Des haltes ferroviaires à Besançon

Publié par Traces Ecrites News, le 08 juin 2010
Le 14 juin, démarre la concertation préalable à l'enquête publique pour l'implantation de trois haltes ferroviaires sur la ligne Besançon-Devecey, entre la gare Viotte et la gare TGV. Situées entre la gare centrale Viotte et la gare TGV à Auxon-Dessus, sur une ancienne ligne récemment réhabilitée, elles desserviront le nord de l'agglomération en site propre. Réseau Ferré de France annonce la réalisation des deux premières, à Ecole-Valentin, au sud de Valparc et à Miserey-Salines, à proximité de la halte-garderie, dans le courant de 2012. Les trains s'arrêteront toutes les heures, voire toutes les demi-heures aux heures de pointe, le matin et le soir. Des aménagements piétons seront réalisés depuis les abri-bus du réseau urbain et à terme, des places de parking pour les voitures et les vélos. La troisième halte, chemin des Combes Noires à Besançon, sera réalisée ultérieurement, simultanément à l'aménagement du futur parc d'activités des Portes de Vesoul. Réalisée par Réseau Ferré de France, l'opération de 11 millions d'euros est principalement financée par la communauté d'agglomération du Grand Besançon. Crédit photo: SNCF

Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : TGV, Besançon, Franche-Comté, ferroviaire

Découvrez également les articles associés :

Bienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectéeBienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectée
Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Au Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et SuisseAu Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et Suisse

Commentez !


Combien font "7 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire