Traces Ecrites News, le club
  • Toyman
  • Packmat
  • Charlois
  • Louis Latour

2030 ou l'odyssée de la Bourgogne

Publié par DijonBeaune.fr, le 30 octobre 2013

odyseedijonbeaunePROSPECTIVE. Une exposition universelle à Dijon ou un grand aéroport Bâle-Mulhouse ?

Telles sont les suggestions que le conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ose avancer dans son surprenant document La Bourgogne en 2030.

Face aux incertitudes de l’avenir, le conseil régional attendait de son assemblée consultative qu’elle soit force de propositions, il n’est pas déçu.

Aux élus, maintenant, de faire leurs choix. Ou pas.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Le document La Bourgogne en 2030, dévoilé cette semaine, révèle plusieurs scénarios avec des projets parfois inattendus qui vont pour certains à l'encontre des positions politiques régionales, comme un aéroport qui ne serait ni en Bourgogne, ni en Franche-Comté, mais celui de Bâle-Mulhouse-Fribourg.

Lire l'article de Sébastien Morvan sur le site de notre partenaire dijonbeaunemag.fr en cliquant ici.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : Bourgogne, aéroports, CESER, prospective

Découvrez également les articles associés :

Gilets jaunes : les milieux économiques commencent à s’alarmer des conséquences sur l'activité des entreprisesGilets jaunes : les milieux économiques commencent à s’alarmer des conséquences sur l'activité des entreprises
Les collectivités locales de Bourgogne-Franche-Comté dévoilent leur offre foncière pour les entreprisesLes collectivités locales de Bourgogne-Franche-Comté dévoilent leur offre foncière pour les entreprises
Le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel MacronLe musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel Macron
A Metz, le tiers-lieu Bliiida double sa surface d’accueil des industries créatives et start-up du numérique pour près de 12 millions d’euros A Metz, le tiers-lieu Bliiida double sa surface d’accueil des industries créatives et start-up du numérique pour près de 12 millions d’euros

Commentez !


Combien font "8 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire