Artisanat : l'union fait la force

Publié par Traces Ecrites News, le 07 octobre 2010

Tendance. Une quinzaine d'artisans du bâtiment de l'est dijonnais s'associent dans un groupement baptisé Arcologis et localisé à Arceau (Côte-d'Or).

Ils réunissent tous les corps d'états nécessaires à la construction d'une maison ainsi qu'un bureau d'études, un économiste de la construction et un coordonnateur de travaux.

«En nous associant, nos clients ont un interlocuteur unique, responsable de l'ensemble des travaux», indique Jean-Yves Rousseau, dirigeant de l'entreprise L'Art du Toit (charpente, menuiserie).

Ce genre de groupement est d'autant plus d'actualité que la future réglementation thermique fixe, en 2012, des normes d'isolation rigoureuses.

«La bonne performance thermique et donc une réduction significative de la consommation d’énergie obligent à un certain nombre de précautions pendant les travaux. Par exemple, il est inutile de faire une excellente isolation si l'électricien la perce de nombreux trous».

L'association veut aussi défendre l'artisanat en milieu rural.

Elle montrera son savoir-faire sur un chantier en cours le samedi 9 octobre à Fouchanges, à une quinzaine de kilomètres de Dijon.

Contact : 03 80 67 63 96

contact@arcologis.fr

www.arcologis.fr



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Bourgogne, bâtiment, artisanat

Découvrez également les articles associés :

Le fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à ObernaiLe fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à Obernai
Leader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’exportLeader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’export
A l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceurA l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceur
A Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturaleA Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturale

Commentez !


Combien font "9 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire