Besançon : un centre commercial au centre-ville

Publié par Traces Ecrites News, le 09 septembre 2010

Commerce. Quartier Pasteur à Besançon, le chantier de fouilles archéologiques vit ses dernières semaines. En octobre, les minipelles des archéologues cèderont la place à des engins plus encombrants pour la construction d'un parking souterrain de 330 places.

Démarrera alors pour quatre ans l'opération d'urbanisme sans doute la plus complexe et la plus attendue de la capitale comtoise.

Elle est aussi symbolique puisque des ateliers de confection Weil occupaient encore le centre de l'ilôt au début des années 90.

En gestation depuis 1998, le projet Passages Pasteur consiste à transformer un ilôt des 17ème et 19ème siècles en un centre commercial et en logements.

Sa localisation dans la boucle du Doubs ne facilite pas les choses. Le secteur sauvegardé impose des règles d'urbanisme strictes et il a fallu attendre la révision du plan de prévention de lutte contre les inondations (PPRI) pour finaliser le programme.

«La véritable vocation de Passages Pasteur est de redynamiser le commerce du centre-ville», indique Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon. La Fnac sera la locomotive d'un ensemble de grandes et moyennes surfaces qui s'étend sur 14 700 m2.

Klépierre associé à Ségécé pour la commercialisation, est l'investisseur du centre commercial, Eiffage Immobilier le promoteur de la centaine de logements en accession à la propriété, dont la moitié neufs.

Grand Besançon Habitat a déjà livré 15 logements à loyer modéré en rénovant un bâtiment en lisière de l'ilôt.

L'opération se chiffre à 90 millions d'euros.

La ville dépense 30 millions pour acquérir 250 places de stationnement et en faire un parking public, aménager les rues adjacentes et réaliser les fouilles.

Le centre commercial doit ouvrir à la fin de l'année 2014, «en même temps que la mise en service du tramway», précise le maire.

Les premiers logements seront terminés pour le début de l'année 2015.

Crédit photo: Chapman et Taylor, Traces Ecrites.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : Sedd, Besançon, Franche-Comté, urbanisme

Découvrez également les articles associés :

Bienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectéeBienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectée
Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Au Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et SuisseAu Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et Suisse

Commentez !


Combien font "6 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire