Double financement pour l'hôpital de Belfort-Montbéliard

Publié par Traces Ecrites News, le 18 novembre 2010

Investissement. C'est parti pour l'hôpital médian de Belfort-Montbéliard.

Derrière ce terme peu vendeur, se cache le regroupement physique des deux établissements hospitaliers du nord Franche-Comté, qui ont fusionné en 2000.

Le nouvel hôpital de 760 lits et places couvrira le bassin de population de 310 000 habitants de l'aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt.

Le conseil général du Territoire de Belfort vient de céder pour l'euro symbolique un terrain de 40 ha à Trévenans (Doubs), où les terrassements se déroulent jusqu'en mars 2011.

La construction du bâtiment de 70 000 m2 démarrera dans le milieu de l'année prochaine. Le nouvel hôpital devrait être opérationnel fin 2014, début 2015.

Signé des architectes parisiens Brunet et Saunier (qui réalisent aussi l'hôpital de Chalon-sur-Saône, en construction), il regroupera sur 5 étages, autour d'un plateau technique complet, l'ensemble des activités de médecine, de chirurgie et d'obstétrique.

L'investissement de 270 millions d'€ (dont 150 de travaux) prend la forme classique (autofinancement, emprunt, Etat).

Un projet de 375 millions d'euros

En revanche, le centre logistique (40 millions d'euros) sera construit dans le cadre d'un contrat de partenariat public privé (PPP).

En cours d'études, les offres réunissant un maître d'ouvrage, un architecte, une entreprise et un établissement financier seront départagées en début d'année prochaine.

Les sites urbains actuels seront restructurés (10 millions d'euros) afin d'accueillir, entre autres, des services de proximité et les activités de rééducation, de moyen et de long séjour.

Les centres hospitaliers de Belfort et Montbéliard emploient 3 200 salariés. Entre 2 000 et 2 500 seront amenés à rejoindre les nouveaux locaux.

Au total, l'investissement s'élève à 375 millions d'€.

Le budget de fonctionnement actuel de l'hôpital intercommunal s'élève à 226 millions d'€, avec un déficit prévisionnel de 5,9 millions en 2010.

En gestation depuis 5 ans, le projet s'est d'abord heurté à sa localisation (dans le Doubs ou le Territoire de Belfort ?), puis au bouclage de l'enveloppe financière.

Le nouvel hôpital se situe dans l'espace central de l'aire urbaine Belfort-Montbéliard où l'université technologique de Belfort-Montbéliard (UTBM) est implantée depuis 1999.

Les prés qui l'entourent sont progressivement urbanisés, avec dans un premier temps, la gare TGV en construction. Deux zones d'activités se dessinent autour : la ZAC de la gare dédiée au tertiaire (www.tracesecritesnews.fr/2010/09/01/tgv-rhin-rhone-tour-dhorizon-des-zones-dactivites-en-projet) et la zone des Plutons.

Les lieux seront d'ici trois ans desservis par la ligne Belfort-Delle dotée d'une double fonction : relier la gare TGV à la Suisse et desservir par le TER l'est du Territoire de Belfort.

Crédit photos : Brunet et Saunier Architectes

Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : hôpital, Montbéliard, Franche-Comté, Belfort, Héricourt

Découvrez également les articles associés :

Le mouvement de l’agriculture urbaine gagne du terrain à Dijon et en Côte-d’OrLe mouvement de l’agriculture urbaine gagne du terrain à Dijon et en Côte-d’Or
Bienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectéeBienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectée
Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir

Commentez !


Combien font "4 plus 2" ?

Envoyer votre commentaire