Coteau des Saveurs tisse sa toile gourmande

Publié par Traces Ecrites News, le 05 novembre 2010

Agroalimentaire. Il va vite Jérôme Martin, président du groupe Coteau des Saveurs, spécialisé dans le conditionnement et la distribution à domicile de produits du terroir frais et ultra-frais : viande, fromages, charcuterie…

Créée en 1999 à Meursault (Côte-d’Or), l’entreprise (5,5 millions d’euros de chiffre d’affaires, 90 personnes) a pris depuis 2004 ses quartiers à Nolay, dans le même département, où elle dispose d’un outil industriel performant dans 750 m2 d’ateliers.

«Nous investissons en ce moment 1,2 million d’euros pour parfaire nos équipements en chambres froides, chambres de découpe et chambres de cuisson et envisageons dans les trois ans une extension de 400 à 500 m2, chiffrée autour du million d’euros», explique le jeune dirigeant (34 ans).

20 recrutements confiés à Pôle Emploi

De ce site de production, Coteau des Saveurs rayonne sur la Bourgogne et la Franche-Comté. Grâce à deux bases logistiques, implantées dans le Loiret et l’Ain, la clientèle s’élargit ces dernières années aux régions Centre, Île-de-France et Rhône-Alpes.

Demain, une nouvelle base devrait naître à Nancy, puis une autre à Lille afin de mieux couvrir l’Est et le Nord de la France.

Pour convaincre encore plus largement des consommateurs attirés par ce (vieux) mode d’achat qui renaît et leur évite d’avoir à courir les grandes surfaces ou les boutiques de produits fins, l’entreprise dispose à Dijon d’un centre de prospection téléphonique, baptisé Qualité Service Conseil (QFC), où elle emploie 30 personnes.

Elle vient de confier à Pôle Emploi Bourgogne le soin de recruter 20 nouveaux télévendeurs.

Pour ces embauches, le profil tient plus à la motivation qu'au niveau d’études ou de compétence.

«Je veux pouvoir compter sur des gens qui respirent la joie de vivre car nous vendons du plaisir gourmand», argumente Jérôme Martin, lui-même très communicatif en la matière.

Crédit photo: Coteau des Saveurs et Pole Emploi



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Bourgogne, agroalimentaire, Coteau des Saveurs, produits du terroir

Découvrez également les articles associés :

En Alsace, le plasturgiste EMI démontre les capacités d'une PME à réaliser une usine 4.0 En Alsace, le plasturgiste EMI démontre les capacités d'une PME à réaliser une usine 4.0
Pourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'OrPourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'Or
Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€

1 réponse(s) à "Coteau des Saveurs tisse sa toile gourmande"

  1. guy gillotdit :

    La joie de vivre comme critère d'embauche : formidable !

Commentez !


Combien font "3 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire