« EDF maintient son haut niveau d'investissement et d'embauches »

Publié par Christiane Perruchot, le 21 mai 2014
Marc Leurette, délégué régional d'EDF Bourgogne. ©T.Hazebrouck Focale Info.
Marc Leurette, délégué régional d'EDF Bourgogne.
©T.Hazebrouck Focale Info.

AVIS D'EXPERT. Septième employeur de Bourgogne avec 2000 salariés, EDF est une entreprise qui recrute et investit.

Le groupe remet régulièrement à niveau ses installations, centrales de production et réseaux.

L'énergéticien contribue également à améliorer la performance énergétique des entreprises et de l'habitat.

Interview de Marc Laurette, le délégué régional d'EDF Bourgogne.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

• La direction régionale d'EDF Bourgogne lance la 2ème génération du réseau de performance énergétique qui aide les entreprises à faire des économies d'énergie. Concrètement a quoi sert-il? 

Le réseau de performance énergétique, premier du genre en France, est une forme de recherche collective d'économies d'énergie. Pendant 3 ans, 10 entreprises se sont retrouvées chaque trimestre pour réfléchir sur l'amélioration de leurs process d'un point de vue énergétique. L'idée de base est : tout le monde partage.

Avec l'aide de techniciens d'EDF experts en efficacité énergétique, les chefs d'entreprise ou leurs cadres ont échangé sur les solutions et pratiques. Plusieurs ont modifié ne serait-ce qu'une partie de leurs installations.

Au terme de l'expérience, les économies réalisées sont évaluées à 10 millions de kWh et 1880 tonnes de CO2. Un nouveau groupe est en place avec le même objectif : une réduction de 7% de leurs émissions de CO2.

• EDF a investi 147 millions d'€ en Bourgogne en 2013 et embauché 104 personnes. Qu'en est-il pour 2014 ? 

Le groupe maintient son haut niveau d'investissement et d'embauches.

Tiru, filiale à 100% d'EDF, mettra en service cet automne l'usine de tri-méthanisation de Chagny, en Saône-et-Loire. Le méthane produit à partir des déchets ménagers alimentera la fabrique de tuiles de Terreal et sera injecté dans le réseau de gaz de ville.

Dans le nucléaire, la centrale de Belleville, située à la frontière de la Nièvre, entre cet été dans une année de visite partielle, c'est-à-dire de grosse maintenance, ce qui représente plusieurs millions d'€.

Concernant les centrales hydrauliques du Morvan, dont il faut souligner les excellents résultats de 2013 avec une production de 74 millions de kWH, elles bénéficient à nouveau de travaux de sûreté des installations qui contribuent à l'amélioration des débits d'eau des rivières.

Après la rénovation d'ouvrages du réservoir de Pannecière, de Chaumeçon et de Crescent, une passe à poissons sera réalisée sur la Cure, en amont du barrage de Malassis, dans l'Yonne. Evalué à 2,5 millions d'€, le chantier démarrera en 2015.

Il faut ajouter l'investissement pluriannuel de renforcement des réseaux haute, moyenne et basse tension.

EDF emploie 2000 salariés en Bourgogne, dont 330 à la centrale nucléaire de Belleville. Les recrutements cette année seront à peu près du même niveau de 2013 : une centaine de personnes.

Ce sont principalement des postes techniques de niveau BTS et ingénieurs, en CDI et en contrat d'apprentissage ainsi que quelques bacs pros. Une quarantaine de postes sont également recherchés dans la commercialisation sur la région Grand Est, avec un recrutement aux niveaux bac et BTS.

• Pourquoi le groupe EDF accompagne t-il la création d'une formation dans le bâtiment ?

Avec son réseau de partenaires Bleu Ciel, EDF a accompagné 1900 projets de rénovation thermique de logements. L'ampleur du chantier dans les années à venir induit une mise à jour des compétences des acteurs de la filière bâtiment.

La création d'une qualification chef de travaux bâtiments performants, avec le CFA du bâtiment de Bourgogne, va dans le même sens que la contribution d'EDF aux formations Feebat de la fédération régionale du bâtiment (FRB) et le cofinancement d'études pour les chantiers de rénovation thermique des particuliers sur le territoire de la communauté de communes de l'Autunois.

Cette formation de niveau bac + 2, en cours de validation par la FRB et la Capeb, est ouverte à tous : jeunes, chômeurs, personnes en reconversion professionnelle....

• Quelle suite à la journée des brevets organisée en mars 2013 avec le Pôle nucléaire bourguignon (PNB) dont EDF est l'un des animateurs ?

Initiative des centres de R&D d'EDF et du CEA (centre d'étude atomique), la journée des brevets le 28 mars 2013 au Creusot avait pour but de proposer aux entreprises adhérentes du Pôle nucléaire bourguignon (PNB) d'explorer le potentiel des brevets développés par l'industrie nucléaire, pour d'autres domaines d'activité.

Quatre entreprises sont en négociation et continuent de travailler sur le sujet d'un point de vue technique. Mais il est trop tôt pour divulguer des résultats.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Avis d'expert

Mots-clés : Bourgogne, bâtiment, Pôle Nucléaire Bourgogne, emplois, Marc Leurette, centrales nucléaires, centrales hydrauliques, centrale de Belleville, tri-méthanisation, Chagny, Tiru, performance énergétique

Découvrez également les articles associés :

Des taux historiquement bas, le paradoxe d’une croissance sans inflationDes taux historiquement bas, le paradoxe d’une croissance sans inflation
Nous allons mieux associer les chefs d’entreprises de Bourgogne-Franche-Comté aux stratégies de l'Agence Économique Régionale Nous allons mieux associer les chefs d’entreprises de Bourgogne-Franche-Comté aux stratégies de l'Agence Économique Régionale
La Banque de France et la Région du Grand Est proposent une formule d'ingénierie financière pour le développement des entreprisesLa Banque de France et la Région du Grand Est proposent une formule d'ingénierie financière pour le développement des entreprises
« L’Ecole des vins de Bourgogne ouvre les portes d’un monde d’émotions et de sensations en faisant aimer toute une région »« L’Ecole des vins de Bourgogne ouvre les portes d’un monde d’émotions et de sensations en faisant aimer toute une région »

Commentez !


Combien font "4 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire