Traces Ecrites News, le club
  • CEN Group
  • Club Affaire Aire Urbaine
  • Roch Constructeur Bois
  • CCI Grand Est

AVS Communication tisse sa signalétique

Publié par Marie Vollot, le 14 mars 2013
L'imprimante  que l'entreprise vient d'acquérir permet de reproduire des images sophistiquées sur des grandes largeurs.
L'imprimante que l'entreprise vient d'acquérir permet de reproduire des images sophistiquées sur des grandes largeurs.

COMMUNICATION. L'entreprise spécialisée dans la signalétique et basée à Dijon, ne se laisse pas décourager par un marché publicitaire en baisse.

Au contraire, elle innove avec l’acquisition d’une imprimante grand format sur tissu.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Successeur de son père depuis 2010, Arthur Deballon, dirigeant de AVS Communication (environ 1 million d’€  de chiffre d’affaires en 2012, 14 salariés), se lance dans l'impression sur tissu.

Désormais actionnaire aux côtés de son frère Pierre-Henri, il riposte à la stagnation de l’impression sur bâche et à la forte concurrence sur le marché de l’adhésif, les activités historiques de l'entreprise spécialisée dans la signalétique.

La nouvelle imprimante grand format qu'il vient d'acquérir développe une technique particulière d’impression par sublimation. Réalisée par transfert à chaud, elle permet aux couleurs de mieux résister à la lumière.

« Contrairement à la bâche, le tissu ne marque pas lorsqu’on le plie, il est donc moins fragile et plus malléable », explique t-il.  On peut ainsi imprimer des images sophistiquées sur des grandes largeurs (2,60 m).

Avec l'impression sur tissu, l’entreprise investit de nouveaux secteurs, complémentaires à la publicité sur le lieu de vente : celui de l’ameublement et de l'architecture d'intérieur.

Par exemple créer des housses de coussins en reproduisant une photo ou un dessin.  « On peut aussi faire des cloisons ; en fait il y a assez peu de limites », indique le jeune dirigeant.

L'investissement de 150 000 € a entraîné l’embauche d’une couturière professionnelle. « Car si pour l’adhésif, la compétitivité prime en raison de la concurrence sur les prix, pour le tissu c’est la technique qui se doit d’être irréprochable », précise t-il.

Les colonnes du théâtre de Dijon vont bientôt changer de décor.
Les colonnes du théâtre de Dijon vont à nouveau bientôt changer de décor.

Des produits recyclables

Avec sa nouvelle machine, le jeune directeur espère aussi élargir sa clientèle en dehors de la Côte d’Or où sont aujourd’hui ses principaux clients sur de nombreux marchés : stands événementiels, PLV (publicité sur lieu de vente), marketing portable, toile tendue, covering (affichage sur des objets, voitures, immeubles)…

Labélisée Imprim’Vert, la société se veut écologiste et économe. Les encres sont à base d'eau. Les tissus sublimés sont entièrement recyclables. Les bâches sont modifiables, ce qui évite les impressions inutiles.  Le dirigeant réfléchit aussi au recyclage de la pellicule adhésive.

«  La seule limite, c’est la créativité », indique Arthur Deballon. L’entreprise a habillé les murs de Léo Resto en gare de Dijon : l'adhésif remplace le papier peint, une nouvelle tendance de l'agencement intérieur dans le commerce.

C'est également elle qui a recouvert les façades du bâtiment de Télétech à Dijon avec un adhésif décoré de Flash codes. Dernièrement, elle a réalisé le "covering" des voitures de l’auto-école Eden en Côte-d'Or.

Prochainement, AVS rhabillera les colonnes du théâtre municipal de Dijon que la société de communication avait déjà décoré de bâches.

Le covering demande une grande dextérité de l'opérateur.
Le covering demande une grande dextérité de l'opérateur.

Profitant de ses connaissances en communication et son aisance avec Internet, Arthur Deballon a augmenté la visibilité de son entreprise en créant une page Facebook et en rajeunissant le site Web de l’entreprise.

Après un épisode douloureux impliquant d'anciens salariés pour concurrence déloyale, le jeune dirigeant démontre qu'il sait rebondir.

 Crédit photo : AVS et Traces Écrites

Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Dijon, Bourgogne, AVS Communication, signalétique, Publicité

Découvrez également les articles associés :

A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie
A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI
Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier   Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier
Le plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienneLe plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienne

Commentez !


Combien font "3 plus 3" ?

Envoyer votre commentaire