Traces Ecrites News, le club
  • CCI Grand Est
  • PMS Industrie
  • Diamatec
  • Anthalys

Ascot, champion de l'alternance

Publié par Christiane Perruchot, le 31 mars 2011

Industrie. Spécialisée dans le contrôle non destructif, l'entreprise Ascot à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ne jure que par la formation par alternance. 49 de ses 122 salariés sont passés par un contrat de professionnalisation avant d'intégrer définitivement l'entreprise. Sept autres sont actuellement en formation.

Cette spécificité lui a valu un trophée de l'alternance décerné la semaine dernière par le Medef Bourgogne.

«Notre métier requiert surtout un savoir-faire pratique, qui nécessite une formation longue, de plusieurs mois jusqu'à quatre années, selon les postes et les techniques», explique Thierry Garet, directeur général. Le bac professionnel est le niveau minimum de recrutement, le plus souvent le BTS et le DUT.

Les formations théoriques sont dispensées à l'Institut de Formation et Assistance Technique de Mâcon, spécialisé dans le contrôle non destructif et la métallurgie. A l'issue d'une année de pratique, le diplôme de fin d'études est complété par une certification délivrée par l'association Cofrend (Confédération française pour les essais non destructifs).

Deux personnes de l'entreprise sont affectées à la gestion de la formation : relations avec les organismes, formation des tuteurs, remise à niveau des compétences des salariés. «La durée de vie des qualifications est de cinq ans, ce qui veut dire que nous avons en permanence des salariés en formation continue», ajoute le directeur général.

Aussi le budget consacré à la formation flirte dans le haut des statistiques. Il s'est élevé à 12% de la masse salariale en 2010 et a battu le record de 17% en 2008.

S'adosser à un grand groupe

Si Ascot est aussi attentif à la compétence de ses salariés, c'est que le contrôle non destructif est une activité très technique et hautement sensible.

Elle consiste à déceler les défauts superficiels ou intérieurs d'une pièce sans l'altérer. Selon le type de matériau (acier, nickel, titane, plastique…), le contrôle s'exécute avec différentes méthodes : par radiographie, ultrasons, micrographie ou macrographie (deux procédés chimiques), etc...

L'aéronautique, le nucléaire, la chimie, l'industrie ferroviaire sont autant  de secteurs d'activités qui procèdent à un contrôle non destructif de leurs fabrications. Ascot réalise notamment le contrôle de toutes les pièces des moteurs des avions (Airbus, Snecma, Latécoère).

Nécessitant aussi de lourds investissements en machines, la PME indépendante crée en 1984 en partie par des anciens de Creusot-Loire, pense aujourd'hui s'adosser à un grand groupe. Car le volume d'activités en légère hausse cette année, devrait exploser en 2013.

L'entreprise dispose de deux sites : 1000 m2 d'ateliers à Chalon-sur-Saône, le siège, et 3000 m2 au Creusot, et réalise un chiffre d'affaires de 8,4 millions d'€.

Voir en vidéo, un contrôle par ultrasons immersion

www.ascot.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=60&Itemid=85&lang=fr

www.cofrend.com et www.ifat.fr

Photos : Ascot.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Emploi - Formation

Mots-clés : Le Creusot, Bourgogne, Chalon-sur-Saône, Saône-et-Loire, Formation par alternance, contrôle non destructif

Découvrez également les articles associés :

A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie
A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI
Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier   Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier
Le plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienneLe plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienne

1 réponse(s) à "Ascot, champion de l'alternance"

  1. Pascal Maunydit :

    Bonjour à vous. Tout d'abord, merci pour votre travail. Traces écrites News est souvent ma première lecture du matin et c'est très agréable. Je voulais juste ajouter que la Sté Ascot est un partenaire essentiel de l'Iut de Chalon sur Saône. Voilà une société qui emploie des contrats de professionnalisation et participe activement à la pérennisation de la Licence professionnelle dite "ICMS" qui est une formation Bac + 3 en contrôle non destructif pour laquelle l'Iut de Chalon a investi des sommes considérables. Longue vie à cette entreprise innovante qui croit en la jeunesse et à la diversité ! Pascal Mauny, directeur Iut de Chalon.

Commentez !


Combien font "7 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire