Atelier Panel investit 4 millions d’euros à Dijon pour les marchés du stand d’exposition et de l’agencement

Publié par Christiane Perruchot, le 02 janvier 2018

MENUISERIE/ DIJON. Atelier Panel vient de déménager de son site historique de la montagne dijonnaise pour s’installer “en ville”, dans la zone industrielle de Longvic.
L’investissement de 4 millions d’€ organisé pour fluidifier les flux accompagne un développement dynamique de deux marchés cousins, le stand d’exposition et l’agencement de magasins.

 

panelcommandenumerique
Cette machine de découpe de panneaux à commande numérique fait partie des investissements de la nouvelle installation. © Traces Ecrites.


Rachetée fin 2014 par CDVA Conseils, le groupe dijonnais d’événementiel de David Butet, Atelier Panel vient d’emménager dans l’agglomération dijonnaise. La menuiserie d’agencement historiquement implantée dans le village de Créancey, à une trentaine de kilomètres de là, vient chercher dans la capitale régionale, les bonnes conditions de son développement.


Les difficultés de recrutement dans un bassin d’emploi rural et des capacités de production insuffisantes ont conduit à la construction dans la zone industrielle de Longvic, d’un bâtiment de 4.000 m2 qui offre une organisation fluide des flux. De la menuiserie à la salle des machines de découpe jusqu’à l’espace de stockage et d’expédition, l’outil de production est prévu pour optimiser les volumes.


L’entreprise créée il y a une dizaine d’années, connaît un beau développement. Chose rare pour être notée, elle affiche sur une page dédiée de son site Internet, l’évolution de son chiffre d’affaires de ces  dernières années : il a doublé de 825.000 € en 2012 à 1,6 million en 2016 et en 2017.

 

Les effectifs ont suivi la même courbe ascendante : ils étaient 8 salariés il y a 5 ans. Ils atteignent aujourd’hui 40 personnes, dont une quinzaine de menuisiers et une vingtaine d’installateurs. Et de nouveaux recrutements sont en cours.

 

Banniere-Fondation-TracesEcrites

 

 

Atelier Panel fabrique des stands d’exposition pour les salons et du mobilier d’agencement pour les commerces. Deux métiers proches l’un de l’autre et deux marchés complémentaires.

 

« La fabrication de meubles pour l’agencement de magasins, moins dépendant d’un calendrier, peut désormais s’intercaler avec les stands d’exposition, ce qui permet d’optimiser le fonctionnement des machines », explique Florian Grand-Clément, ancien directeur technique de Stratégic Event - l’une des sociétés de CDVA Conseils - que son P-DG, David Butet, a placé à la direction de l’exploitation lorsqu’il a racheté la menuiserie il y a trois ans.

 

Des marchés aux multiples acteurs

 

montagepanel
Montage et règlage d'un meuble d'agencement. © Traces Ecrites.

 

Les deux marchés ont cependant des points communs. Ils sont très éclatés, avec une multitude d’acteurs de toutes tailles et, principalement pour le stand d’exposition, des faiseurs étrangers, de l’Europe de l’Est surtout. Ils sont également en pleine évolution, avec une mutation favorable de la demande.


« Les salons professionnels, dits B to B, sont de plus en plus nombreux et les organisateurs veulent des installations très qualitatives, c’est sur ce créneau qu’Atelier Panel se positionne », ajoute David Butet. L’agencement connaît aussi une évolution positive : les marques modifient leur concept plus souvent, à des intervalles de plus en plus rapprochés, 3 à 5 ans.


La nouvelle menuiserie est selon le P-DG, organisée pour la livraison des stands d’exposition qui ne souffre aucun retard. Le stand quitte l’atelier sous la forme d’un kit prêt à monter sur les lieux de l’exposition dans des délais impartis. « On ne finit rien sur place, tout doit s’emboîter parfaitement, les réserves pour les fluides sont préparées, aussi fallait-il un production linéaire. »

 

L’investissement de 4 millons d’€ comprend l’achat de nouvelles machines qui complètent le parc transféré des anciens ateliers. Il comprend notamment un centre d’usinage à commande numérique pour la découpe des grands formats de panneaux en bois composite ou mélaminé.

 

BGE

 

Qui est David Butet ?

 

butetetdirecteur
David Butet (à droite) en compagnie de Florian Grand-Clément, le directeur de la menuiserie.© Traces Ecrites.

 

David Butet, la quarantaine, a constitué à Dijon un petit groupe spécialisé dans l’événementiel, CDVA Conseils. L’enseigne la plus connue est l’agence de communication Stratégic Event qui organise tout ou partie d’un événement, du contenu au contenant.

A la rentrée 2016, il avait organisé avec la ville de Dijon, les premières rencontres Centre-Ville Connecté. Le public avait pu y découvrir des applications numériques qui devraient faire le quotidien de l’acte de vente ces prochaines années.
Ancien élève de l’Ecole de Commerce de Dijon (aujourd’hui Burgundy Business School), il est aussi l’un des porteurs du projet de Vintage Bel Air, site de loisirs dédiée aux années 1950-60 qui ouvrira ses portes à côté de Beaune, au printemps 2019.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : menuiserie, Dijon, Investissement, Longvic, événementiel, Bourgogne Franche-Comté, David Butet, CDVA Conseils, Atelier Panel

Découvrez également les articles associés :

Le groupe dijonnais de magasins bio La Vie Saine à l’assaut du couloir rhodanienLe groupe dijonnais de magasins bio La Vie Saine à l’assaut du couloir rhodanien
Multiple médaillé de l’équipement sportif, Abéo poursuit sa croissance externe avec l’acquisition d’une société en ChineMultiple médaillé de l’équipement sportif, Abéo poursuit sa croissance externe avec l’acquisition d’une société en Chine
Le cartonnier Smurfit Parnalland surfe sur la performance à l’export des vins de BourgogneLe cartonnier Smurfit Parnalland surfe sur la performance à l’export des vins de Bourgogne
Le Jurassien Roch Constructeur Bois fait de l’économie circulaire une stratégie gagnanteLe Jurassien Roch Constructeur Bois fait de l’économie circulaire une stratégie gagnante

Commentez !


Combien font "10 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire