Cleia casse 27 millions de briques à l’international

Publié par Traces Ecrites News, le 04 février 2014
 
Vue de la tuilerie de l'Allemand Erlus AG installée par Cleia.
Vue de la tuilerie de l'Allemand Erlus AG installée par Cleia.
L'ESSENTIEL

- Le concepteur et fabricant mondial de tuileries, briqueteries et lignes de production dédiées vient d’engranger 27 millions d’€ de commandes sur les derniers mois.

L’entreprise de Nolay (Côte-d’Or) entrevoit avec optimisme l’année 2014, notamment dans certains marchés émergents comme l’Inde et le Maghreb, depuis sa filiale tunisienne créée il y a un an et qui emploie 50 personnes.

En attendant, l’ingénieriste et industriel bourguignon décroche avec la société Ashur Brick au Kurdistan Irakien la réalisation d’une unité pour produire 1200 tonnes de briques par jour. Il signe aussi l’installation de plusieurs lignes robotisées en Russie et Biélorussie et met en service une nouvelle tuilerie pour Erlus AG en Bavière (Allemagne).

La différence qui fait de Cleia, présidée par Philippe Pénillard (20 millions d’€ de chiffre d’affaires, 100 personnes, dont une trentaine affectées à la R&D) une référence dans le monde de la terre cuite, tient à son souci constant d’innover.

A preuve, Zéphyr®, le seul séchoir tunnel rapide disponible sur le marché, fonctionnant sans portes et disposant d'un pas variable - c’est-à-dire adapté à chaque cycle de séchage -, fait aujourd’hui l’objet d’un brevet planétaire.

- Soyons optimistes, c'est le message martelé vendredi 31 janvier à Dijon, par Francis Pennequin, président de la fédération des travaux publics de Bourgogne (FRTP) lors des vœux aux entrepreneurs et maîtres d'ouvrage.

Malgré une conjoncture qui fait profil bas - « après la fin de l'intérim, le non remplacement des départs en retraite, bientôt des licenciements sont en vue », le dirigeant de l'entreprise de travaux publics et démolition Pennequin à Dijon, appelle les décideurs à relever la tête.

En s'aidant pour l'occasion d'Albert Camus : « Il faut rêver très haut pour ne pas réaliser trop bas ».

La Bourgogne a un potentiel de projets dont la liste - s'ils étaient financés et/ou politiquement validés - donneraient du grain à moudre aux entrepreneurs pour plusieurs années : le très haut débit, la tranche sud du TGV Rhin-Rhône, la voie fluviale Saône-Moselle, la Route Centre Europe Atlantique (Route Centre Europe Atlantique en son entier, le prolongement de l'A 77 de Nevers à Moulins-sur-Allier, etc.

Le président de la FRTP a même ressorti de vieux projets : une voie express Dijon-Nevers à travers le Morvan, et l'autoroute Auxerre-Troyes-Bourges, « le chaînon manquant du grand contournement de la région parisienne ».

- Les quatre co-financeurs pour 164 millions d'€ : l'Etat, le conseil régional de Bourgogne, le conseil général de la Côte-d’Or et Le Grand Dijon, ont inauguré hier 3 février, la liaison intercommunale nord-ouest (LiNo).

Après plus de 60 mois de travaux, les usagers pourront emprunter cette infrastructure de 6,5 km le 10 février. Relire à ce sujet l'article de Traces Ecrites News.

- Le Pôle Véhicule du Futur obtient de l'Europe et de la Suisse, le financement du projet Opti-SCRF sur le post traitement des gaz d’échappement des moteurs à combustion.

Il s’agit de mieux comprendre le processus de vieillissement du système catalytique et son influence dans le traitement des polluants et sur l’évolution des rejets de particules.

Portée par R&D Moteurs, centre d'essais moteurs à Etupes (Doubs) et le fabricant d'engins de construction germano-suisse Liebherr, en partenariat avec le laboratoire de Gestion des Risques et Environnement de l’Université de Haute-Alsace, cette étude s'élève à 900 000€.

20 000 m2 sur trois niveaux, le rez-de-chaussée étant réservé aux soins ambulatoires. Esquisse : AIA Architectes.
20 000 m2 sur trois niveaux, le rez-de-chaussée étant réservé aux soins ambulatoires.
Esquisse : AIA Architectes.

- Présenté à la presse le 31 janvier, le projet de regroupement des trois cliniques de La Générale de Santé (Sainte-Marthe à Dijon, Fontaine et Chenôve) sur le parc Valmy est reformaté de 400 à 288 lits et places, avec priorité donné aux soins ambulatoires.

« Le nouveau projet correspond mieux aux pratiques médicales actuelles qui consistent à réduire le temps d'hospitalisation », indique Pierre-Olivier Costa, directeur des établissements privés dijonnais.

Aussi, le bloc opératoire (21 salles d'opération) est implanté de plain-pied au coeur des services de consultation de façon à ce que 80% des circulations des patients se fasse sans ascenseur.

Le projet aux mains des architectes d'A.I.A (Nantes), spécialistes de l'hospitalier, sera en travaux début 2015 et livré fin 2017 ou début 2018. Il est évalué entre 70 et 75 millions d'€.

La Société d'économie mixte de l'agglomération dijonnaise (Semaad), l'aménageur de la Zac Valmy qui a vendu le terrain à Générale de Santé est chargée de formuler des propositions de reconversion des sites des trois cliniques. Situé en plein centre-ville, celui de Sainte-Marthe offre sans aucun doute un potentiel d'urbanisation intéressant.

- Deux nouveaux portefeuilles, coup sur coup, pour François Patriat, président du conseil régional de Bourgogne.

Elu la semaine dernière co-président de l'association nationale des élus du vin et de la vigne (Anev) - créée par des sénateurs et des députés des régions viticoles pour défendre les intérêts économiques du vin -, il vient d'être nommé (par arrêté ministériel en date du 27 janvier 2014) au conseil d’administration de Voies Navigables de France (VNF), la structure publique qui gère les canaux.

Crédit photo : Cleia



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : François Patriat, pôle véhicule du futur, travaux publics, Lino, Semaad, Cleia, terre cuite, briqueterie, tuilerie, Générale de Santé, FRTP Bourgogne

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "10 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire