Maroc, la Tunisie, la Libye et la Turquie.

«Dans la plupart d'entre eux, la langue des affaires est le français et leurs entreprises ont des compétences proches des francs-comtoises», expose Magali Hilaire-Gindro, responsable sectorielle bâtiment et bois à la CCI Internationale. «Pas trop vastes, ces marchés sont en attente de savoir-faire et de produits développés par des PME».

Des entretiens individuels de 30 minutes proposeront, sur inscription, des actions de prospection personnalisées. Un atelier boîte à outils donnera des informations sur les financements régionaux et nationaux ainsi que des conseils juridiques.

«Notre rôle est d'aider les entreprises à prendre pied sur un marché de façon sereine et pérenne», ajoute Pascal Vendola, directeur du service international.

Cette première édition (1) veut démontrer que les PME du secteur du bâtiment ont la capacité d'exporter leur savoir-faire et les aider dans leurs démarches «car elles n'ont pas forcément la capacité financière, voire la trésorerie nécessaire pour investir dans un marché lointain», ajoute t-il.

Dans le secteur en Franche-Comté, l'export se limite souvent à la Suisse voisine.

Pas une question de taille

Les fabricants de fournitures sont les premiers ciblés : menuiserie, charpente métallique et bois, béton préfabriqué, génie climatique, outillage… On trouve aussi des metteurs en œuvre, dans l'ossature bois notamment.

«Ce n'est pas une question de taille : la plus petite entreprise a une quinzaine de salariés», précise l'organisatrice de l'événement.

Certaines d'entre elles vendent déjà à l'étranger et cherchent de nouvelles opportunités ou un partenaire commercial.

C'est le cas de Fenêtres franc-comtoises à Belleherbe (Doubs) qui fabrique des fenêtres passives, étanches et dotées d'un triple vitrage. Ainsi que de Mantion, spécialiste des accessoires de roulements et rails associés dans les domaines des portes et des systèmes de manutention.

Cette entreprise de 120 salariés vend ses produits dans 50 pays sur les 5 continents, jusqu'aux Emirats Arabes et la Russie.

«Le made in France a des beaux jours devant lui, dès lors que l'on parie sur la qualité et le service», nous confiait son P-DG Daniel Schnoebelen, en 2010, avant que le Made in France ne devienne un slogan électoral.

(1) Organisée avec la fédération régionale du bâtiment de Franche-Comté et la collaboration de la caisse d'assurance maladie BTP, Pro BTP, l'association régionale pour le développement de la forêt et de l'industrie du bois du bois, la Coface et Muneri 4 D.  Le 26 juin, 8h30-17h30. A la CCI du Doubs, 45 avenue Villarceau à Besançon. Contact : 03 81 25 25 91. www.cciinternational.fr

Photos : Mantion et FFC.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Agenda

Mots-clés : Besançon, Franche-Comté, bâtiment, Doubs, export, Mantion, Fenêtres franc-comtoises

Découvrez également les articles associés :

L'agenda de Bourgogne - Franche-Comté et du Grand Est par Traces Ecrites NewsL'agenda de Bourgogne - Franche-Comté et du Grand Est par Traces Ecrites News
Visionnez le diaporama du lancement de 60, le best of, le magazine de Traces Ecrites NewsVisionnez le diaporama du lancement de 60, le best of, le magazine de Traces Ecrites News
Le magazine de Traces Ecrites News, 60, le best of, édition 2018 est sorti : une année économique en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand EstLe magazine de Traces Ecrites News, 60, le best of, édition 2018 est sorti : une année économique en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est
Le Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté décrochent deux trophées argent et deux bronze à la finale des Femmes de l’ÉconomieLe Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté décrochent deux trophées argent et deux bronze à la finale des Femmes de l’Économie

Commentez !


Combien font "9 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire