Cristel veut imposer sa marque d’articles culinaires sur le marché américain

Publié par Didier Hugue, le 15 février 2016

USTENSILES DE CUISINE/DOUBS. L’entreprise, symbole du bon goût français, tente une percée sur le marché nord américain.

Cristel dispose depuis quatre ans d’une filiale à Atlanta (Géorgie) et mise sur les grands chefs pour asseoir une notoriété.

L’unité de production de Fesches-le-Châtel, dans le Doubs, bénéficie de près de 4 millions d’€ d’investissement  afin de multiplier par trois sa capacité de production.

 

cristel

 

Nous avions rencontré pour la première fois Damien Dodane début 2012. Le fils de Bernadette et Paul Dodane, les repreneurs du fabricant de batteries de cuisine en 1987, aujourd'hui directeur général adjoint, chargé du marketing et de l’export, allait alors lancer la filiale américaine tout juste créée.

 

Près de quatre ans après cette implantation commerciale à Atlanta, dans l’État de Géorgie, les quatre collaborateurs permanents et la trentaine d’agents et de représentants bataillent toujours ferme pour imposer la marque.

 

« Ce marché est très mature et, même dans le haut de gamme, il reste un marché de prix, c’est pourquoi nous travaillons à bien positionner nos collections d’articles de cuisson et non à vendre des remises », explique Damien Dodane.

 

exercice_illegal_boucle

 

Cet ancien acteur de théâtre, qui a définitivement rejoint l’entreprise familiale en 2000, mise sur l’inscription du repas français au patrimoine mondial de l'Unesco, synonyme de bon goût, pour convaincre.

 

Au mois d’avril, il sponsorisera l’association des pâtissiers de New-York où seront présents des chefs français, installés dans la « Big Apple », comme l'Alsacien Jean-Georges Vongerichten ou encore Daniel Boulud.

 

« La gastronomie et plus généralement le bien manger, ont fait un chemin considérable aux États-Unis, grâce aux grands cuisiniers, notamment Français. Aussi, voulons-nous surfer sur cette vague », complète le dirigeant. De 500 000 € de chiffre d’affaires réalisé outre-Atlantique, le fabricant escompte rapidement atteindre le million.

 

L’innovation permanente

 

Cristel réalise 11 millions d’€ de chiffre d’affaires consolidé, dont 25% à l’exportation dans 37 pays, et emploie 80 personnes. Un effectif permanent qui peut monter jusqu’à une centaine de septembre à décembre pour assurer les commandes de fin d’année.

 

nouvellelignecristel
Montage en cours de la nouvelle ligne d'emboutissage.

 

Depuis son sauvetage par Bernadette et Paul Dodane, les deux co-présidents, l’industriel ne cesse d’innover. Ce fut déjà le concept « cuisson service », avec la poignée et les anses amovibles qui s'attachent aux casseroles et autres récipeints de cuisson, en un clic.

 

C’est aujourd’hui la casserole à bord droit et à fond en alu intégral : la surface de chauffe ayant le même diamètre que l’ustensile lui-même. C’est également un système de fixation libre d’une tringle de cuisine pour éviter de détériorer la faïence.

 

On pourrait ici faire un inventaire à la Prévert, en n’oubliant surtout pas la compatibilité de l’acier inox avec les plaques à induction, dont l'industriel franc-comtois revendique la parternité.

 

banquepopulaire

 

« Nous totalisons huit brevets mondiaux, consacrons entre 5 et 7% de notre chiffre d’affaires à la R&D, forte de 7 ingénieurs et techniciens, et intégrons pas moins de 150 nouveautés chaque année à nos différentes collections », indique Bernadette Dodane.

 

L’Hermès du culinaire

 

Pour atteindre cette qualité de production, l’outil industriel bénéficie sur 13 000 m2 couverts. Une enveloppe frisant les 4 millions d’€ permettra au second semestre de tripler la capacité de production.

 

poinconnagefonddecuve 

 

Les nouveaux équipements prennent la forme d’une ligne d’emboutissage entièrement automatisée, d’un four de brasage, d’un laser de gravage et d’un second carrousel de polissage. « A cette occasion, nous revoyons tous nos flux de fabrication », précise Emmanuel Brugger, le directeur général du groupe.

 

Entreprise du Patrimoine Vivant, Labellisé Origine Garantie France, Cristel joue à fond la carte écolo. Ses poêles sont rechapables et ses casseroles, marmites, et autres faitout repolissables à vie. L’entreprise utilise 100% d’électricité verte et préconise une gamme de produits de nettoyage bio, baptisée Renox et imaginée par ses soins il y a deux ans.

 

emmanuelbrugger
Emmanuel Brugger, le directeur général de Cristel.

 

tracabilitécristel

 

Crédit photos : Traces Ecrites.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : exportation, Doubs, Investissement, Bernadette Dodane, Paul Dodane, Emmanuel Brugger, articles culinaires, Damien Dodane, Bourgogne Franche-Comté

Découvrez également les articles associés :

Leader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’exportLeader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’export
A l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceurA l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceur
A Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturaleA Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturale
La Haute-Marne démontre toute l'étendue de ses savoir-faire industriels à NogentLa Haute-Marne démontre toute l'étendue de ses savoir-faire industriels à Nogent

Commentez !


Combien font "6 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire