En Alsace, 2CRSI prépare une entrée en bourse pour défier les serveurs informatiques de la Silicon Valley

Publié par Mathieu Noyer, le 19 octobre 2017

INFORMATIQUE/GRAND EST. L’entreprise alsacienne décide d’entrer en bourse pour se donner les moyens de maintenir son niveau de développement des serveurs informatiques de gros volume de calcul et de stockage de données.
2CRSI fait partie des rares concepteurs-fabricants français qui savent développer les produits dits « agnostiques », capables d'intégrer des technologies différentes de software.

 

openblade
2CRSI conçoit et fabrique à Strasbourg des serveurs informatiques à forte puissante de calcul et  gros volume de stockage. © 2CRSI.

 

C'est une entreprise communément classée parmi les « start-up » de l'informatique, mais qui n'en est plus vraiment une à force de grandir. Fondée il y a douze ans déjà par Alain Willmouth qui en est le P-DG, 2CRSI compte désormais 48 salariés et affiche la volonté de doubler cet effectif dans un horizon de temps rapproché - un an ou un peu plus - en corrélation avec ses objectifs de croissance forte de son chiffre d'affaires qui s'est situé à 11,5 millions d’€ en 2016.


Cette croissance implique des levées de fonds. 2CRSI a ouvert une part minoritaire de son capital au fonds d'investissement Audacia et planifie une entrée en Bourse au printemps 2018.


Depuis Strasbourg, l'entreprise a largement élargi son champ d'action. Le siège alsacien est le pivot du développement sur l'Europe et la carte des implantations s'est complétée de deux bureaux aux Etats-Unis en 2011 puis l'an dernier, et d'un autre à Dubaï en 2016. Elle lorgne aussi avec intérêt vers Singapour et la Chine.

 

Ambitions démesurées pour une « petite » française qui vient défier les gros de la Silicon Valley ? « Nous avons le sentiment de développer une offre suffisamment différenciée pour nous faire notre place durablement », répond Ludovic Schell, responsable marketing.

 

Des serveurs informatiques conçus et fabriqués en France

 

serveurs
2CRSI repense le stockage autour du concept de SDS (Software Defined Storage) qui consiste à dissocier le matériel (hardware) et les logiciels (software) de stockage. © 2CRSI.

 

Cette offre, ce sont des serveurs informatiques sur-mesure, conçus et fabriqués en France ce qui est devenu une rareté. 2CRSI développe des matériels spécifiques pour le calcul intensif, le stockage et le traitement de données ainsi que pour les enjeux croissants de mises en réseaux et de connectivité qui s'expriment dans les termes de « systèmes convergents » ou encore d' « appliances ».

 

Ces produits ne visent pas le particulier mais les acteurs qui ont besoin de stocker et traiter des quantités de plus en plus astronomiques de données ; leur capacité est multipliée par plusieurs puissances de 10 par rapport aux déjà conséquents téra-octets.

 

Ils se recrutent dans les data centers, les serveurs multimédia, l'industrie de la vidéo, l'industrie pétrolière, l'aéronautique également pour des simulateurs de vol, ce qui avait occasionné par exemple fin 2015 un contrat historique de 30 millions d’€.


Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ac fond

 

En références, on trouve donc des noms comme OVH, SDV, Free, Numéricâble, Dassault, l'ingénieriste pétrolier CGG, Veritas, etc. « Mais nous menons en parallèle une politique de développement auprès des PME », souligne Ludovic Schell.


L'activité de 2CRSI repose sur une part importante de recherche. La R&D représente un quart des effectifs et l'entreprise compte maintenir cette proportion en perspective de la croissance qu'elle vise.

 

Dans cet univers complexe, les développements ne peuvent guère se concevoir dans une bulle : l'une des forces de 2CRSI, à ses yeux, réside dans sa capacité à multiplier les partenariats technologiques avec les acteurs spécialisés de chaque chaînon. Et non des moindres.

 

La société strasbourgeoise travaille avec le géant des processeurs Intel, avec Nvidia référence des cartes graphiques, Western Digital (disques durs) ou encore Open IO et Scality (logiciels de stockage). Son expertise est reconnue par diverses labellisations auprès de ces acteurs, dont le statut de « Technology Provider Platinum » d’Intel.

 

Des solutions incluant le refroidissement des serveurs

 

ovhparis
L'entreprise était présente ce début de semaine à l'OVH Summit Paris qui rassemble les professionnels du cloud. © 2CRSI.

 

A l'échelle régionale, elle a décroché deux trophées Alsace Innovation en 2014 et 2016 pour deux de ces produits. L'un des axes de développement concerne la diminution de la consommation énergétique, avec des solutions incluant le refroidissement des serveurs.


Rester dans la course mondiale impose à 2CRSI de faire évoluer son positionnement. A l'heure du cloud et de l'explosion des volumes de données, le monde informatique repense le stockage autour du concept de SDS (Software Defined Storage).

 

Bannière Coriin 635x106pxl

 

Schématiquement, il consiste à dissocier le matériel (hardware) et les logiciels (software) de stockage de façon à proposer aux utilisateurs une variété démultipliée de solutions sur-mesure.


2CRSI, dans ce contexte, s'installe comme acteur de référence de ce hardware nouvelle génération. Il fait partie des concepteurs-fabricants qui savent développer les produits dits « agnostiques », capables d'intégrer des technologies différentes de software. Et il affiche avec fierté le fait qu'un Français s'invite dans cette course prometteuse.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Alsace, Grand Est, bourse, informatique, data center, 2CRSI

Découvrez également les articles associés :

A Besançon, et depuis peu à Dijon, Âges et Vie invente la colocation pour les personnes âgéesA Besançon, et depuis peu à Dijon, Âges et Vie invente la colocation pour les personnes âgées
Egger injecte 60 millions d’euros en trois ans dans son usine de panneaux mélaminés dans les VosgesEgger injecte 60 millions d’euros en trois ans dans son usine de panneaux mélaminés dans les Vosges
Sous pavillon allemand, la papeterie Wepa dans l’Aube s’est mise en ordre de marcheSous pavillon allemand, la papeterie Wepa dans l’Aube s’est mise en ordre de marche
Pourquoi Cleia vend ses savoir-faire d’ingénieriste en dehors de la conception et réalisation clé en main de tuileries et de briqueteries Pourquoi Cleia vend ses savoir-faire d’ingénieriste en dehors de la conception et réalisation clé en main de tuileries et de briqueteries

Commentez !


Combien font "9 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire