Traces Ecrites News, le club
  • Anthalys
  • CEN Group
  • CLEIA
  • Specific log

Bamboo Édition fête ses vingt ans avec humour, émotion, réalisme, une pointe de fantaisie, un zeste de fantastique et un gros clin d’œil à l’avenir

Publié par Didier Hugue, le 05 octobre 2018

EDITION/SAÔNE-ET-LOIRE. Chaque vendredi ou presque, nous publions une planche d’une des bandes dessinées de cette maison d’édition de Mâcon. Après Les « Winners », vous découvrez les petits travers racontés sans méchanceté des « Fonctionnaires ».

Ce rendez-vous hebdomadaire, nous le devons à Olivier Sulpice, le fondateur et dirigeant de Bamboo Édition qui fête cette année ses vingt ans. Retour sur quelques moments forts.

 

CLIQUEZ SUR LES PLANCHES DE BD POUR LES MIEUX LES LIRE.

 

• Du nouveau-né au nourrisson

 

lesgendarmes

 

Au tout début, c’est à dire en 1993, il y a deux fans de BD qui se lancent dans des prestations publicitaires sous le nom de Bamboo Graphique. Leur nom : Olivier Sulpice et Henri Jeanfaivre, alias Jenfèvre.

Ensemble, ils créent leur premières planches de gags pour des revues spécialisées dans l’automobile et le VTT. Puis, Olivier fonde seul Bamboo Edition, Jenfèvre restant depuis toujours à ses côtés comme dessinateur (Les gendarmes notamment) et ami.

« A l’époque, je n’avais pas d'argent, pas de diffuseur, mais ce sont grâce à ces deux contraintes que j’ai pu prendre mon élan », s’amuse Olivier Sulpice. L’éditeur propose déjà, à des entreprises improbables, des BD humoristiques liées à leur métier ou leurs produits.

Il s’agit de l’assureur Winterthur, de l’enseigne Décathlon (univers du foot) et... des gendarmes, via leurs cercles mixtes (mess). Cela fonctionne à merveille, Bamboo peut alors devenir son propre éditeur.

 

olivieretsulpice
Olivier Sulpice (dessin de Bamboo Edition, photo de Traces Ecrites).

 

• L’enfance

 

La boutique de Mâcon, où Bamboo s’est installée devient trop petite et l’éditeur déménage pour prendre ses aises en janvier 2003. Il faut dire qu’entre-temps, il a trouvé un diffuseur (Interforum) et s’est lancé avec succès dans les BD humoristiques.

Le tome 1 des « Profs » fait un carton avec plus de 30.000 exemplaires vendus (600.000 au total). Pour mémoire, un album de BD se vend en moyenne à 4.000 unités en France. La collection "Humour" avec : les fonctionnaires, les rugbymen, les pompiers…, trouve alors un très large public.

Et puis comme toujours avec Olivier Sulpice, rien n’avance sans des rencontres. Hervé Richez, le scénariste de la BD « Mon boss, Quelle plaie » prend en main la collection des BD réalistes Grand Angle pour ados et adultes : « Ambulance 13, L’Adoption, Une nuit à Rome… » « Nous mettons aussi toute l’œuvre de Pagnol en BD, avec déjà une quinzaine d’albums parus. »

 monbossquelleplaie

 

 

• L’adolescence

 

Bamboo Édition a 10 ans fin 2007 début 2008 et ses BD humoristiques sont installées. Arrivent alors un ouragan,  Les Sisters, alias Wendy, la grande, et Marine la petite, de véritables chipies d’une totale complicité.

Là encore, l’éditeur fait le bon choix des auteurs, avec le couple William et Cazenove. En un an, 150.000 exemplaires s’écoulent (400.000 aujourd’hui) et le 13ème album sortira en novembre prochain.

La collection Grand Angle, quant à elle, peine à se vendre, malgré quelques jolis succès de librairie, mais Olivier Sulpice y croit et l’avenir lui donnera raison. C’est à ce moment là qu’il décide d’ajouter une nouvelle corde à son arc en publiant une collection de manga, baptisée Doki-Doki qui fait de sa maison un éditeur généraliste.

Pour mener à bien ce troisième développement, Arnaud Plumeri fait des merveilles car chaque exemplaire s’écoule entre 15.000 et 20.000 unités. Olivier, qui voit toujours plus loin, lance l’idée de créer à Paris une école de formation à la BD et achète même des locaux. « L’établissement ne verra jamais le jour », indique-t-il sans regret.

