Traces Ecrites News, le club
  • Specific log
  • Batifranc
  • Roch Constructeur Bois
  • EDC

ALPM inaugure sa nouvelle usine

Publié par Didier Hugue, le 31 mars 2015

MÉTALLURGIE. La société de Sylvain Gleitz, spécialisée à Mâcon (Saône-et-Loire) dans la découpe laser et le pliage de tôles, vient de réunir pas moins de 350 personnes pour l’inauguration de son nouveau site.

Un succès qui doit beaucoup au savoir-faire et à l’esprit d’entreprendre du jeune dirigeant et de son équipe.

 

decoupealpm

 

Le Réseau Entreprendre Bourgogne a bien eu raison de choisir Sylvain Gleiz parmi ses lauréats 2010. Cinq ans plus tard, le fondateur d’ALPM, pour Atelier de Laser et Pliage du Mâconnais, est toujours là.

 

Mieux, il vient d’inaugurer son nouveau site de 1 800 m2 qui lui aura coûté, équipements compris, 2,3 millions d’€. Pas moins de 350 invités ont répondu à l’invitation vendredi 27 mars, signe de reconnaissance et pour beaucoup d’entre eux d’admiration.

 

« Sylvain est un garçon bosseur et courageux qui mérite vraiment ce qui lui arrive », indique Daniel Occely, fondateur de DEC + à Montchanin (Saône-et-Loire). Philippe Brunet (Peinture Innove Bourgogne) et Marc Lietaud (Matrex), à ses côtés, acquiescent.

 

Solidaires, les trois chefs d’entreprise, également lauréats du Réseau Entreprendre, savent mieux que quiconque le chemin de croix à parcourir lorsque l’on crée ou reprend une boîte.

 

pliagealpm

 

D’ailleurs pour ALPM rien n’aurait été possible si Michel Gleitz, le père de Sylvain, n’avait ouvert son portefeuille à hauteur de 20 000 € pour l’aider financièrement. Ce qui en dit long sur la confiance initiale que l’on porte aux jeunes entrepreneurs…

 

Prorité au développement commercial

 

Reste qu’aujourd’hui, un autre défi attend le découpeur de tôles qui atteint un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’€ et emploie 12 personnes : celui de s’assurer un développement commercial continu.

 

« Je dois digérer tous les amortissements, sachant que l’on vient encore de rentrer deux nouvelles plieuses de respectivement un et quatre mètres, pour 300 000 € supplémentaires », explique Sylvain Gleitz.

 

inaugurationalpm

 

Mais l’atout d’ALPM réside dans une clientèle très diversifiée dans un rayon de 200 km autour de Mâcon. Dans son portefeuille, le plus important de ses donneurs d’ordres ne dépasse pas 6% du chiffre d’affaires.

 

banniere adhex

 

Pour les fidéliser, outre le pliage, le sous-traitant métallurgiste intègre une offre de taraudage et de marquage à froid. « Nous tournons en 2x8 et, sans matériel supplémentaire, nous pouvons passer en 3x8 pour absorber un surcroît de commandes. »

 

Depuis le démarrage, les affaires se font presque toutes par le bouche à oreille. C’est dire alors, si une véritable stratégie de prospection est engagée, le potentiel de développement à venir…

 

Crédit des photos non signées : ALPM / Agence Album.

 

sylvaingleitzQui est Sylvain Gleitz ?

 

Âgé aujourd’hui de 34 ans, Sylvain Gleitz a fait toutes ses études à Mâcon. Titulaire d’un baccalauréat en sciences et technologies industrielles (STI), il enchaîne par un BTS en alternance chez Metso Minerals, fabricant local de broyeurs à cône.

 

Peu convaincu par son niveau de formation, Sylvain décroche ensuite un diplôme national de technologies spécialisées (DNTS), aussi en alternance, mais cette fois-ci chez Jousseau, à Viré (Saône-et-Loire), spécialisée dans le mécano-soudage.

 

Licencié d’une entreprise en août 2009, il décide alors de monter sa propre affaire. Une aventure qu’il ne regrette pas une seconde.

 

sitealpm

 

 

 



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Bourgogne, Mâcon, Métallurgie, découpe laser, ALPM, pliage de tôles, Sylvain Gleitz

Découvrez également les articles associés :

La maison alsacienne de foie gras Feyel & Artzner se diversifie dans les plats cuisinés et monte en gammeLa maison alsacienne de foie gras Feyel & Artzner se diversifie dans les plats cuisinés et monte en gamme
Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche
Ils innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesseIls innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesse
A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie

Commentez !


Combien font "3 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire