Traces Ecrites News, le club
  • Acadir
  • Specific log
  • Toyman
  • DVF

«Bâtir moins cher pour bâtir plus»

Publié par Traces Ecrites News, le 15 février 2012

POiNT DE VUE. Thème récurrent en période électorale, la crise du logement  est plus que jamais à l’ordre du jour, dans un contexte économique tendu.

Président de l’Union Nationale de la Propriété Immobilière (UNPI), Jean Perrin choisit à bon escient cette période pour publier "60 propositions" pour renforcer le parc immobilier et favoriser l'accession à la propriété.

Pour Traces Écrites News, il en présente quelques-unes…

- Produire des logements  à moins de 1000 € le mètre carré.

«La multiplication des normes ayant fait exploser le coût de la construction, il faut revenir à des logements "essentiels", sans fioritures. Un prototype de construction à bas coût est d'ailleurs expérimenté à Lille. L'essentiel, c'est le confort thermique et phonique des habitations, le respect des systèmes d’économie d’énergie et des installations de sécurité. En revanche, est-il nécessaire de disposer d’un bain où même d’une cabine de douche ?  Pourquoi ne pas opter plutôt pour une douche à l’italienne, à même le sol ? Les nouvelles techniques de fabrication permettent en outre de produire en série des équipements clé en mains qu’il suffit d’installer.

Autre manière de bâtir moins cher ? Ne plus rendre chaque appartement accessible aux handicapés ! Choquant ? Mais quel intérêt par exemple de procéder à de tels aménagements au dernier étage d’un immeuble sans ascenseur ? 10% de logements destinés à cette population serait suffisant pour répondre à la demande. Il faut donc cibler les besoins  (âge, situation familiale, degré d’autonomie) et explorer des solutions plus économiques».

- Supprimer le permis de construire en zone urbaine.

«Cette proposition part d’un constat : ce document, créé en 1943, n’a pas empêché certains bâtiments de très mauvaise qualité et mal pensés de voir le jour. Il n’y a qu’à regarder comment certains quartiers de l’agglomération dijonnaise dynamitent des édifices de seulement 50 ans. Ou comment on a laissé des maisons s’implanter en zone inondable dans l’Ouest de la France….

Les règles dictées par les plans locaux d'urbanisme suffisent. C’est en aval que les choses doivent changer. Si les normes ne sont pas respectées, la sanction est claire : déconstruction ! Aujourd’hui, le seul risque c’est la non-obtention du certificat de conformité et plus rarement, une amende symbolique. Cette mesure devrait ainsi limiter les abus et accélérerait le lancement des travaux».

- Vendre la moitié du parc HLM en 3 ans

«Tout occupant d’un logement depuis plus de 5 ans devrait avoir le droit d'acheter son logement à un tarif préférentiel. La loi Boutin prévoyait bien de céder 40 000 logements par an, mais il n’y en a eu en réalité que 3 000. L’argent récolté par ces ventes permettraient de rénover d’autres immeubles, voire des quartiers et bâtir de nouveaux HLM. Certains partis politiques ont d’ailleurs inscrit cette mesure dans leur programme électoral (quoi que la durée d’occupation requise ait été revue à 10 ans)…"

Président de l'UNPI (Union Internationale de la Propriété Immobilière) depuis octobre 2004, Jean Perrin est aussi président de l’UNPI-Bourgogne et de la Chambre des propriétaires et copropriétaires de Côte-d’Or depuis 1998.

Il est aussi administrateur de l'Anah et membre du groupe «suivi du Plan de cohésion sociale volet logement».

Forte de 247 000 adhérents, l’UNPI représente les propriétaires immobiliers privés.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Avis d'expert

Mots-clés : immobilier, habitat, logement, logement social, accession, UNPI

Découvrez également les articles associés :

« Les risques psycho-sociaux sont la préoccupation grandissante de la santé au travail »« Les risques psycho-sociaux sont la préoccupation grandissante de la santé au travail »
Cybersécurité : « Il faut se demander où sont stockées les informations stratégiques d'une entreprise et dans quelles conditions de sécurité »Cybersécurité : « Il faut se demander où sont stockées les informations stratégiques d'une entreprise et dans quelles conditions de sécurité »
Élection du Comité Social et Économique (CSE) : l’impérieuse nécessité d’un accord préalable Élection du Comité Social et Économique (CSE) : l’impérieuse nécessité d’un accord préalable
Pour se mettre au PAS : le prélèvement à la source mode d’emploiPour se mettre au PAS : le prélèvement à la source mode d’emploi

Commentez !


Combien font "7 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire