L'Alsacien Eismo ajoute la French Touch aux machines-outils des constructeurs, majoritairement étrangers

Publié par Mathieu Noyer, le 07 décembre 2017

MÉCANIQUE/HAUT-RHIN. Récemment distingué pour ses performances, “Entreprise remarquable” par la CCI Alsace Eurométropole performantes, le transformateur de machines-outils profite de sa localisation aux portes de la Suisse et de l’Allemagne pour tenter de faire sa place sur ces marchés.
Equipementier des charpentiers métalliques, menuisiers, ferronniers ou encore chaudronniers, Eismo transforme à la carte les machines-outils des constructeurs, majoritairement étrangers.

 

eismemachinetete
Eismo adapte des machines de transformation du métal aux normes françaises et aux besoins de ses clients. © Traces Ecrites.

 

Adapter au marché français des équipements étrangers de travail du métal, c'est le métier principal d'Eismo. Installée à Blotzheim (Haut-Rhin), dans la zone frontalière avec la Suisse et l’Allemagne, la PME distribue des machines qui vont faire subir de multiples transformations à des barres et des profilés en acier ou en aluminium : tronçonnage, sciage, ébavurage, fraisage, sertissage, usinage...


Mais elle ne se contente pas, et de loin, de réceptionner et réexpédier les machines-outils. Ses interventions, conçues avec les bureaux d'études des fabricants, vont rendre leurs caractéristiques compatibles avec les normes officielles du marché français, mais aussi avec les usages et les contraintes propres à chacun des clients.

 

cetimdecembre


Il s'agira par exemple de régler une tronçonneuse à la longueur standard de ban de 5 mètres, d'ajuster sa coupe pour garantir le bon angle attendu de fenêtre, de définir la hauteur d'un poste de travail, de programmer un usinage pour une utilisation optimale qui puisse procurer gain de temps et diminution des chutes de production, etc.

 

« Nos clients se recrutent parmi les charpentiers métalliques, les fabricants de fenêtres PVC, la ferronnerie ou encore la chaudronnerie. Nous sommes en quelque sorte leur équipementier », décrit Pascal Brender, directeur général.

 

La touche française sur des machines-outils de conception étrangère

 

eismoaspirateurs
Les aspirateurs industriels sont un autre pan de l'activité d'Eismo. © Traces Ecrites.

 

La réalité de la machine-outil étant ce qu'elle est, ses fabricants se situent à l'étranger, en Europe ou à ses portes. Eismo est le partenaire notamment du turc Yilmaz, de l'italien Pertici ou du tchèque Bomar. Son personnel (17 salariés) possède une solide expérience technique et commerciale du secteur et « il sait être ultra-réactif », salue son dirigeant.


La PME puise dans une tradition industrielle : créée il y a quarante ans, elle est « l'héritière » d'Eisele, groupe allemand qui avait développé une unité de fabrication après-guerre dans cette région des Trois Frontières. Son nom Eismo est d'ailleurs la contraction d'Eisele - Machines Outils.


Aux équipements de transformation de l'acier/aluminium, Eismo a rapidement adjoint l'aspiration au sol des chutes et copeaux que cette activité génère. Là encore, elle adapte du matériel, celui de l'italien Ivision. « Cette activité consolide notre portefeuille clientèle et nous ouvre de nouveaux marchés, comme les composites, le travail du verre et d'autres produits abrasifs », souligne Pascal Brender.

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond


L'ensemble de compétences ainsi rassemblé sur les 2.000 m2 du site de Blotzheim génère un chiffre d'affaires annuel de 3 millions d’€. La délégation Sud-Alsace Mulhouse de la CCI Alsace Eurométropole l'a repérée et a tenu à la saluer : son président Gilbert Stimpflin a décerné en novembre à Eismo son diplôme "Entreprise remarquable" qui distingue les PME performantes du sud du Haut-Rhin.

 

eismobrendeer
Pascal Brender. © Traces Ecrites.

Il reste qu'Eismo cultive un paradoxe : celui d'être en bonne partie centré sur la France alors que Blotzheim se situe aux portes de la Suisse et de l'Allemagne.

 

Mais la PME compte le lever. « Nous avons amorcé la prospection de ces marchés, annonce Pascal Brender. Avec un bon espoir d'y faire notre place ».

 

Les normes étant largement harmonisées en Europe, Eismo doit être en mesure assez aisément de reproduire aux portes de l'Hexagone ce qu'il sait déjà faire en son sein.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Haut-Rhin, Grand Est, mécanique, machines-outils, CCI Alsace Eurométropole, Entreprise remarquable, Eismo, Pascal Brender

Découvrez également les articles associés :

Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Le fabricant d'isolants Soprema investit 6 millions d'euros dans le recyclage des emballages plastiques à StrasbourgLe fabricant d'isolants Soprema investit 6 millions d'euros dans le recyclage des emballages plastiques à Strasbourg
A Besançon, dans les coulisses d’Usigep, un sous-traitant du luxe petit, mais costaud !A Besançon, dans les coulisses d’Usigep, un sous-traitant du luxe petit, mais costaud !

Commentez !


Combien font "1 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire