Albert Bichot signe un chèque de 11 millions d’euros pour doper ses équipements industriels

Publié par Didier Hugue, le 23 mai 2016

VIN/CÔTE-D’OR. Le plus gros acheteur de la vente des Hospices de Beaune s’offre un véritable site logistique sur un terrain de 3,5 hectares.

Le négociant bourguignon rachète une maison de vin à Chablis, dans l’Yonne, et peaufine l’outil industriel dans deux de ses cuveries.

A sa tête : Albéric Bichot, un éternel jeune homme de 52 ans et la 6ème génération aux commandes de ce petit groupe viticole de 170 personnes.

 

chateaugris
Domaine du Château Gris un premier cru, à Nuits-Saint-Georges. © Flore Deronzier.

 

On savait Albéric Bichot dépensier pour être depuis près d’une décennie le plus gros acheteur de la très respectable vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune - il y consacre en moyenne un million d’€ à chaque édition (*) - mais alors là, il se surpasse.

 

Le dirigeant de la maison de vin beaunoise qui porte son nom injecte sur deux ans 11 millions d’€ pour améliorer sa logistique, développer deux de ses cuveries et étoffer ses capacités de vinification à Chablis, dans l’Yonne.

 

Car le petit groupe que constitue Albert Bichot, fort d’une croissance de 36% ces dix dernières années et d’un chiffre d’affaires attendu en 2016 de 51 millions d’€ (**), résume la grande Bourgogne viticole presque à lui tout seul.

 

 banquepopulaire

 

Le foncier et l’immobilier représentent des surfaces impressionnantes : pas moins de 103 hectares (***) d’un domaine familial en Côte de Beaune, Côte de Nuits, Côte Chalonnaise (certifiés bio) et Chablis. Une présence aussi, plus récente, dans le Beaujolais avec le domaine de Rochegrès dans l'appellation Moulin-à-vent (3,5 hectares).

 

Côté équipement, en comptant le Château de Dracy-les-Couches (Saône-et-Loire) de Benoît de Charrette, le président de la CCI Bourgogne et l’un de ses associés, Albert Bichot exploite cinq cuveries de vinification et possède pas moins de huit bâtisses patrimoniales à faire saliver d’envie tout investisseur dans la vieille pierre un tantinet bourgeoise.

 

Un gain de trois jours pour les expéditions françaises

 

« Comme vous le constatez, nos sites éloignés les uns des autres ont un besoin crucial de centralité logistique, c’est pourquoi nous investissons sur Beaune 5,2 millions d’€ dans un site dédié de 4.500 m2 à température régulée ; il sera opérationnel dans le courant de l’été », explique Albéric Bichot.

 

sitelogistique
Image de synthèse du futur site logistique de Beaune, opérationnel durant l'été.

 

Ce centre logistique dopera à 7 millions de cols la capacité globale de stockage et améliorera de trois jours toutes les expéditions françaises (restaurants et cavistes), pour ramener le délai de livraison à J+2.

 

Concernant les exportations, le négociant-éleveur mise sur une meilleure traçabilité et une vraie sécurité et intégrité des chargements afin d’obtenir le certificat d’opérateur économique agréé par les douanes. Une plus fine élaboration des vins figure également au programme des investissements.

 

La cuverie du domaine du Pavillon à Pommard, spécialisée dans les vins de la Côte de Beaune et ceux domaine d’Adélie à Mercurey (Saône-et-Loire), bénéficie de 800.000 €. Le but est de remplacer les cuves en bois par 19 petites cuves tronconiques de capacité variable. « Il s’agit de pouvoir vinifier un plus grand nombre de sélections parcellaires en appellations village et premier cru », justifie le dirigeant.

 

Grands travaux à Chablis

 

cuveriechablis
La cuverie du Domaine Long-Depaquit à Chablis (Yonne). © Flore Deronzier.

 

L’entreprise Albert Bichot possède à Chablis (Yonne) le domaine Long-Depaquit avec 65 hectares de vignes depuis 1968, dont 15 hectares de premiers crus et 10 hectares en grands crus avec le monopole Chablis Grand Cru Moutonne.

 

Ici, au cœur d’un des plus fameux blancs bourguignons, la société vient de s’offrir pour plusieurs millions d’€ la maison Pascal Bouchard et sa cuverie de 10.000 hectolitres.

 

 exercice_illegal_boucle

 

Elle a aussi consacré 1,4 million d’€ pour réorganiser le chaix de Long-Depaquit, avec 23 nouvelles cuves et 6 pressoirs, dont la moitié de ces derniers adaptée à la vendange entière. « Là encore, nous voulons vinifier à la parcelle, mais également assurer une meilleure régulation thermique et réaliser des élevages sur lie plus long », précise le négociant.

 

Le total de tous ces développements engagés depuis 24 mois s’élève à 11 millions d’€.

 

Qui est Albéric Bichot ?

 

bichot
© Flore Deronzier.

 

Tout sauf un héritier, au sens péjoratif du terme et, bien que sa lignée remonte à 1214 ! Car ce papa de trois enfants à la nonchalance trompeuse aime plus que tout faire bouger les lignes et prendre des risques.

Dans ses plus jeunes années, après 24 mois passés dans la marine, il embarque pour une expédition dans le grand nord canadien.

Tout comme lors de son aventure en Terre Adélie, il vit, avec ses compagnons, de chasse et de pêche et d'un feu sacré. Les clients américains doivent raffoler à l’écouter narrer ce parcours aventureux d'apprenti trappeur...

Puis, Albéric Bichot rejoint la maison familiale en 1990, pour en prendre la direction six ans plus tard en imposant sa marche en avant avec une conviction inébranlable et un respect de la nature, humaine et autre, qui force le respect.

 

(*) Avec l’assurance toutefois de tout vendre à ses clients qui le mandatent en amont pour avoir ses vins qui font très chic sur les tables à l’étranger.

(**) 68% à l’export en Amérique du Nord, au Japon et au Royaume-Uni principalement.

(***) 13 hectares en grands crus et 26 en premiers crus.

 

Retrouver le secteur des industries Viti-vinicole en Côte-d'Or en cliquant sur le logo : invest



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Côte-d'Or, Yonne, Beaune, Chablis, investissements, Albert Bichot, Albéric Bichot, vente aux enchères des hospices de Beaune, vin de Bourgogne, Bourgogne Franche-Comté, Grande Bourgogne viticole

Découvrez également les articles associés :

Pourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'OrPourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'Or
Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€
La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves

1 réponse(s) à "Albert Bichot signe un chèque de 11 millions d’euros pour doper ses équipements industriels"

  1. marie21dit :

    C'est une grande famille ! Je n'oublierai jamais petite monsieur Bichot père à Bligny-lès-Beaune nous faisant le catéchisme, nous faisant visiter l'entreprise et ses caves. Un grand homme avec des valeurs humaines donc respect à cette famille qui créé de l'emploi sur Beaune et alentours dans le respect d'autrui.

Commentez !


Combien font "10 plus 9" ?

Envoyer votre commentaire