Traces Ecrites News, le club
  • Synercom France
  • Rougeot
  • Domaines Albert Bichot
  • EDC

Avec Keops Promotion, Keops Conception se lance dans les contrats de promotion immobilière de bâtiments industriels

Publié par Christiane Perruchot, le 13 juin 2018

BÂTIMENT/SAONE-ET-LOIRE. Après la halle de Mecateamcluster à Montceau (Saône-et-Loire), Keops Conception signe à travers sa nouvelle société Keops Promotion, deux autres contrats de promotion immobilière : l'atelier de réparation de l’opérateur ferroviaire Érion et la nouvelle usine de Comète Constructions Métalliques, également en Saône-etLoire.
Vendredi 15 juin à Chalon-sur-Saône, se déroule l’inauguration de la reconversion du siège de Kodak en bureau locatifs, cette fois sous la forme de son métier d’origine, contractant général.

 

agoranidev
L'ancien siège de Kodak à Chalon-sur-Saône tranformé en bureaux locatifs.

 

En ce début d’été, l’actualité est particulièrement riche chez Keops Conception, contractant général spécialisé dans le bâtiment industriel et depuis peu, également promoteur immobilier avec une société dédiée, Keops Promotion.

 

Ce vendredi 15 juin, la société basée à Neyron, dans l’Ain et à Fragnes (Saône-et-Loire) inaugure Agora, un immeuble de bureaux d'une surface de de 5.161 m2 qui redonne vie à l’ancien siège social de Kodak situé sur la zone Saôneor à Chalon-sur-Saône.

 

Cette opération réalisée par Nidev (Nicephore Immobilier Développement), société de promotion immobilière créée pour reconvertir d’anciens bâtiments industriels dont la Caisse des Dépôts est le premier actionnaire avec 23% du capital, met sur le marché 3.800 m2 de bureaux locatifs.

 

Alors qu’elle a dernièrement livré la halle de maintenance ferroviaire de Mecateamcluster à Montceau (Saône-et-Loire), la PME démarre d’ici la fin du mois un autre grand chantier, juste à côté. Érion, opérateur espagnol de travaux ferroviaires, déjà installé sur la communauté urbaine Creusot-Montceau, l’a choisie pour construire son nouvel atelier de réparation de locomotives.

 

 

banquepopmars

 

 

Comme pour Mecateamcluser, ce bâtiment de 4.200 m2 sera réalisé avec un contrat de promotion immobilière. Le contractant général a pour cela créé en 2017 une seconde société, Kéops Promotion. Dans ce type de contrat, le constructeur s’engage envers le maître d’ouvrage à gérer l’ensemble du dossier, du dépôt du permis au bilan financier en passant par le choix des entreprises de construction, voire l’acquisition des terrains, pour un prix et dans un délai déterminé.

 

Début 2019, un troisième contrat de promotion immobilière concernera le doublement à 11.000 m2 des surfaces du palonnier Comège Constructions Métalliques à Saint-Germain-du-Plain (Saône-et-Loire) qui déménage son usine sur la même commune.

 

La culture industriel des gadzarts

 

erionesquisse
Esquisse de l'atelier d'Érion en construction à la fin du mois à côté de la halle de maintenance de Mecateamcluster à Montceau.

 

 

Ces perspectives annoncent une progression significative du chiffre d’affaires sur l’exercice 2017-2018 clos au 30 juin, à 7,5 millions contre 4,3 millions d’€ précédemment. Et même « rapidement », un doublement à 15 millions, prédit Dominique Moreau « car les investissements industriels reprennent. »

 

« Nous avons davantage une culture industrielle que du bâtiment ; c’est le process qui détermine le volume du bâtiment et non l’inverse », expose le dirigeant de Keops qui aime se positionner sur les bâtiments industriels complexes.

 

Il en a fait la démonstration avec la halle ferroviaire de Mecateamcluster, où il a fallu consolider l’assise d’un bâtiment de 110 mètres de long équipé d’un pont-roulant de 10 tonnes sur un terrain de remblais. La solution a consisté à faire des fondations sur des pilotis posés tous les 3 mètres. Pour le bâtiment d’Érion, le défi repose la réalisation d’une fosse pour un tour d’usinage.

