Traces Ecrites News, le club
  • Salaisons Sabatier
  • EDC
  • Excelliance
  • Anthalys

Bonne année !

Publié par Traces Ecrites News, le 07 janvier 2013

VOEUX. Si l'on se réfère aux seuls indicateurs économiques, le rituel immuable des voeux de début d'année qu'engagent dès aujourd'hui les organisations patronales, syndicales et les élus locaux devrait véhiculer ce message : «Nous vous souhaitons l'année la moins mauvaise possible».

On peut aussi choisir de faire confiance à la ténacité des acteurs économiques - sur toute l'échelle de l'entreprise - et se dire que l'année à venir sera meilleure que celle qui vient de se terminer.

Sans se voiler la face sur la réalité que les voeux, même les plus intenses, ne sauraient transformer comme par magie, les journalistes de Traces Écrites News font ici une promesse : ils sauront vous faire partager les initiatives d'entrepreneurs qui tirent leur épingle du jeu.

Il y en a plus que l'ambiance morose le laisse supposer.

Même si, comme le révèle l'exercice de la rétrospective 2012 publiée chaque jour de cette semaine, quelques pépites présentées comme telles il y a un an, se démêlent aujourd'hui dans des procédures de redressement judiciaire.

Bonne année à tous et merci de votre fidélité.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Agenda

Mots-clés : Franche-Comté, Bourgogne, Alsace

Découvrez également les articles associés :

L'agenda de Bourgogne - Franche-Comté et du Grand Est par Traces Ecrites NewsL'agenda de Bourgogne - Franche-Comté et du Grand Est par Traces Ecrites News
 Salon BE 4.0 les 20 et 21 novembre à Mulhouse : « Dès qu’il existe un outil de production, on peut mettre du 4.0 » Salon BE 4.0 les 20 et 21 novembre à Mulhouse : « Dès qu’il existe un outil de production, on peut mettre du 4.0 »
Avec le salon CoNext Days de Chalon-sur-Saône, les outils numériques de l'usine du futur passent du virtuel au réelAvec le salon CoNext Days de Chalon-sur-Saône, les outils numériques de l'usine du futur passent du virtuel au réel
Le salon Pro Objectif D de Besançon veut démontrer que le déchet d'une entreprise peut devenir la matière première de l'autreLe salon Pro Objectif D de Besançon veut démontrer que le déchet d'une entreprise peut devenir la matière première de l'autre

Commentez !


Combien font "10 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire