Traces Ecrites News, le club
  • Synercom France
  • Groupe Seb
  • Domaine Faiveley
  • Gabriel Boudier

En croissance exponentielle, la Brasserie de Vézelay investit 1,5 million d’euros pour augmenter ses capacités de production

Publié par Christiane Perruchot, le 09 novembre 2018

AGROALIMENTAIRE/YONNE. Parmi les pionnières des bières artisanales, La Brasserie de Vézelay va plus que doubler sa capacité de production. Un investissement de 1,5 million d’euros motivé par une croissance exponentielle. Pour l’accompagner, BFC Croissance et Innovation entre symboliquement à son capital. Principalement distribuée en GMS, ses bières abordent le secteur des CHR et l’export.

vezelaycuves
L’extension de la salle de brassage et d’embouteillage permettra de produire plus du double de la production actuelle.


Elle fut en 2012 l’une de pionnières des bières artisanales en Bourgogne-Franche-Comté. La Brasserie de Vézelay, à Saint-Père-sous-Vézelay, dans l’Yonne, n'en finit pas de conquérir des amateurs si bien que Marc Neyret, son gérant, va plus que doubler sa capacité de production. Désormais propriétaire de ses locaux, le dirigeant est serein même si le conflit avec son crédit-bailleur (Lire ici) n’est pas complètement réglé.

L’extension de la salle de brassage et d’embouteillage permettra de produire 20.000 hectolitres annuels, en comparaison avec les 8.000 actuels. « Si la croissance continue au même rythme, l’outil sera saturé dans 3 ans », pronostique le dirigeant. L’envolée des ventes conduit également à la création d’un bâtiment de logistique.

 

 

SYBERT-GIF-640x90-SEPT18-4

 

 

Cette fonction était jusqu’alors externalisée chez le transporteur Epsilon qui conservera une activité de préparation de commandes. Les 650 m2 en construction vont libérer de l’espace dans la salle de brassage occupé par le stockage des matières premières et des palettes entières, prêtes à partir vers la grande distribution, premier marché du brasseur.

 

Entrée au capital de BFC Croissance et Innovation

 

vezelayembouteilleuse

 

L’investissement est significatif : 1,5 million d’€ à comparer au chiffre d’affaires qui s’est élevé 2,7 millions au 30 septembre 2018. C’est la raison pour laquelle La Brasserie de Vézelay vient d’accueillir dans son capital, BFC Croissance et Innovation.

 

La filiale de la Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté qui dispose de trois fonds : amorçage, transmission et croissance totalisant 15 millions d’€ pour 2018, entre à hauteur de 5% dans le capital de la société (sans augmentation du capital).

« C’est le premier engagement de BFC Croissance et Innovation dans le secteur de l’agroalimentaire et nous sommes ici en présence d’une entreprise à fort potentiel »,  commente Anthony Faurand, chargé d’investissements. « Cette entrée au capital exprime la confiance d’un partenaire financier régional en perspective de développement toujours dans la GMS, mais aussi du secteur des CHR [ Cafés-Hôtels Restaurants, ndlr] et l’export », commente Marc Neyret.

En trois ans, la Brasserie de Vezelay a presque triplé son chiffre d’affaires, passé de 1 million d’€ en 2016 à 2,7 millions cette année, en passant un palier à 1,8 million. Un succès, selon le brasseur, lié à la singularité de son produit qui ne contient « que de l’eau, du malt, du houblon, pas d’arômes, ni sirop de glucose, ni colorants. »

 

banquepopmars

 

 

La grande distribution, avec la plupart des enseignes nationales, porte cette croissance, d’abord dans la région Bourgogne-Franche-Comté où les supermarchés ont été le premiers à accueillir cette bière régionale dans ses rayons, puis la région lyonnaise, enfin Paris. Les derniers référencements dans quelques magasins Monoprix, Franprix et Biocoop, promettent une généralisation  « si le bon accueil de nos produits est maintenu. »

 

marcneyret
Marc Neyret, gérant.

Pour ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, La Brasserie de Vézelay commence à approcher en direct pour la vente, en bouteilles et à la pression, le secteur du CHR, qui s’approvisionne jusqu’à présent par l’intermédiaire de Métro.

 

« Un premier bar à Strasbourg vend nos bières en fût », s’enthousiasme Marc Neyret. Le gérant a également réalisé quelques « jolis coups » à l’export, à Londres, au Japon, en Californie.

La conquête de marchés lointains explique une présence au SIAL (Salon International de l’Alimentation) à Paris qui vient de refermer ses portes et à des concours de bières, dont les distinctions sont aussi recherchées des brasseurs que les concours de vins ou de spiritueux pour les viticulteurs et les liquoristes.

 

La bière de Vézelay a reçu cette année 3 World Beer Awards, le concours international de référence selon le spécialistes. Sa White IPA (une bière plus houblonnée) a également eu les honneurs du Salon Lounge VIP et des cuisines du SIAL 2018.

 

vezelaybouteilles
La Brasserie de vézelay a développé une gamme de bières sans gluten « dont le goût original n'et pas détérioré .»

 

Photos fournies par l'entreprise.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Yonne, agroalimentaire, investissements, Marc Neyret, bière, Brasserie de Vézelay, Bourgogne Franche-Comté, brasseries

Découvrez également les articles associés :

En Alsace, SES-Sterling investit 2 millions d’euros dans la logistique de son site Lauwplast En Alsace, SES-Sterling investit 2 millions d’euros dans la logistique de son site Lauwplast
Dans les Vosges, Le Jacquard Français fête ses 130 ans avec du beau lingeDans les Vosges, Le Jacquard Français fête ses 130 ans avec du beau linge
Le maroquinier SIS ouvrira début 2019 une manufacture de sous-traitance à VesoulLe maroquinier SIS ouvrira début 2019 une manufacture de sous-traitance à Vesoul
Le Franc-comtois Estimprim investit 7 millions d’euros dans l’offset et l’impression numériqueLe Franc-comtois Estimprim investit 7 millions d’euros dans l’offset et l’impression numérique

Commentez !


Combien font "4 plus 3" ?

Envoyer votre commentaire