 

 

frtpbfc

 

 

« C’est en travaillant sur des sujets complexes que nous pouvons attirer des ingénieurs. » Comme lui, la moitié de l’équipe de douze salariés est ingénieur, la plupart des Arts et Métiers. Les gadzarts (le surnom qu’on leur donne) formant une grande famille, c’est dans l’un des établissements de ParisTech, celui de Cluny (Saône-et-Loire) où le dirigeant a obtenu son diplôme que Dominique Moreau cherche de nouvelles recrues.

 

Comme dans l’industrie, il parle « lean », une méthode de gestion de la production qui doit l’amener à investir fortement dans les études pour que « la construction ne soit plus qu’une formalité. »

 

mecateamfosse
Construction de la fosse d'une centaine de mètres de longueur de la halle ferroviaire de Mecateam.

 

L’entreprise travaille aussi sur la réalité virtuelle qu’enseigne l’Institut de l’Image de Chalon-sur-Saône, un département des Arts et Métiers de Cluny, qui en a fait de l’image sa spécialité. L’industriel pourra visionner son usine avant même que la première pierre ne soit posée.

 

Mais surtout le constructeur pourra déceler tous les écueils que peut rencontrer un chantier. Changer les codes du bâtiment, c’est l’ambition que l’entrepreneur se donne d’ici deux ans.

 

 

Qui est Dominique Moreau ?

 

keopsmoreau
© Traces Ecrites.

 

Bressan et Gadzart : voilà qui identifie le dirigeant de Keops Conception. Bourguignon d’origine - il a passé son enfance tout près des chantiers qu’il conduit actuellement, à Saint-Martin-en-Bresse (Saône-et-Loire) -, Dominique Moreau, est ingénieur Arts et Métiers formé dans l’établissement de Cluny.
C’est en 2006 qu’il crée Keops Conception, à Neyron, dans l’Ain, puis il installe rapidement une antenne à Chalon-sur-Saône. Cette région très industrielle convient bien au segment sur lequel il décide d’exercer son métier de constructeur de bâtiments clé en main.
C’est chez SECI SA (Sud Est Constructions Industrialisées), société d’ingénierie et contractant général à Lyon qu’il a appris son métier et exercé pendant une quinzaine d’années. A sa sortie des Arts et Métiers (à l’époque Ensam) de Cluny en 1985, il avait fait ses premières armes dans le BTP chez Bouygues comme ingénieur travaux.

 

hydroprocess
Chantier d'agrandissement d'Hydroprocess à Chalon-sur-Saône.

 

matris
Atelier de 2.700 m2pour Matris, spécialiste du contrôle non destructif à Chalon-sur-Saône.

 

Photos fournies par l'entreprise sauf indication contraire.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Arts et Métiers, Chalon-sur-Saône, Saône-et-Loire, Montceau-les-Mines, HydroProcess, Emsam Cluny, Saôneor, Mecateamcluster, Bourgogne Franche-Comté, Nidev, contrat de promotion immobilière, Érion, Keops Conception, Keops Promotion, contractant général, Comète Constructions Métalliques

Découvrez également les articles associés :

Le fromager Delin investit plus de 4 millions d’euros dans ses sites de fabrication pour accompagner une croissance à deux chiffresLe fromager Delin investit plus de 4 millions d’euros dans ses sites de fabrication pour accompagner une croissance à deux chiffres
Salon Made in Jura : savoir-vivre et savoir-faire s’exposent jusqu’au dimanche 21 octobre à DoleSalon Made in Jura : savoir-vivre et savoir-faire s’exposent jusqu’au dimanche 21 octobre à Dole
La société jurassienne Roch Constructeur Bois pousse l’économie circulaire jusqu’à s’offrir une forêtLa société jurassienne Roch Constructeur Bois pousse l’économie circulaire jusqu’à s’offrir une forêt
A Metz, Menway poursuit sa croissance externe avec les chasseurs de tête Mindfield Search et  NIM EuropeA Metz, Menway poursuit sa croissance externe avec les chasseurs de tête Mindfield Search et NIM Europe

Commentez !


Combien font "5 plus 2" ?

Envoyer votre commentaire