 

sisters

 

• L’adolescence suite et l’âge adulte

 

Depuis quinze ans qu’il pilote Bamboo Édition, Olivier Sulpice s’ennuie. Il manque de sensations, d’émotions, de mise en danger. Pourtant tout roule, même si la diffusion stagne, sauf pour les manga. Un vrai succès.

 

La planche ci-dessous sur les « Dinosaures » (6 albums parus) a justement pour scénariste Arnaud Plumeri, le directeur de la collection Doki-Doki. Véritable passionné de ces vertébrés majoritairement terrestres, il n’hésite pas à parcourir la planète pour rencontrer les plus grands spécialistes du genre, scénarisant ensuite une BD pédagogique.

dinosaures

 

 

A 47 ans, l’éditeur imagine, pour ressentir de nouveau quelques frissons, son entreprise à 20 ans. En lançant cinq projets. Pensant que les murs ont une âme, le premier d’entre eux est un nouveau site (siège social). Bingo ! Bamboo possède de nouveaux locaux depuis ce mois de juillet 2018, toujours à Mâcon. L’investissement atteint 2,5 millions d’€, mais il s'agit dorénavant de 1.900 m2, soit une surface trois fois plus grande, pour accuellir une équipe de 50 personnes.

Côté diffusion, il embauche ses propres commerciaux qui visitent libraires et grandes surfaces dans le cadre d’une nouvelle société, Bamboo Diffusion. « Nous avons été très bien reçus et le résultat final donne des ventes en hausse de 36% », assure avec fierté Olivier Sulpice.

lesprofs

 

En troisième lieu, l’éditeur caressait une croissance externe. C’est chose faite depuis 2016 avec une prise de participation majoritaire chez Audie, l’éditeur de Fluide Glacial (Les Bidochons). « Je complète ainsi une verticale de l’humour, associé ici à Gallimard, et nous remontons doucement la pente avec pour le dernier exercice l’équilibre financier », indique Olivier Sulpice.

Il manquait pour que tout soit complet une collection science-fiction et monde imaginaire. En collaboration avec Arleston, elle a pour nom Drakoo et le premier ouvrage sortira en septembre 2019. Tout le spectre de l'univers de la BD sera ainsi couvert.

 

bamboo

 

 

Comme touche à tout impénitent, Olivier Sulpice ne pouvait pas éviter l’audiovisuel en créant Bamboo Production, en collaboration avec Samka. C’est ainsi que les Sisters passent en dessin animé sur M6.

Une rencontre avec Matthieu Zeller, un ancien de Studio Canal, a permis de lancer la société Bamboo Film avec déjà dix options retenus.

Bamboo Film s’associe par ailleurs avec Mandarin Cinéma pour produire « L’Adoption », qui sera tournée au Pérou et, « A coucher dehors », l’histoire d’un SDF qui hérite d'une maison, d'une famille et de tous les soucis qui vont avec, en co-production avec Nolita Cinéma.

 

Et demain

 

Demain, c’est le salon de la BD (150 auteurs) qu’organise Bamboo Édition ce samedi 6 octobre, de 10 h à 18 h, Espace de la Verchère à Charnay-Lès-Mâcon (Saône-et-Loire).

L'éditeur bourguignon fait travailler 250 auteurs, emploie 50 collaborateurs et réalise 22 millions d'€ de chiffre d'affaires.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Evasion

Mots-clés : Mâcon, Saône-et-Loire, édition, Bamboo Édition, Olivier Sulpice, Bourgogne Franche-Comté

Découvrez également les articles associés :

A vingt ans, l'Alsacien Systancia devient nettoyeur informatiqueA vingt ans, l'Alsacien Systancia devient nettoyeur informatique
Le BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et GeochanvreLe BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et Geochanvre
Pourquoi lancer un Club Traces Ecrites NewsPourquoi lancer un Club Traces Ecrites News
Forte de l’IGP Choucroute d’Alsace, la choucrouterie Le Pic pense doubler ses ventes à l’exportForte de l’IGP Choucroute d’Alsace, la choucrouterie Le Pic pense doubler ses ventes à l’export

Commentez !


Combien font "4 plus 2" ?

Envoyer votre commentaire