Best éclaire son avenir

Publié par Christiane Perruchot, le 29 octobre 2012

ECLAIRAGE. Vitrine de son savoir-faire en éclairage LED, la nouvelle usine de Best Electronique à Gevrey-Chambertin (Côte-d'Or) brillait de tous ses feux vendredi 26 octobre.

Projet collaboratif du cluster Lumière de Lyon, l'éclairage de l'usine, entièrement réalisé avec des LED est «probablement le plus performant en système de pilotage et d'éclairage», affirme son dirigeant Philippe Alibert.

La PME veut aller encore plus loin dans la qualité et le prix de ces sources lumineuses qui consomment 5 à 8 fois moins que des lampes à incandescence ou halogène.

Pour son 25ème anniversaire, elle engage un programme de R&D de 2 millions d'€ avec le laboratoire Leti du CEA de Grenoble (Isère).

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

La LED (pour Diode Electro Luminescente), Philippe Alibert y croit plus que jamais. Dix ans après les premiers travaux au sein de l'atelier de sous-traitance de cartes électroniques, l'éclairage représente aujourd'hui 60% de son activité qui se développe à un rythme «presque indécent en période de crise», reconnaît t-il.

Multiplié par 2,5 en 3 ans, le chiffre d'affaires dépassera 2,9 millions d'€ cette année (dont 2 millions en éclairage), avec 20 salariés. Et le dirigeant qui n'a pas peur de dire que l'affaire est rentable, voit encore plus grand : il vise 6 millions d'€ dans les 5 ans et un doublement des effectifs.

Pour ce faire, après un investissement de 700 000 € dans de nouveaux équipements, la PME développe un programme de R&D de 2 millions d'€ pendant trois ans. Un défi eu égard à la taille de la PME auxquels ont cru Oseo (mais pas encore le conseil régional de Bourgogne qui étudie le dossier) et le Leti du CEA de Grenoble, laboratoire dédié aux nanotechnologies.

Il s'agit de mettre au point un nouveau process qui rende les LED encore plus performants et moins coûteux. «Je suis impressionné par toute la technologie dont dispose la moindre PME chinoise dédiée aux LED, il nous faut accélérer la recherche pour conserver une longueur d'avance», estime Philippe Alibert.

Conçues sur mesure en fonction du cahier des charges du client, les sources lumineuses réalisées dans le bureau d'études de Best bénéficient depuis peu d'un des rares photogoniomètres en France.

L'outil d'une taille inattendue (voir photo), enfermé dans une pièce obscure sert à «mesurer puis vérifier, l'intensité, la qualité et la consommation annoncée des LED  fabriqués», commente Thierry Puppato, directeur marketing de Majantys, le concepteur de l'engin.

Projet collaboratif

Cette PME savoyarde fait partie avec Opus light, Distech contrôls, Nature et confort, et Louss, des six entreprises du Cluster Lumière de Lyon qui ont participé au projet d'éclairage de la nouvelle usine, implantée sur la zone des Terres d'Or à Gevrey-Chambertin.

100% Led, son éclairage est parmi les plus innovants à l’heure actuelle en France dans le bâtiment industriel, tant en équipements LED qu’en gestion de la consommation.

Des cellules dans chaque pièce et dans l'atelier varient automatiquement l'intensité des éclairages en fonction de la lumière naturelle et de la présence du personnel.

Selon les prévisions, les nouveaux locaux de 1200 m2 consommeront 7000 € d'électricité avec les 2 fours très gourmands en énergie qui servent à la fabrication des sources lumineuses et circuits imprimés, activité qui perdurera, a assuré le dirigeant à ses clients, présents en nombre à la soirée inaugurale.

Crédit Photo : Best et ddn Images.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Bourgogne, Côte-d'Or, LED, éclairage, électronique, Best Electronique, Gevrey-Chambertin

Découvrez également les articles associés :

Le fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à ObernaiLe fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à Obernai
Leader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’exportLeader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’export
A l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceurA l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceur
A Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturaleA Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturale

2 réponse(s) à "Best éclaire son avenir"

  1. Jean REMYdit :

    Esprit d'entreprendre + sens de l'innovation + ancrage territorial : BEST, c'est des racines et des ailes ! Une PME tout à fait représentative de la dynamique propre à la filière éclairage. Bravo à Philippe Alibert et à son équipe.

  2. Philippe ALIBERTdit :

    Mon équipe et moi même remercions tous les participants venus nombreux nous entourer pour cet événement. Nous avons été très touchés par le grand intérêt que vous avez tous porté à notre outil de production et à notre savoir-faire. Encore merci. Cordialement, Toute l'équipe BEST

Commentez !


Combien font "10 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire