Traces Ecrites News, le club
  • Hotel La Cloche
  • Gabriel Boudier
  • Specific log
  • Tonnellerie Rousseau

C'est la rentrée

Publié par Marie Vollot, le 05 septembre 2013
Une majorité de filles dans la nouvelle promotion de l'école de chimie de Mulhouse.
Une majorité de filles dans la nouvelle promotion de l'école de chimie de Mulhouse. Les profs occupent les premiers rangs.

EMPLOI-FORMATION.

Rentrée universitaire.  Restructurée depuis peu, l'école de chimie de Mulhouse (ENSCMu) a accueilli ce 4 septembre, 83 nouveaux élèves de 1ère année avec une majorité de filles (56%). Les recrutés sur concours communs polytechniques côtoient les admis sur titres (DUT, formations transfrontalières et diplômes étrangers...) et les élèves issus des classes préparatoires.

Parmi les cinq nationalités étrangères représentées, l’école accueille pour la première fois, 2 étudiants chinois issus du programme monté par la fédération Gay Lussac et l'East China University of Science and Technology (ECUST) de Shanghai.

En Franche-Comté, l’université organise une série d’événements à Besançon pour souhaiter la bienvenue aux étudiants du 11 au 24 septembre. Au programme, des "contre-visites" du campus, la semaine du bien-être et la nuit des étudiants du monde. Le programme complet est affiché dans les locaux de l’université de Franche-Comté.

Même opération à Belfort avec Welcome to Belfort organisé par la fédération Com’Et et ses associations : programme complet sur www.comet.asso.fr.

En Bourgogne aussi, une semaine de bienvenue a lieu du 9 au 12 septembre. Les nouveaux étudiants bénéficieront d'un tutorat pour découvrir le fonctionnement de l'université, la vie sur le campus, le déroulement des études.

Pour la 1ère fois, à la manière des grandes écoles, une rentrée solennelle est organisée durant cette semaine, sur le campus de Dijon et chacun des sites territoriaux (Auxerre, Nevers, Le Creusot...), en présence des collectivités locales partenaires.

« L'université est un choix d'excellence et de sérieux qui demande beaucoup d'investissement personnel »: tel est le message que délivrera aux étudiants, Alain Bonnin, le président de l'université.

L'Université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) a précédé l'université pluridisciplinaire en accueillant 690 nouveaux étudiants le 2 septembre, ce qui portera l’effectif total à environ 2800 étudiants, dont 2650 en formation d’ingénieurs et 200 en 3ème cycle.

La nouveauté cette année est l’obtention, après 2 ans de démarche, de la cerfication ISO 14001 de management environnemental.

Université interrégionale.  L’université de Bourgogne et celle de Franche-Comté créent l’université de Bourgogne Franche-Comté (UBFC) sous la forme d’une communauté d’université et d’établissements.

Elle sera gérée conjointement par les deux facultés tout en respectant les identités de chaque territoire, de chaque établissement et de chaque membre. L’UBFC invite l’ENSMM, l’AgroSup Dijon, les écoles d’ingénieurs et l’UTBM à s’associer à ce projet dès sa création en 2014.

Formation. La session 2013-2014 du diplôme d’université Administration, gestion et développement des associations de l'Université de Bourgogne débutera en octobre.

Cette formation est destinée aux dirigeants, bénévoles et salariés du secteur associatif.  Elle se déroule par session de 2 jours par mois pendant 7 mois.

« L'objectif est de construire un savoir agir associatif en privilégiant le suivi personnalisé du candidat et son accompagnement : nous accordons donc une place très importante aux travaux pratiques ainsi qu’à l’étude de cas concrets », explique François Ousset, responsable pédagogique du diplôme.

Envoi des dossiers de candidature avant le 23 septembre. Plus d’informations : cliquez ici.

Recrutement. Futur Telecom, spécialisée dans la téléphonie pour les PME, lance une campagne de recrutement de nouveaux partenaires et distributeurs en Bourgogne et Franche-Comté.

« Pour devenir distributeur Futur Telecom, il n’est pas nécessaire de disposer de compétences techniques. Tout indépendant ou société capable de travailler avec les PME, est un partenaire potentiel pour nous», explique Gilles Brunschwig, directeur général de Futur Telecom.

