Belfort galvanise ses énergies

Publié par Traces Ecrites News, le 24 juin 2010

Quarante donneurs d'ordre du secteur de l'énergie du monde entier (Etats-Unis, Inde, Italie…) en rendez-vous d'affaires avec une centaine de sous-traitants francs-comtois : la rencontre se déroule le 24 juin à Belfort.

Baptisée "Les rendez-vous des acteurs de l'énergie", cette initiative de la chambre de commerce et d'industrie du Territoire de Belfort surfe sur le dynamisme du secteur porté localement par deux poids-lourds, GE Energy et Alstom, fabricants de turbines. Avec les sous-traitants locaux -environ une centaine-, la filière emploie 7500 personnes.

Demain, la filière énergie belfortaine pourrait encore se renforcer. La CCI a recensé 200 industriels en Franche-Comté, dans la mécanique, le découpage, la maintenance ou encore l'ingénierie qui pourraient apporter leurs compétences à ce secteur porteur.

"Nous avons besoin d'usineurs, de fabricants de petits composants, mais également d'ingénieurs spécialisés en combustion ou en aérodynamique comme de doctorants que nous préférerions trouver localement", indique Yves Menat, directeur de GE Energy Belfort

Plus qu'un cluster, les promoteurs de cette "vallée de l'énergie" visent un pôle de compétences, voire un pôle  de compétitivité. Les donneurs d'ordre sont déjà partie prenante aux côtés des collectivités locales.

La CCI a pour sa part développé des services d'accompagnement aux entreprises, notamment l'accès aux marchés publics et la participation à des salons spécialisés.

Au salon Power Gen début juin à Amsterdam, l'un des plus couru des professionnels de la production d'électricité, 10 des 17 entreprises du pavillon France étaient des francs-comtois.

www.belfort.cci.fr

Crédit photo : Traces Ecrites



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Franche-Comté, Belfort, énergie, GE Energy, Alstom

Découvrez également les articles associés :

Leader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’exportLeader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’export
A l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceurA l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceur
A Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturaleA Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturale
La Haute-Marne démontre toute l'étendue de ses savoir-faire industriels à NogentLa Haute-Marne démontre toute l'étendue de ses savoir-faire industriels à Nogent

Commentez !


Combien font "8 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire