CITI Technologies s’installe au Pays… de Montbéliard

Publié par Didier Hugue, le 09 février 2011

Implantation. Le groupe d’ingénierie industrielle, fondé en août 2009 par Henri Gagnaire et Bilal Anbari, implante un bureau d’études à Montbéliard (Doubs).

Déjà présent à Mulhouse (Haut-Rhin), via sa filiale Litwin, membre du comité de direction du pôle chimie Alsace, CITI Technologie poursuit à marche forcée son maillage du territoire national où il exploite déjà dix centres d’études.

Ce nouveau développement favorisera progressivement le recrutement d’une vingtaine d’ingénieurs sur les 300 prévus cette année au plan national.

«Nous privilégierons sur ce bassin d’activité le secteur de l’énergie, fortement représenté à Belfort, et bien sûr la filière automobile, en restant toutefois ouverts à tout autre type de collaboration», indique Pauline Degaudenzi, la directrice du marketing et de la communication.

Car CITI Technologies (210 millions d’euros de chiffre d’affaires, 700 personnes et cinq implantations à l’étranger) dispose d’un savoir-faire multisectoriel.

Ses équipes sont tout à la fois capables d’assurer la réalisation d’installations industrielles, de monter des usines clé en main que de développer de nouveaux produits et de nouveaux process.

Et ce, dans des domaines aussi différents que le pétrole et le gaz, les énergies renouvelables, les transports terrestres, l’aéronautique et la défense, la chimie, mais également l’agroalimentaire et la pharmacie.

Deux beaux pedigrees

Pour s’assurer une plus grande solidité financière, l’entreprise vient de procéder en janvier à une levée de fonds auprès de Tocqueville Investissements Privés et de Backbone Agregator Capital, portant à plus de 20 millions d’euros son capital social.

Cette stratégie de croissance rapide doit beaucoup à la personnalité et au parcours professionnel des deux co-fondateurs.

Henri Gagnaire, le président, apporte son expérience entrepreneuriale, financière et industrielle. Ancien élève de l’École Polytechnique, il a commencé sa carrière dans le conseil en management, puis l’industrie automobile.

Il reprend et dirige ensuite plusieurs entreprises puis co-fonde la société Weinberg Capital Partners.

De son côté, Bilal Anbari, le directeur général, est un spécialiste de l’industrie et de l’ingénierie.

Après une double formation d’ingénieur à  l’INSA de Lyon et de management à l’INSEAD, il débute sa carrière chez Renault, puis dirige l’ensemble de l’ingénierie du Groupe Wagon Automotive.

Il rejoint ensuite Segula Technologies dont il devient le président du département automobile puis le DG groupe.

Crédit photo: CITI Technologies



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Doubs, industrie, ingénierie, Pays de Montbéliard, CITI Technologies

Découvrez également les articles associés :

En Alsace, le plasturgiste EMI démontre les capacités d'une PME à réaliser une usine 4.0 En Alsace, le plasturgiste EMI démontre les capacités d'une PME à réaliser une usine 4.0
Pourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'OrPourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'Or
Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€

Commentez !


Combien font "9 plus 7" ?

Envoyer votre commentaire