Pour plus d’informations : 08 05 80 55 05 ou partenaires@futurtelecom.com

Masters.  Selon une enquête menée par l’observatoire de la formation et de la vie étudiante de l’université de Franche-Comté sur le devenir des diplômés de master en 2010, 9 diplômés sur 10 trouvent un emploi.

La durée moyenne de recherche du premier emploi est de 5,7 mois. Un résultat plutôt positif d’autant que 80% des diplômés estiment que leur emploi correspond au niveau de leur diplôme et/ou de la spécialité du diplôme.

Pour consulter l’intégralité de l’enquête, cliquez ici

Une expérience franco-allemande pour les chauffagistes.
Une expérience franco-allemande pour les chauffagistes.

Qualification Transfrontalière. La formation au métier d’installateur/trice en thermique et sanitaire dispensée par le centre AFPA de Strasbourg, s’inscrit dans un projet inédit de qualification transfrontalière. Ce partenariat permet aux stagiaires AFPA titularisés, de poursuivre leur formation en Allemagne dans le cadre d’un emploi durable.

L’Agentur für Arbeit Freiburg/Offenburg prendra en charge les frais de formation dans le cadre d’une subvention spécifique (WeGebAU). A l’issue de ce parcours, les candidats pourront passer un examen allemand (Gesellenprüfung) permettant d’accéder à un échelon supérieur de qualification.

Un premier contrat a d’ores et déjà été signé avec l'entreprise Volz Heizung à Achern (Bade-Würtemberg), spécialisée dans les installations thermiques, sanitaires et climatiques.

Salon pour l’emploi. La nouvelle édition du salon virtuel Monster eDays se déroulera du 17 au 24 septembre 2013. Monster est une entreprise de mise en relation des personnes avec les opportunités de carrière. Les candidats pourront postuler à des offres d’emploi partout en France. Cet événement gratuit a réuni l’année dernière plus de 72 000 visiteurs.

Toutes les informations sur www.monster-edays.fr

Méthode d’embauche.  En parallèle aux méthodes traditionnelles où l’expérience et les diplômes sont les principaux critères, la méthode de recrutement par simulation se développe.

« Pour un employeur, la méthode de recrutement par simulation élargit la recherche de candidats, diversifie les sources de candidatures et lutte contre les discriminations à l’embauche sous toutes ses formes. La sélection des candidats s’effectue sur une base de critères différents de ceux habituellement utilisés » explique Pierre-Rémy Potte, conseiller à la plateforme de Pôle Emploi de Côte-d’Or.

Cette méthode consiste à mettre les candidats en situation de travail. Les exercices reproduisent les difficultés que le poste proposé peut engendrer. Ainsi le candidat mobilise son potentiel d’habiletés, permettant à l’entreprise de juger ses compétences sur des critères mesurables.

Hôtellerie-Restauration. Afin de répondre aux difficultés de recrutement dans l’hôtellerie-restauration en France, un nouveau site voit le jour : www.urgent-hotellerie-restauration.fr. Axé sur l’emploi en CDI et CDD, il propose une mise en relation gratuite des candidats avec les employeurs.

Crédits photos : ENSCMu et EDF.

 

Roger Martin BTP
Article classé dans : Emploi - Formation

Mots-clés : Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Emploi - Formation, recrutement, hôtellerie, université, restauration, UTBM, coopération transfrontalière, Monster eDays, ENSCMu, Futur Telecom, hôtellerie-restauration

Découvrez également les articles associés :

A l’école de la dégustation des 33 grands crus des vins de Bourgogne  A l’école de la dégustation des 33 grands crus des vins de Bourgogne
A Metz, Menway poursuit sa croissance externe avec les chasseurs de tête Mindfield Search et  NIM EuropeA Metz, Menway poursuit sa croissance externe avec les chasseurs de tête Mindfield Search et NIM Europe
L’Alsace se dote d’une grande école spécialisée dans les métiers du vinL’Alsace se dote d’une grande école spécialisée dans les métiers du vin
Expérience unique de dégustation à l’École des vins de BourgogneExpérience unique de dégustation à l’École des vins de Bourgogne

Commentez !


Combien font "3 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire