Traces Ecrites News, le club
  • Anthalys
  • Mulot et Petitjean
  • STI Genlis
  • Packmat

Emploi-formation

Publié par Traces Ecrites News, le 03 mai 2013
En Alsace, on a du mal à recruter des ouvriers qualifiés en mécanique.
En Alsace, on a du mal à recruter des ouvriers qualifiés en mécanique.

EN BREF.

-  On se souvient de la fusion avortée des trois universités de technologie (UT), de Belfort-Montbéliard, Troyes et Compiègne.

Ses protagonistes ont repris les choses en main et il en résulte une association en vue de constituer un réseau.

« Cette organisation souple et pragmatique doit renforcer les liens de confiance et permettre de remporter des succès communs », souligne  Pascal Brochet, président de l’UTBM et secrétaire du groupe UT, dans un communiqué.

« En recherche et innovation, nous pourrions nous positionner sur des thématiques transversales aux trois UT, comme le transport, à valoriser collectivement en France et à l’international », ajoute Alain Storck, président de l'association et de l'UT de Compiègne.

Les trois universités souhaitent se doter d'une marque commune pour renforcer leur notoriété dans un contexte de vive concurrence des grandes écoles.

- Les centres E. Leclerc du Haut-Rhin créent avec le CFA de la CCI de Mulhouse, un BTS Management des Unités Commerciales (MUC).

Accessible à la rentrée 2013 par le biais d’un contrat d’alternance, ce cursus ouvre à une formation qualifiante de niveau bac+2, tout en étant immergé dans le monde du travail au sein d'un des 8 établissements de l'enseigne, à Cernay, Altkirch, Hirsingue, Colmar, Ribeauvillé, St-Louis, Mulhouse et Kingersheim.

En vue du recrutement de la 1ère promotion, deux jobs dating sont organisés sur le site du CFA de la CCI Sud Alsace Mulhouse, aux mois de mai et juin.

Pour y participer : CV et lettre de motivations en précisant  le(s)  magasin(s) concerné(s) avant le 13 mai 2013 par mail à cfa@mulhouse.cci.fr ou par courrier à  CCI de Mulhouse, 15 rue des frères Lumière, BP 2333 - 68069 Mulhouse Cedex. Seuls les candidats retenus en pré-sélection seront recontactés pour participer aux jobs dating.

- L’enquête des besoins en mains d’œuvre 2013, réalisé par Pôle Emploi révèle une baisse des projets de  recrutement en Alsace (16,9% des entreprises enquêtées, soit moins 1%). Le nombre de recrutements devrait tout de même s’élever à 38 900 (-2,8%).

On embauche principalement dans le tertiaire (56% des projets). Les recrutements d’ouvriers qualifiés en mécanique sont jugés très difficiles. De même que les métiers de l’aide à domicile, de l'aide ménagère et les cuisiniers.

Plus de détails sur les résultats de l’enquête des besoins en mains d’œuvre d’Alsace : Cliquez ici.

En Bourgogne, les entreprises qui envisagent de recruter en 2013 (15,7%) prévoient 31 997 embauches. Les services concentrent 60% des besoins en main-d’œuvre de la région. Les secteurs sanitaire et social et hôtellerie-restauration constituent aussi un réservoir d’emploi important avec 28% des projets. Comme en Alsace, c'est le recrutement de cuisiniers qui est jugé le plus difficile (73,9% des projets).

Plus de détails sur les résultats de l’enquête des besoins en mains d’œuvre de Bourgogne : Cliquez ici.

En Franche-Comté, 20 200 projets de recrutements sont collectivement prévus (16,2%  des entreprises enquêtées). Ici encore, les services concentrent la majeure partie des projets (69%). Les recrutements de professionnels du spectacle, d’agriculteurs salariés et d'ouvriers agricoles sont les plus tendus.

Plus de détails sur les résultats de l’enquête des besoins en mains d’œuvre de Franche-Comté  : Cliquez ici.

- L’Esta (Ecole supérieure de technologie et des affaires) de Belfort et l’université allemande d’Aschaffenburg ont signé une convention de partenariat dans le but d’améliorer leur niveau scientifique et d’intensifier leurs liens par un programme d’échanges de scientifiques, d’étudiants  et d’informations.

L’université d’Aschaffenburg spécialisée dans les sciences de l’ingénieur, l’économie et le droit est implantée dans la région Rhin-Main en Allemagne. Elle compte environ 2 300 étudiants.

En savoir plus sur l'Esta de Belfort, relire l'article de Traces Ecrites News en cliquant ici.

- Intitulé Métiers de l’industrie à l’heure du développement durable, le hors-série publié par l’Afpa (association nationale pour la formation professionnelle des adultes) et Alternatives économiques présente l’impact du développement durable sur les métiers industriels sous la forme de fiches techniques et pratiques.

A destination de tous les acteurs de l’orientation professionnelle, du grand public et des professionnels de l’industrie, il est disponible sur commande auprès d’Alternatives économiques : cliquez ici.

Photo : Christian Robischon, prise à l'entreprise Mécanique générale alsacienne et développement (Haut-Rhin).



Roger Martin BTP
Article classé dans : Emploi - Formation

Mots-clés : Franche-Comté, Bourgogne, Alsace

Découvrez également les articles associés :

Confrontés à la difficulté de recruter, les dirigeants de Viwamétal créent leur propre agence d’intérimConfrontés à la difficulté de recruter, les dirigeants de Viwamétal créent leur propre agence d’intérim
A l’école de la dégustation des 33 grands crus des vins de Bourgogne  A l’école de la dégustation des 33 grands crus des vins de Bourgogne
A Metz, Menway poursuit sa croissance externe avec les chasseurs de tête Mindfield Search et  NIM EuropeA Metz, Menway poursuit sa croissance externe avec les chasseurs de tête Mindfield Search et NIM Europe
L’Alsace se dote d’une grande école spécialisée dans les métiers du vinL’Alsace se dote d’une grande école spécialisée dans les métiers du vin

Commentez !


Combien font "10 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire