Dangel et Domena respirent

Publié par Christian Robischon, le 10 janvier 2011

Redémarrage. Issue positive pour deux entreprises haut-rhinoises pour le moins emblématiques : le transformateur de véhicules Dangel et les centrales vapeur Domena.

Le premier, basé à Sentheim, dans le Bas-Rhin, est sorti en décembre de la procédure de sauvegarde dans laquelle il avait été placé à l’automne 2009 en pleine crise automobile.

L’an dernier, Dangel avait subi une chute d’activité de près de moitié, avec 1.300 véhicules produits au lieu de 2.500 en 2008. Mais les commandes de la PME d’une centaine de salariés sont reparties de façon à la ramener tout près de ses niveaux d’avant-crise.

Fabricant de petit électroménager à vapeur essentiellement sous marque Domena, l’entreprise CSI d’Altkirch (Haut-Rhin) est sortie le 22 décembre de 18 mois de redressement judiciaire.

La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse a validé son plan de relance d’activité et de remboursement des dettes sur dix ans.

Pour cette société aussi, la crise était à l’origine de ses difficultés.

Elle avait entraîné l’effondrement de marchés-clés à l’étranger (Grande-Bretagne, Japon…), d’où un recul de 25 % du chiffre d’affaires et des pertes financières pour la première fois de son histoire.

«Depuis, l’activité est repartie à un niveau suffisant pour assurer une base durable», indique le directeur général Guy Richard.

Selon Claude-Maxime Weil l’administrateur judiciaire, le chiffre d’affaires annuel s’est stabilisé au niveau d’avant dépôt de bilan, soit 17 à 18 millions d’€.

L’entreprise est redevenue bénéficiaire, avec un résultat qui s’améliore régulièrement.

Un effet de la réduction de personnel : depuis sa mise en redressement, CSI-Domena s’est séparée de 53 salariés par un PSE et le non-remplacement de départs, ramenant ses effectifs à 103 personnes.

Crédit photo: Dangel



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : automobile, Alsace, Dangel, SCI, Domena, électroménager, redressement judiciaire, Bas-Rhin

Découvrez également les articles associés :

Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€
La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves
François Labet, le bien né et bien éduqué vigneron du Château de la Tour au sein du domaine du Clos de VougeotFrançois Labet, le bien né et bien éduqué vigneron du Château de la Tour au sein du domaine du Clos de Vougeot

1 réponse(s) à "Dangel et Domena respirent"

  1. JP Ropiotdit :

    je connaissais bien la société Domena. J'avais deux potes, l'un directeur commmercial et l'autre représentant (ils ne sont peut-être plus dans la société), dommage pour ce fabriquant car la qualité de leurs fers est très bonne et offre une image de marque excellente.

Commentez !


Combien font "8 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire